FullMetal Alchemist RPG v.6.0 - Novus Mundus


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Gabriel De Neuve

Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel De Neuve

avatar

Nombre de messages : 679
Age : 26
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Gabriel De Neuve   Lun 22 Déc - 22:49

Like a Star @ heaven Ma fiche
Nom: De Neuve
Prénom: Gabriel
Âge: 23ans
Avez vous de la famille? Plu que des oncles, des tantes et des cousins.
Votre métier ou qualification: Tsar

Pays d'origine : Drachma
Pays où vous habitez : Drachma
Utilisez vous l'alchimie? oui
Si oui,
avec quel objet? Des gants

Avez vous une spécialité? ~Oui
Si oui, laquelle? La composition des matériaux et leur agencement
(Concentrer un objet avec plus ou moins de fer etc... En tirant l'élément nécessaire dans un autre objet).

Faites vous du combat à mains nues?Oui, de l'Aikido pour être précis.

Utilisez vous des armes tranchantes?Oui
Si oui lesquelles?
Un sabre avec une lame en or ornée de gravures traditionnelles et un fourreau en argent. Malgré la fine lame, vu qu' il est constitué d'or et d'argent, le sabre est assez lourd. Elle fait environ 80 cm et pèse près de 3kg.

Et des armes à feu? Non.

Like a Star @ heaven Mon équipement
Des gants en matière ignifugeante de couleur noire imprimé d'un cercle alchimique chacun. Ceux ci sont tracés à l'intérieur des gants pour être moins visible.
Les vêtements etc... se trouve dans sa demeure.


Like a Star @ heaven Mon caractère :
Narcissique, manipulateur,arrogant, calculateur, sadique, intelligent, sceptique, orgueilleux... Sont les adjectifs qui définissent le mieux possible Gabriel, oui, "possible". Les adjectifs que l'on emploi pour décrire une personne ne sont pas assez forts pour définir ce jeune homme, ces adjectifs sont utilisés pour décrire des personnes qui restent dans la moyenne, tranche dans laquelle ne se situe pas Gabriel. Oui, c'est un virtuose, un génie et peut être bien plus encore...
(Je vous avez prévenu: Narcissique !)

Like a Star @ heaven Mon physique :
Le jeune tsar a des traits incroyablement fins, il ferait presque pensé à un visage d'enfant, un visage innocent. Ses yeux sont d'un gris profond, très profond. Ses cheveux sont longs et blancs, des mèches retombent sur son front. Au niveau carrure, il mesure 1m78 pour 65kg, de prime abord, il semble maigre, mais il n'en est rien. Ses muscles sont fins et taillés pour les arts martiaux tels que l'aïkido et l'escrime. Il manie d'ailleurs un sabre plutôt lourd mais avec aisance grâce à sa musculature travaillée.

Like a Star @ heaven Mon Histoire
CF post suivant.


Dernière édition par Gabriel De Neuve le Jeu 25 Déc - 17:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel De Neuve

avatar

Nombre de messages : 679
Age : 26
Date d'inscription : 13/10/2006

MessageSujet: Re: Gabriel De Neuve   Jeu 25 Déc - 16:40

Fin du XIXème, début du XXème siècle; nous nous trouvons dans la basilique de Rankweil, ville de la République de Drachma dirigé à ce moment par le Tsar Dimitri De Neuve qui se prépare pour un heureux événement: l'arrivée de son futur enfant. Cet heureux événement était connu de tout le pays, il y avait plusieurs milliers de personnes sur la place, tous attendait l'arrivée du fils du Tsar, eux ainsi que les "fidèles" amis du Tsar, des aristocrates etcétéra... L'arrivée tant attendue ne saurait plus tardé.

L'horloge de la basilique affiche huit heures, c'est le matin mais le soleil n'est pas encore la, l'enfant ne l'est toujours pas non plu. Il se faisait désirer, la mère n'en peut plu car ça fais déjà huit heures qu'elle est à l'agonie et que tout ce beau monde attends, impatiemment, mais toujours rien. La main de la dame sert de plus en plus fort celle du Tsar qui est à ses côtés, il reste stoïque et attends, patiemment.

Il est maintenant huit heures trente, les premiers rayons de soleil se montre enfin et traverse les vitraux, ils illuminent peu à peu la place puis la basilique. Tout le monde attends avec impatience la venue du nourrisson, mais toujours rien. Une minute passe, puis deux, puis trois, puis à la cinquième un cri retentit dans la basilique. Il résonne dans la grande basilique encore, encore et encore. Le cri fait sursauté plusieurs des amis du Tsar qui c'était presque somnolant, le Tsar lui avait du mal à réaliser la chose; il s'y était pourtant préparé, mais pourtant, l'émotion le submerge. Les traits de son visage changent, ses yeux sont humides, il tient la main de sa femme qui est vidée de toutes forces, elle a même du mal à rester éveillée. Les sages femmes lavent le petit méticuleusement, l'enveloppe dans une couverture de couleur bleue et le rapporte à sa mère. C'est un garçon, il est petit et assez maigre, mais reste dans la moyenne. Les deux parents sont émerveillés, c'est leur premier enfant, ils se sentent tout fières. Le Tsar dépose un baiser sur le front de sa dame puis prends le petit garçon dans ses bras et se dirige vers le balcon de la basilique qui se trouve à l'étage, il ouvre et avance fièrement. Le peuple a les yeux rivées sur lui, le peuple observe et voit une couverture bleue, le souverain montre son fils au monde et le proclame déjà futur Tsar de Drachma et le nomme "Gabriel". Le peuple était presque aussi content et fière que les parents, après l'annonce du Tsar ils s'écrièrent tous "Vive le Tsar, longue vie à lui" comme si tout le monde était heureux et dans le meilleur des mondes...

Cinq ans ont passés depuis la naissance de Gabriel, il a grandi; physiquement et psychologiquement. A vrai dire c'est un enfant précoce, il excelle dans toutes les matières qui lui sont éduquées, il faut dire qu'il a les meilleurs professeur du pays. Il a cinq ans, les matières sont encore primaires, bientôt de nouvelles matières s'ajouteront, dont l'éducation physique, les mathématiques, les arts et l'histoire. Il n'aura sûrement pas de problème avec ces matières-ci.

Gabriel a maintenant douze ans, son niveau scolaire est supérieur à celui qui est appliqué dans les écoles du pays, il est toujours aussi excellent, il est proche de la perfection d'après ce qu'en disent ses professeurs. Son esprit critique a grandi, son corps aussi. Il devient fort psychologiquement et physiquement, ses capacités de déduction sont étonnantes, sa capacité à comprendre aussi. Il a compris, entre autre, qu'en politique il fallait être le premier à trahir, qu'il fallait se servir des gens comme des objets. Des objets de grandes valeurs, et à utilisé avec précaution, sinon, les objets pourraient devenir dangereux pour l'utilisateur. Cette loi s'appliquait dans toute relation humaine, pas seulement en politique. C'est d'ailleurs sur ce principe qu'il prit la décision de renvoyer un de ses professeurs, celui de musique. Il jugea inutile l'éducation musicale, surtout dans le monde dans lequel il vivait. Son père essaya de le raisonner, mais le jeune homme avait déjà préparé des conditions: "La science remplacera l'éducation musicale, car certainement plus utile que cette dernière. L'alchimie pourra nous servir sous plusieurs formes, notamment agricoles et militaires. La véracité de cette science n'est plus à prouver"; tels étaient les mots du jeune homme. Il exigea aussi un professeur d'Amestris, Amestris qui est le berceau de l'alchimie.
Un professeur d'Amestris fut donc engagé, il était réputé dans le monde de l'alchimie pour ses recherches sur les compositions de la matière. Le jeune Gabriel dût étudier pendant 1 an entier divers ouvrages traitant de l'alchimie, tous ces ouvrages étaient écrits par les pionniers et les plus grands alchimistes d'Amestris. Tout les livres étaient choisis par le professeur qui interrogeait régulièrement le futur Tsar sur diverses techniques alchimiques etc...
Gabriel en plus de l'alchimie devait suivre des cours d'art martiaux, avec son maître. Les arts martiaux étaient, selon son professeur, une partie de l'apprentissage pour un alchimiste: "un alchimiste se doit de maîtriser son corps et son esprit, sinon il n'est qu'une imitation, il ne pourra pas réussir dans ses recherches." Enfin, c'était ce qu'il disait. Gabriel s'y plia et appris donc les arts martiaux, il apprit l'aïkido, l'aïkido qui a pour philosophie de retourner la force de l'opposant contre lui même. En plus de l'aïkido, il apprenait le maniement des armes, en particulier le sabre. Plus tard, quand il sera Tsar, il pourra manier le sabre familiale qui a une grande valeur sentimentale mais aussi matérielle. Une arme d'une beauté rare qui était le symbole de la famille De Neuve.

Nous sommes un petit peu plus tard, Gabriel est en pleine adolescence. Avec son père il apprends à débattre, défendre ses idées, attaquer les opposants, les piéger, négocier... Cette "matière" se marie fort bien avec le caractère de Gabriel, qui se veut fourbe, manipulateur et arrogant. Ainsi il apprends les "techniques" diverses et variées d'argumenter, de défendre un point de vue.
Il était toujours excellent dans tout les domaines, et obtenait de très bon résultat en alchimie. Il avait adapté une technique de combat en utilisant les recherches de son maître, qui consistait par exemple à contrôlé les concentrations en fer dans la terre pour transmuter diverses armes. Tout allait donc bien, Gabriel préparait ses plans pour faire du monde qui l'entoure un monde meilleur qu'il ne l'est actuellement, c'est à dire, un monde juste. Même si pour ça il devait accomplir une infinité de tromperies, ce n'était pas important, seul son but l'était.
A 14 ans le jeune homme fit deux rencontres qui allaient donnaient une autre dimension à ses plans, la première n'était pas bénéfique, quoi que... mais la deuxième était forte utile.

Nous sommes en hiver, les frictions entres les différents pays sont de plus en plus tendues, beaucoup de gens meurent, surtout ceux qui sont directement touchés par ces frictions, c'est à dire ceux qui sont aux frontières. Les orphelinats sont submergés, beaucoup d'enfants sont amputés d'un bras, d'une jambe... Et vu qu'ils sont orphelins, ils n'ont évidement pas les moyens de s'acheter des méchas-greffes... C'était vraiment révoltant pour Gabriel, mais dans l'état actuel des choses, il ne pouvait rien faire, il devait se contenté d'observer attentivement, pour mieux préparer ses plans. Alors nous y sommes, à la première rencontre bouleversante pour Gabriel: Sa rencontre avec son rival.
C'était un orphelin recueilli par un ami du tsar, ami qui était domestique et qui vivait au château, le domestique eût le droit d'éduquer et loger l'orphelin dans le château, il suivait les mêmes cours que Gabriel, ça ne gênait pas celui-ci, enfin pas encore.
Ca ne le gêna qu'à partir du moment où il se rendit compte que l'orphelin, Uryuu, était tout aussi excellent que lui, et ceux dans toutes les matières. Ils étaient d'un niveau étonnamment proche l'un de l'autre, mais comment était-ce possible? Gabriel, lui, fils du Tsar, était d'un niveau égal à un orphelin ignare? Son égo fut profondément touché, mais en réalité le jeune Uryuu était le fils d'un alchimiste de renommée internationale qui avait été tué il y a peu. Il était donc possible qu'il eût une éducation privilégié. Mais cela ne changeait rien, il ne pouvait pas accepter ça, alors il cherchait à être devant lui, toujours et dans tout les domaines, une rivalité naquît.

Les deux adolescents s'apprécient de moins en moins au fil du temps, une année est passée, mais cette rivalité stupide est toujours dans leurs esprits, mais c'est ce qui leur permet d'être aussi bons et de s'améliorer. Même si leurs niveaux étaient très proches, leurs personnalités étaient elles totalement différentes, c'était le jour et la nuit. Uryuu était bon et généreux, mais Gabriel lui aussi était bon et généreux, enfin, en apparence! Uryuu avait compris que ce n'était qu'un masque pour cacher les réelles ambitions du futur tsar, des ambitions respectables, mais les moyens pour y arriver eux n'étaient pas vraiment très éthique. Ils se comportaient en amis devant les adultes, mais ce n'était que comédie. Tout était faux, en réalité ils étaient les meilleurs ennemis...
Cette rivalité aurait pu perduré bien des années encore, sans Alexandre Nyelovkiye, dit le Phénix.
Alexandre est fils d'aristocrate, il est quelqu'un de bon et fidèle, mais ce qui marquait le plus Gabriel lors de sa rencontre avec ce jeune homme, pourtant un peu plus âgé que lui, c'était l'admiration qu'il portait à son égard. C'était quelque chose qui allait bien servir au virtuose qu'était Gabriel De Neuve, il décida de le rencontrer et de le voir régulièrement, dans le but de tisser des liens et de l'utiliser comme un objet.

Fidèle à la théorie qu'il avait élaboré quand il était plus jeune. Le futur tsar avait préparé des plans, et ceux depuis longtemps. Ces plans consistaient à tuer ses parents lorsqu'il se jugera prêt pour accomplir son utopie. Enfin, il fallait prémédité l'acte, et ce de façon à ne pas être soupçonné. La période de tension allait lui être bénéfique; il ordonna à Alexandre de tuer ses parents de la façon la plus violente qui soit pour que l'opinion publique croît à un meurtre organisé par les dirigeants d'un autre pays quelconque, ou un groupe d'extrémiste. Le carnage aura lieu quelques années après leur première rencontre, Gabriel a 23 ans, ses parents sont retrouvés morts, le domestique ayant élevé Uryuu est à leur coté, un plateau d'argent est à terre. On aurait pu penser qu'il leur avait apporté le thé, le carnage eût lieu le jour du vingt troisième anniversaire de Gabriel, tout les domestiques s'occupaient de la fête sauf le domestique et proche ami du Tsar; l'homme qui avait recueilli Uryuu. Ainsi, Gabriel avait un alibi, personne ne pouvait le soupçonnait, sauf peut-être Uryuu, il fallait se charger de ce cas... Une semaine après la mort des parents de Gabriel, Uryuu est kidnappé par un groupe de mercenaire pendant l'enterrement du tsar et de sa femme. En réalité ce groupe avait été engagé par le futur bras droit du nouveau Tsar: Alexandre.
Enfin, pour améliorer son image, le Tsar prémédita la "grande famine" de Drachma. En se servant de l'alchimie, il rendit inconsommable la plus part des récoltes, mais personne ne pouvait se douter que c'était de sa faute, vu le climat froid qui règne dans le pays. Il instaura un système communiste pour "sauver le peuple". Cela marcha à la perfection, le communisme permettait aussi au Tsar d'avoir un contrôle sur toutes les richesses, et sa popularité monta en flèche, il était à présent plus adoré que son défunt père, Dimitri De Neuve. Il introduit aussi l'alchimie dans ses forces militaires pour pouvoir rivaliser avec les autres nations, car, rappelons-le, il ne peut supporter d'être inférieur à qui que ce soit. C'est maintenant que la véritable histoire commence, mais comment tout ceci va se terminer? Le Tsar va t-il concrétiser ses desseins, ou échouer lamentablement?...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Gabriel De Neuve   Jeu 25 Déc - 17:43

Validé.
Noyeux Joël.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gabriel De Neuve   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gabriel De Neuve
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» LES Voies DE LA RECONSTRUCTION PAR JEAN GABRIEL FORTUNÉ.
» Gabriel Soap, [validée]
» Justin Gabriel Vs Ted DiBiase Jr
» Justin Gabriel Vs Evan Bourne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FullMetal Alchemist RPG v.6.0 - Novus Mundus :: Hors Jeu :: — Registres des Habitants — :: Cimetière-
Sauter vers: