FullMetal Alchemist RPG v.6.0 - Novus Mundus


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lola la cruelle Luxure

Aller en bas 
AuteurMessage
Lola Aino
La Luxure
La Luxure
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Séductrice et meurtrière professionnelle
Un Message ?: Le visage humain est avant tout l'instrument qui sert à séduire.

MessageSujet: Lola la cruelle Luxure   Mar 23 Déc - 21:17

Bug de My Flash Fetish.

    Ma fiche

    Nom : Aino
    Prénom : Lola
    Âge (en apparence) : 24 ans
    Avez vous de la famille ? Non
    Votre métier ou qualification : Lola pourrait être qualifiée de parfaite criminelle, même si elle n'exerce pas un métier proprement dit. Elle cause chaos, mort et destruction sur son passage donc pour avoir un emploi stable ce n’est pas très pratique x) De toute façon, Lola ne cherche pas à exercer un emploi, elle est déjà très occupée pour détruire le monde x)
    Pays d'origine : Amestris
    Pays où vous habitez : Lola n'a pas vraiment d'endroit ou elle vit, elle traverse les villes et les pays sans jamais vraiment se poser quelque part. Mais, depuis quelques temps elle semble rester plutôt centrée sur Amestris, en particulier Central.

    Quel est votre péché ? La luxure.

    Quel est votre pouvoir ? Lola maitrise l'électricité. Elle est capable d'utiliser et de contrôler l'électricité qui l'entoure mais également de créer elle même de l'électricité qu'elle peut modeler sous formes de boules par exemple.

    Quel est votre point faible ? Tout contact avec une pomme rouge comme le sang lui fait perdre ses pouvoirs. Le fruit défendu est également, pour la belle, le fruit de tous les dangers.

    Quel est votre âge réel ? 126 ans

    Connaissez vous votre créateur ? Oui
    Si oui, qui est-ce ? Son petit ami aujourd'hui mort, tué par la belle.

    Faites vous du combat à mains nues ? Oui. L'homonculus est très agile et rapide.

    Utilisez vous des armes tranchantes ? Oui
    Si oui lesquelles ? Deux longues chaines avec des épées a chaque extrémités.
    Spoiler:
     


    Et des armes à feu ? Non
    Si oui lesquelles ?
    /

    Mon équipement :

    /

    Mon caractère :
    Lola est une jeune femme qui aime charmer. C'est une sorte de loisir pour elle. Elle charme tous les hommes attirants qu'elle croise. De plus, incarnant la luxure et était une femme au corps des plus attirant, elle parvient toujours à finir dans le lit de n'importe quel hommes. Cependant, malgré ce caractère très charmeur et sexy, Lola est une femme froide, sarcastique et cruelle. Lola est têtue, obstinée et n'aime pas qu'on lui marche sur les pieds. De plus, la jeune homonculus est d'un naturel plutôt solitaire, voilà pourquoi elle n'aime pas faire équipe pour "travailler" (à comprendre : détruire le monde), pensant que l'autre est toujours un boulet ... Lola n'en reste pas moins intelligente et ne se jette pas dans la gueule du loup très facilement, même si elle est très téméraire et n'a peur de rien, ceci étant du à son immortalité. La jeune femme est forte et pleine d'aisance, elle ne doute jamais d'elle, ce qui, parfois peut etre un point faible. La jeune femme ne manque pas non plus de détermination, dès qu'elle veut quelque chose, elle fait tout pour l'avoir (usant en général de ses charmes). Cependant, même si il est difficile pour elle de faire confiance au gens, il peut arriver qu'elle se fasse des amis (enfin "des" ... il faut voir ... ), dans ce cas la elle sera assez protectrice. Bien entendu, elle montre aux premiers abords son coté charmeuse et sexy, cachant son caractère cruelle, meurtrière, glaciale et sadique x) !


    Mon physique :

    Lola a sans doute le corps le plus attirant qui soit. Incarnant la luxure, elle à un corps de déesse. Elle est grande, mince (une taille très souvent enviée par les autres femmes) et ses formes sont des plus généreuses. Sa peau est douce, lisse et pâle, telle le corps d'une poupée de porcelaine. Elle a une silhouette plutôt élancée. De longs cheveux violets et lisses encadrent son visage fin. Ses yeux ont une particularité, ils changent de couleurs selon son humeur. Naturellement ils sont violets mais peuvent être d'un rouge sombre quand elle est en colère par exemple. Son regard est envoutant et charmeur et nombreux sont les hommes qui ont plongés leurs yeux dedans, ne pouvant plus résister à son puissant charme. Le reste de son visage est fin et bien dessiné. Son nez est assez discret et ses lèvres sont pleines et pulpeuses et de couleurs naturellement très rouge. Sa voix est des plus charmeuse et son rire résonne comme un carillon de clochettes. Prenez garde ... une fois que la belle vous aura envoutée, vous ne pourrez plus résister ... C'est une sorte de "bombe anatomique" !


Dernière édition par Lola Aino le Mer 18 Aoû - 22:46, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
La Luxure
La Luxure
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Séductrice et meurtrière professionnelle
Un Message ?: Le visage humain est avant tout l'instrument qui sert à séduire.

MessageSujet: Re: Lola la cruelle Luxure   Dim 28 Déc - 21:46

Mon Histoire
    Acte I : Enfance ... Enfer ...

    C'était une nuit entre la fin de l'été et le début de l'automne, l'orage grondait et la pluie battait si fort qu'elle couvrait presque entièrement les cris d'une femme en train de mettre au monde un petit être. Il n'y avait personne dans cette petite maison, ormis la mère et un médecin. Le mari était absent et sa femme ne cessait de l'appeler en criant sa douleur. Le médecin tentait vainement de la calmer. C'est dans cet atmosphère de douleur, d'épuisement et de souffrance que naquit une petite fille à la peau pâle et aux yeux verts. Elle fut nommée Lola !
    Au début, tout était plutôt normal. La petite famille était pauvre mais vivait plutôt heureuse. Le père travaillait dans une usine de charbon et la mère était à la maison, s'occupant de leur fille unique. Mais, ceci ne dura que quelques années, jusqu'à ce que l'argent vienne à manquer et que la famille ne puisse plus se nourrir. Les malheurs commencèrent à apparaitre, le père se fit renvoyer de son emploi et la mère du mendier pour avoir ne serait-ce qu'un bout de pain pour survivre. Rapidement, tout s'effondra autour d'eux et ils sombrèrent dans une vie de misère. Ne pouvant plus le supporter, le père commença à boire et devint rapidement dépendant. Il s'absentait presque tous les jours pour aller traîner dans les bars, buvant à en perdre haleine, s'offrant les services de jeunes demoiselles sans sentiments. Quand il revenait, il était ivre mort et pouvait à peine tenir debout. Cependant, il avait encore la force de frapper, encore et encore ... Sa femme était couverte de blessures, elle saignait très souvent et perdit plusieurs fois connaissance. La petite fille, ne se rendait pas compte de la gravité de ses actes, c'était peut être une marque d'affection et les larmes coulant sur les joues de sa mère voulaient peut être dire "je t'aime" ... Quand il rentrait, la jeune mère s'empressait de déposer sa fille dans son lit, pour être seule face à son mari et pour ne pas qu'il la touche, elle aussi ... C'était devenu le rythme de vie de la famille : alcool, sexe et sang ...

    Acte II : Deuil ...

    Un soir, alors qu'il venait de rentrer d'une tournée de bars, le père retrouva sa femme dans le salon et fut étonnée de sa réaction. Cette dernière brandissait un couteau devant elle, son regard plein de rage et baigné de larmes.

    - " C'est fini Hiro ... "
    Un rire grave résonna dans la pièce.
    - " Fini ? Quoi donc ? Que va-tu faire ? Me tuer ... ? "
    Le rire se fit plus fort et, dans sa chambre, la petite Lola, âgée de maintenant 6 ans, se réveilla en sursaut. Elle posa ses petits pieds nus sur le sol et sortit rapidement de sa chambre. Sa mère lui avait toujours interdit de se lever une fois qu'elle était couchée, mais ce soir la, quelque chose avait changé et la petite était intriguée. Elle avait donc laissée ses jambes la guider vers le salon. Elle arriva alors et vit avec effroi son père au dessus de sa mère, un couteau sous la gorge nu de cette dernière.
    - " Va t'en Lola !! Va t'en !! "
    La petite sursauta et se retourna avant de partir en courant. Mais, au moment ou elle mit sa main sur la poignet de la porte, un cri effroyable retentit. Ce cri était aigu et emplie de souffrance ...
    C'était l'ultime cri d'Evelyn Aino ...

    Acte III : Mort ...

    Un an s'écoula. Lola ne sortait presque plus de chez elle, elle était devenu la nouvelle "maman". Elle n'avait que 7 ans mais s'occupait de tout dans la maison, la cuisine, le ménage etc ... Son père lui n'avait pas changé, il sortait toujours tous les soirs, laissant la gamine seule, mais il n'avait aucuns scrupules, il s'en fichait royalement. Le seul truc qui lui manquait, c'était quelqu'un à frapper ...
    Puis un jour, ne pouvant plus se contrôler, il se mit à reproduire les gestes violents qu'il avait eut envers sa femme, mais cette fois, c'était Lola qui prenait ... Les coups et blessures finirent par le lasser et il trouva rapidement un nouveau jeux, alliant souffrance, force et pouvant combler ses envies et désirs charnels. Après avoir frapper sa fille, après avoir répandu son sang sur le sol, il se mettait à abuser d'elle... La gamine se défendait au début, mais sa petite taille et sa faiblesse ne lui était pas d'un grand secours ...
    Puis un soir, alors qu'elle saignait abondamment, son père l'allongea une fois de plus sur le lit et entreprit de faire ce qui était maintenant devenu une habitude. C'est alors que la porte d'entrée claqua. La petite sursauta et son père regarda la porte, sans cesser ses gestes vulgaires et obscènes sur sa fille. Des bruits de pas résonnèrent dans la maison et la porte de la chambre s'ouvrit dans un grand fracas. Le père fut projeté violemment contre le mur et un homme s'interposa entre la petite et son géniteur. Il portait un long manteau noir et une capuche lui cachait le visage. Lola ferma les yeux et posa ses mains sur ses oreilles. Cependant, elle ne put ignorer les cris de douleurs de son géniteur, incapable de bouger, elle demeura la pendant qu'un inconnu était en train d'ôter la vie d'Hiro Aino ... Puis, les cris cessèrent et doucement, Lola ouvrit les yeux. L'homme au manteau noir se tenait devant le corps inerte et ensanglanté de son père. Sa vision commença à devenir flou, elle sentit son propre sang couler le long de sa joue, ceci dut à une blessure que lui avait infligée son père quelques minutes auparavant. La petite fille, bientôt âgée de 8 ans, sentit ses jambes trembler et elle tomba a genoux puis s'écroula sur le sol. Un liquide pourpre coula en silence sur le sol, tel un serpent et il entra en contact avec un autre liquide, de la même couleur, mais ne lui appartenant pas. Le sang du père et de la fille étaient liés, en même temps que leurs destins ... Le père venait de mourir et la fille n'allait pas tarder à le suivre ... Doucement, ses yeux se fermèrent et elle sombra ...

    Acte IV : Nouvelle vie ...

    Quand elle s'éveilla, la petite Lola constata qu'elle était dans un lit douillet, le plafond ne lui rappelait rien qu'elle connaissait. Ses yeux balayèrent la pièce. Elle n'avait jamais vu cette chambre, elle se redresse rapidement, trop rapidement ... Elle eut une sorte de vertige et ferma les yeux, posant une main sur son front.

    - " Calme toi, tu es encore faible ... "

    Lola ouvrit les yeux et releva la tête pour voir qui avait parlé. C'était un homme, grand, plutôt musclé, les cheveux noirs et le regard sombre.

    - " Ou ... ou suis-je ... ?"

    Demanda la petite, légèrement inquiète ... Elle tenta de se rappeler ce qui s'était passé. Son père voulant la violer une fois de plus, puis l'homme qui avait débarquer dans la chambre et enfin, son père, gisant dans une marre de sang ...

    - " Tu es chez moi ... C'est plus confortable que ton ancienne maison ... "

    - " Qu ... Qui etes ... vous ... ?"

    - " N'ai pas peur de moi ... Je ne te veux aucuns mal ... Je m'appelle
    Kamui Shino ! " Il lui adressa un jolie sourire plein de charme.

    La petite baissa les yeux.

    - " Je ... je veux retourner à la maison ... "
    - " J'ai détruit ta maison Lola ... Ton passé est effacé, tu va pouvoir démarrer une nouvelle vie ... "
    - " Qu ... Quoi ? Vous avez ... Comment connaissez vous mon prénom ... ?"
    - " Tu le saura plus tard ... Tu as beaucoup de choses à apprendre sur le monde qui t'entoure ... "
    - " Je n'ai plus ... rien ... plus de famille ... plus de maison ... je suis ... seule ... " Des petites perles se mirent à couler le long de ses joues, venant s'écraser sans bruit sur les couvertures.
    - " Tu n'es pas seule ... Je suis la moi ^^ ! "

    Lola releva la tête et regarda cet homme lui adressant un sourire bienveillant et confiant. Une nouvelle vie commença alors pour la petite Lola Aino !

    Acte V : Amour naissant ...

    Les années passèrent, Kami et Lola ne se lâchaient pas. La petite fille grandissait auprès d'un puissant homonculus mais ceci ne lui faisait pas peur, pour la première fois de sa vie, elle se sentait heureuse et en sécurité. Lola grandissait mais Kamui restait toujours le même. Ils déménageaient souvent mais ceci ne dérangeait pas la petite, elle n'avait pas d'amis et n'en voulait pas, sa seule famille était Kamui et elle était très heureuse.
    Puis, un jour de Juin, alors qu'elle allait bientôt avoir 15 ans, Lola fit une annonce à son "père adoptif".

    - " Kamui, il faut que je te parle ... J'ai ... J'ai rencontré un jeune homme il y a quelques mois à Central ... Il s'appelle Shintaro, il est très gentil, doux et il m'aime plus que tout ... Et ... je crois que moi aussi ... "
    - " C'est a lui que tu envoyé tant de lettres ... ?"
    - " Oui ... Kamui je ... je crois qu'il est tant que je te laisse vivre en paix ... Je t'ai déjà ennuyée assez longtemps ... " La jeune fille baissa les yeux et rougit légèrement.

    - " Tu veux aller vivre avec lui ... ?"
    - " Oui ... "
    - " Soit, je te laisse vivre ta vie ! Tu es devenu une belle jeune fille et il est temps que tu t'envoles de tes propres ailes, tu es capable de vivre sans moi ! Soit heureuse Lola ! " Lui dit-il avant de lui adresser un sourire.
    - " Merci Kamui !"
    Après des adieux difficile, du moins pour Lola, la jeune fille quitta sa seule famille pour aller construire la sienne ...

    Acte VI : Retour aux sources ...

    Combien de temps s'était-il écoulé depuis qu'elle avait commencée sa nouvelle vie ? Environ 9 ans ! Lola Aino est maintenant une très belle femme de 24 ans, elle ressemblait beaucoup à sa défunte mère, elle avait les mêmes cheveux noirs, les mêmes yeux émeraude, et le même sourire charmeur. Elle vivait avec son amour d'enfance Shintaro ! Ils nageaient dans le bonheur depuis des années et vivaient paisiblement à Central.
    La jeune femme n'avait pas revu Kamui depuis des années et il lui arrivait très souvent de penser à lui, se demandant ce qu'était devenu cet homonculus solitaire ...
    La n'était pas le plus important, Lola allait bientôt devenir maman ! Cette nouvelle empli de joie nos deux amoureux, qui commencèrent à tout préparer pour cette nouvelle venue ! Tout était bien !
    Un soir, alors que Lola rentrait de la bibliothèque ou elle avait travaillée toute la journée, la jeune femme retrouva son petit ami assis sur le canapé, une bouteille a la main.

    - " Bonsoir chéri ! Comment s'est passé ta ... "

    C'est alors que Shin se leva et fit face à Lola. Il parraissait ivre mort ...

    - " Shin ... tu as ... bu ... ? "
    - " Ouép !! Hic ... T'en veux une petite ... hic ... gorgée ma ... hic ... jolie ... ? "

    Lola recula et son dos vint toucher le mur. Des images de son père dans le même état lui revinrent en mémoire.

    - " Shin que ... que t'arrive t'il ... Tu ... Tu n'as jamais ... bu ... p ... pourquoi ... ? "

    C'est alors que son petit ami balança la bouteille sur le sol et se jetta sur Lola qui tomba au sol. Shintaro voulu alors lui arracher ses vetements.

    - " Shiin non !! Ne me touches pas !! "

    Cette fois, la jeune femme était plus forte, elle repoussa son petit ami et courrut dans la chambre. Dans le tiroir de la table de chevet elle trouva une arme a feu qu'elle pointa sur Shin quand il entra dans la pièce.

    - " Tu va ... hic ... me tuer Lola ... ? "

    Tout ! Tout était pareil que dans son enfance ... Son père ivra mort était maintenant son petit ami et sa mère, cherchant à se protéger et proteger son enfant était maintenant Lola. Elle ferma les yeux et un
    coup de feu retentit ...
    La jeune femme tomba au sol, se vidant de son sang ... Le suicide ne lui permettrait peut etre pas d'acceder au paradis mais rien ne pouvait être pire que sa vie ...

    Acte VII : Renaissance ...

    Une épaisse fumée entourrait le corps plein de sang et dont la forme était immonde.

    - " j'ai ... j'ai réussi ... " Dit-il d'une voix triomphante !
    - " Mou ... mourir ... je ... je veux ... mourir ... " Répondit une voix faible mais glaciale. " Qu'a tu ... fais ... Sh ... Shin ... ? A tu vu ... ce que tu ... tu as ... fais de ... de moi ... ?"
    - " Lo ... Lola ... ? C'est bien toi ? Mon amour tu es ... "
    - " COMMENT A TU OSE ME TRANSFORMER DE LA SORTE ??? "
    - " Hein ?"

    La forme se mit debout et plongea son regard plein de haine sur son ancien petit ami.

    - " Me tuer ne t'a pas suffit ? Il a fallut que tu me rende ainsi ... ? "
    - " Mais Lola, je ne ... je ne comprend pas ... "

    Une puissante onde noire explosa autour de Lola et l'ultime cri de son petit ami retentit dans la nuit.
    La jeune femme tomba au sol. Elle entendit alors des voix dans sa tête puis des bruits de pas.

    - " Tu es a nouveau dans un salle état ma petite Lola ... Ses humains sont si répugnants ... Comment a t'il osé faire de toi une homonculus ... ? Mais, une fois de plus, je suis la ... N'ai pas peur ... Ensemble, nous allons tout changer ... "
    - " Ka ... Kamui ... ? "
    - " Oui, c'est moi ... Tu es comme moi maintenant ... Viens ... "

    La jeune femme se releva et regarda le corps déchiqueté de son petit ami. Oui, elle était comme Kamui maintenant, une meurtrière, une erreur de la nature ... Un monstre ...

    Acte Final : La Luxure est née ...

    Une fois de plus, Lola passa des années avec Kamui, apprenant un peu plus de son nouveau corps. Elle était plus belle que toutes les femmes vivant sur terre. Elle possédait un charme irrésistible et hors du commun. En plus de ce nouveau corps, la belle possédait des pouvoirs que Kamui l'aida a maitriser. Ses pouvoirs étaient composés d'un élément puissant et dangereux : les ténèbres ! De plus, elle avait la faculté de lire dans les esprits des personnes autour d'elle. Tout semblait beaucoup mieux et plus facile maintenant.
    Petit à petit, la gentille et mignone Lola devint une femme cruelle et froide grâce à l'enseignement de son "maître" Kamui ! Ses pouvoirs évoluaient pendant que la belle devenait de plus en plus mortelle ... Et, doucement, son péché apparut en elle : la Luxure ! Lola charmait de plus en plus les jeunes gens autour d'elle, mais au début elle se retenait, son âme de gentille humaine tentait de l'en empêcher. Puis un soir, son péché prit le dessus et elle charma Kamui. Elle le poussa dans ses derniers retranchements et ils finirent la nuit dans les bras l'un de l'autre, s'adonnant à ce péché charnel qui grandissait de plus en plus en la jeune homonculus.
    Cependant, le lendemain matin, les petits restes d'humaine qui vivaient encore dans l'esprit de Lola la déboussolèrent totalement. Pendant quelques minutes elle se repassa cette nuit dans sa tête, repensant à son père et ses actes puis à son petit ami ... Serait-elle devenu comme eux ... ? Assoiffée par ce désir incontrôlable ... ? Elle se prit la tête entre ses mains. Impossible ... elle n'avait pas le droit de devenir ainsi ... elle était devenu ses pires ennemis ... Alors, écoutant cet échos humain au fond d'elle, la belle s'enfuit loin de Kamui ...

    Et Aujourd'hui ?
    Le coté humain de Lola à complètement disparut pour laisser totalement place à son péché. C'est maintenant devenue une femme plein de charme et qui abuse de ses pouvoirs pour obtenir des informations ou s'amuser. Sa beauté n'a d'égale que sa cruauté et elle erre de pays en pays, préférant vivre seule et semant chaos, destruction et mort sur son passage ... Mais, peut être accepterait-elle d'intégrer le puissant groupe d'homonculus qui est en train de se former ... Aller savoir ...


Dernière édition par Lola Aino le Sam 3 Jan - 4:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
La Luxure
La Luxure
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Séductrice et meurtrière professionnelle
Un Message ?: Le visage humain est avant tout l'instrument qui sert à séduire.

MessageSujet: Re: Lola la cruelle Luxure   Mar 17 Aoû - 21:59

    Extraits de mémoires :

    Je m'appelle Lola et je suis une immortelle depuis maintenant 102 ans. Mon humain de fiancé a fait de moi une homonculus, un être dépourvu du moindre sentiment. Je suis ainsi devenue l'homonculus de la Luxure, une femme assoiffée de désir charnel et s'amusant à faire tourner la tête des hommes.

    Depuis toujours, nous autres, les homonculus, sommes en guerre contre ces larves d'humains qui se prennent pour des Dieux. Ils ont voulu jouer avec l'interdit et ainsi, ils nous ont créés, nous, leurs pires ennemis, leurs erreurs profondes. Je déteste au plus haut point la race humaine, même si, grâce à mon ancien fiancé, j'ai pu devenir un être hors du commun, plus puissant que toutes ces larves rampantes. La guerre entre les deux clans a toujours fait rage dans le monde; les humains, tentant de nous éloigner pour éviter le pire, et nous, les homonculus, semant le chaos et la désolation partout où nous passions. Cependant, la roue a tourné il y a quelques temps. Lassés de cette guerre incessante nous nous devions d'agir et de frapper un grand coup.
    Les alchimistes, nos pires ennemis, furent la proie de notre cruelle sentence. Ils ont tués deux des nôtres et nous leur avons fait payer. Les homonculus restants se sont alors réunis et nous avons décidé d’installer un monde parfait dans lequel les alchimistes seraient pourchassés, comme une sorte de chasse aux sorcières des temps nouveaux. Ce monde mit du temps à se créer mais cela fini par prendre forme.

    Aujourd'hui, nous les Sept Homonculus, les Sept erreurs de la nature, sommes considérés comme des Dieux vivants pour les humains. Quelle belle ironie du sort. Ils n'ont d'yeux que pour nous et en viennent même à détester les alchimistes. Cette « race » est maintenant bannie et interdite partout dans ce monde. D'ailleurs, ce monde a été réorganisé en plusieurs provinces, par nous, les Sept Grands. Chacun de nous a ainsi sa province et la mienne est la plus belle de toute.

    Elle pourrait être comparable à ce que les croyants d'une religion ancienne avaient appelés l'Eden. Je suis la Déesse Lola, reine de Deliciae et mon palais d'argent siège au milieu de la capitale portant le doux nom de Kanki. Je suis une homonculus respectée, admirée, adulée mais crainte. Tout alchimiste s'aventurant dans ma belle province signe son arrêt de mort. Vous voilà prévenu chers amis mortels …

    Cependant, malgré ma puissance et ma reconnaissance dans ce bas monde, je n'en reste pas moins une homonculus haïssant au plus haut point les humains. Ils entretiennent mon culte et font de moi une homonculus égalant les Dieux.
    Je sais, je devrais leur être reconnaissants mais voyez vous, ma nature même de non-humaine me pousse à les détester. Autrefois, quand tout était différent, je m'amusais à torturer ces êtres. J'aimais jouer de mes charmes pour voir des familles entières détruites par ma seule volonté. J'aimais voir souffrir les hommes que je charmais le temps d'un soir. J'aimais glisser dans les ruelles sombres et assouvir mon envie de souffrances et de sang.

    Aujourd'hui, ce temps là est révolu. Je me dois de me comporter de manière princière et vous ne pourrez jamais savoir à quel point ce petit jeu m'ennuie terriblement. Je regarde mes semblables, les Six Autres et je les voient plutôt heureux dans cette situation. Notre entente nous a permis de devenir bien plus puissants. Je les regarde et je vois qu'ils aiment ça, cette puissance, cette aura que leur ont donné ces humains. Ils sont biens et heureux, même si ce terme est assez difficile à comprendre pour nous autres les homonculus. Vous savez, même si nous n'avons, soi-disant, pas de sentiments, nous éprouvons tout de même des choses que parfois, nous ne pouvons expliquer. Je n'ai pas envie de perturber leur bien-être, car après tout, ils sont les êtres les plus proches de moi. Ils sont comme moi, ils ne sont ni vivants, ni morts. Ils ne sont pas humains, mais ce ne sont pas des bêtes. Nous sommes une race à part, tels des êtres rares et forts que la nature s'est sentie obligée de créer. Nos efforts ont été récompensés et notre union est puissante. Alors, tant qu'ils seront bien, je ne perturberai pas ce monde.

    Mais tout de même, que c'est ennuyant d'être gentille … Mais j'ai tout de même trouvé un terrain ou je peux jouer à mon jeu favori. Nekros, la seconde ville de ma province est en réalité la ville de mon caractère très particulier de tueuse sans pitié. C'est une ville un peu de débauche où tous les « méchants » peuvent trouver refuge. Il n'y a pas de poste d'armée, pas de surveillance et presque pas de loi. C'est l'endroit idéal pour se faire oublier ou agir dans l'ombre. Beaucoup d'alchimistes entendent parler de cette « ville sombre » ou « ville oubliée » et les plus suicidaires décident de venir y faire un tour. J'aime beaucoup cette ville car moi même parfois, je m'y cache et j'observe la foule avant de choisir une proie qui servira à m'amuser quelques instants. Mais les humains sont bien trop fragiles et meurent trop vite. Alors, en tant que Déesse je me dois de chasser les alchimistes et ceci est tout à mon avantage. Pour calmer mes envies de meurtres, je m'occupe avec les alchimistes qui viennent faire un détour dans ma jolie province …

    J'aime beaucoup voir les humains souffrir, je me délecte de leurs cris de douleur ou de leur supplices. J'aime voir leur sang couler, ce beau liquide à la couleur rouge sombre si vital pour ces êtres fragiles. Ceci est sans doute du à mon passé d'humaine souillée. Cette personnalité a surgi en moi très rapidement après ma transformation, comme si les blessures de mon enfance étaient toujours ouvertes. Cependant, ma transformation a engendré une autre personnalité en moi. Je suis devenue l'homonculus de la Luxure et ainsi, j'aime beaucoup les plaisirs charnels.
    Autrefois, j'assouvissais ces envies avec n'importe quels hommes. Puis, mes critères sont devenus un peu plus sélectifs. Je me mettais à chercher des hommes puissants, beaux et très influents. J'aimais leur faire tourner la tête à en perdre la raison. Cependant, un homme à toujours été pour moi le favori.

    C'est lui qui m'a libéré de mes chaînes lorsque je n'étais qu'une enfant.
    C'est lui qui m'a montré que les humains n'étaient que des êtres égoïstes et impurs.
    C'est lui qui à manipulé un humain, mon fiancé jadis, pour me faire devenir comme lui, un être totalement différent.
    Je suis un peu « sa création ».

    Alors que les hommes humains ne sont que des enfants, des pions, lui est tout à fait différent. C'est un homonculus portant le nom de Kamui. Un lien très particulier nous unis depuis très longtemps maintenant. Chez les humains, ceci serait comparable à de l'amour. Nous sommes les deux seuls homonculus à partager ce lien. Ceci nous rend un peu plus puissants car nous savons l'un comme l'autre que jamais nous ne nous trahirons.
    Nous avons les mêmes objectifs et les mêmes manières d'agir.
    Nous savons que nous resterons unis jusqu'à la toute fin. Les autres homonculus auront beau se déchirer, nous, nous seront toujours ensemble comme nous l'avons toujours été.
    Nous nous dresserons et nous éliminerons ensemble tous les obstacles qui nous barreront le chemin. Ensemble, nous sommes redoutables …
    Avec Kamui j'ai su contrôler le péché en moi. Mais, je le laisse m'envahir et m'accompagner dans chacun de mes gestes quand je le désire profondément. C'est mon plaisir absolu !

    Voilà où en est ma vie aujourd'hui. Vous savez tout mais, sachez que je garde toujours quelques secrets dans ma poche pour rester une homonculus irrésistiblement mystérieuse.

    Homonculus, sachez que je m'ennuie dans ce jeu de Déesse mais je continuerai ainsi tant que vous serez heureux et puis, notre union fait notre puissance mes chers amis.
    Chimères, sachez que vous m'êtes bien utiles mais que vous n'en restez pas moins des pions qu'on déplace pour avancer et gagner une partie.
    Humains, sachez que je n'éprouve aucune sympathie pour vous car vous êtes, pour moi, des enfants, faibles et insouciants et ainsi, vous ne créez que des problèmes.
    Alchimistes, sachez que je vous hais au plus haut point, pour ce que vous êtes : des apprentis sorciers qui se croient plus malins que les Dieux et les lois; Vous êtes maintenant mes proies et ceci risque fortement de vous déplaire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lola la cruelle Luxure   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lola la cruelle Luxure
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luxure dégage ton cul d'ici
» Nos chers auteurs...(Abel/Lola)
» Horrible...Histoire de la petite Lola...
» Un souffle de luxure [Hans]
» Luxure que je t'aime ! [PV Manzo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FullMetal Alchemist RPG v.6.0 - Novus Mundus :: Hors Jeu :: — Registres des Habitants — :: Homonculus :: Validées-
Sauter vers: