FullMetal Alchemist RPG v.6.0 - Novus Mundus


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Avery Lokton

Aller en bas 
AuteurMessage
Avery Lokton

avatar

Nombre de messages : 14
Age : 25
Date d'inscription : 29/12/2008

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier: Musicienne - prostituée
Un Message ?:

MessageSujet: Avery Lokton   Lun 29 Déc - 18:43

Ma fiche




  • Nom : Lokton
  • Prénom : Avery
  • Surnom : Avy
  • Âge : 19 ans - Née un 16 octobre à Central -
  • Avez vous de la famille ? Oui. un père, une mère, un petit frère de 6 ans, une petite sœur de 12 ans et sa grand-mère maternelle.
  • Votre métier ou qualification : Avery voyage de ville en ville pour retrouver la personne responsable de son état actuelle. De ce fait, elle n'a pas de travail fixe. Musicienne, c'est sa principale façon de gagner sa vie. Elle n'hésitera pas à se prostituer aussi. Sinon, elle prendra les petits boulots qui lui seront proposés.
  • Pays d'origine : Amestris
  • Pays où vous habitez : Etant donné quelle voyage tout le temps, elle n'a pas vraiment de domicile fixe. Mais il lui arrive de revenir à Central. La plupart du temps elle vit dans des hôtels/auberges peut coûteux.

  • Quel est l'animal avec lequel on vous a transmutée ? Un chat.

  • Quel est votre pouvoir ?
    Mis à part une sensibilité accrue de ses cinq sens, Avery possède d'autres capacités ayant nettement évolué par rapport à son état d'humaine.
    - Rapidité : Avery Possède une rapidité dans ses réactions et dans sa vitesse de course un plus élevée que la normal.
    - Agilité : A moitié chat, la jeune femme est très agile et possède une certaine grâce peu commune, ainsi qu'un sens de l'équilibre poussé. Elle sait aussi sauter assez haut sans élan.
    - Vision nocturne : On ne peut pas dire qu'elle voit dans le noir, mais elle distingue facilement les objets se trouvant dans une pièce dans la pénombre, par exemple.


  • Connaissez vous la personne qui vous a transmuté avec un animal ? Plus ou moins.
  • Si oui, qui est-ce ? Un médecin de l'hôpital dans lequel elle fut internée. Mais elle ne connait en vérité que l'infirmier qui l'a conduise dans les griffes du médecin cité plus tôt. (Cf histoire )

  • Faites vous du combat à mains nues ? Elle possède quelques légères notions.

  • Utilisez vous des armes tranchantes ? Oui
  • Si oui lesquelles ? Elle porte toujours sur elle une dague, cachée, sous ses vêtements. Elle sait aussi se servir de lames plus longues.

  • Et des armes à feu ? Non
  • Si oui lesquelles ? //

  • Mon équipement

    Avy porte en permanence :
    - Son violon rangé précieusement dans sa housse.
    - Une dague de belle qualité, toujours propre.
    - Un sac dans lequel elle range ce qui lui est nécessaire.


  • Mon caractère : Avery est un personnage étrange, à facettes multiples: Elle est, tout d'abord, quelqu'un de très altier, de très noble, de telle sorte qu'elle en semble souvent "snob". Elle accepte très peu de gens dans le cercle de ses amis, tant elle se méfie de tout et de tout le monde. Avery est lunatique aussi, une petite contrariété peut l'énerver au plus haut point. Malgré ses 19 ans, elle peut se comporter comme une sale gamine capricieuse. Simple non ? Égoïste, malicieuse, rebelle, moqueuse... Elle n'hésite jamais à dire ce qu'elle pense peu importe l'effet laissé par ses paroles.
    Tout ce que fait la jeune femme est consciencieusement réfléchis et calculé. Lorsque quelque chose d'imprévus arrive, elle perd pied et ne sait plus quoi faire. N'ayant peur de rien, elle aura toujours tendance à essayer de s'en sortir grâce à son charme.D'ailleurs Avery est une peste dans cette matière, elle utilise ses airs de jeune femme innocente et fragile pour séduire les gens, en particulier les hommes. On ne sait jamais ce qu'il se passe réellement dans sa tête, mais on sait qu'elle aime faire souffrir les gens.
    Fille de riche, elle se croit supérieure aux autres et aime qu'on l'admire. Avery est une femme fatale quelque peu sadique sur les bords et bien entendu, irrécupérable.
    Depuis sa transmutation elle voue une certaine haine aux humains. Pour elle, ce sont des créatures bien plus viles et abominables que ce que peut l'être l'animal le plus féroce. Mais en même temps, elle aime "s'amuser" avec les plus faibles d'entre eux, que ce soit en les torturant ou avec des jeux plus intimes.
    Il lui arrivera aussi de devenir un personnage dépourvut de sentiments, bien plus narquoise, capable des pires atrocités et de tuer sans aucune gêne, faisant d'elle une personne extrêmement dangereuse pour quiconque se trouve en sa présence dans ces moments.

  • Goûts : Outre la couleur rose et les vêtements, les coiffures et les maquillages étranges, Avery a un goût prononcé pour le chant, mais aussi pour la pratique du violon : elle l'a commencé dès ses 5 ans et en joue en virtuose à présent, capable de donner à n'importe quel morceau un charme étrange et envoûtant, les gens ne restent jamais indifférent. Elle a même appris les rudiments de sa pratique à sa sœur. Une autre de ses passions est bien évidemment l'amour, le jeu de la séduction qu'elle mêle étroitement au jeu de la mort. Elle aura d'autant plus d'attirance pour un homme froid et dangereux comme elle car oui, le danger elle aime ça.Ceux qui sont proches d'elle savent également qu'elle aime apprendre tout des gens qu'elle rencontre, jusqu'à leurs plus profonds secrets, et qu'elle affectionne de garder ses propres secrets intacts.
    Par contre, elle ne peut supporter toute critique lui étant faite, qu'on résiste à son charme, qu'une quelconque concurrence vienne s'immiscer dans ses plans, l'ennui et être séparée trop longtemps de son violon.

  • Mon physique : Grande et mince, Avery aborde un corps finement musclé, désirable, quoique d'une pâleur affolante. Toute entière elle semble avoir été forgée pour l'amour et même à son image : ses longs cheveux, qu'elle noue souvent en coiffures complexes et raffinées, sont teints en rose fuchsia, son visage finement ciselé est toujours maquillé avec soin... Ses yeux sont d'un vert profond, elle les cerne toujours de noir et puis de rose, sa couleur préféré: L'œil droit porte, juste au coin, un cœur dessiné. Elle a un style vestimentaire bien à elle, mêlant étroitement des vêtements d'adolescente, de l'époque Victorienne et de danseuse de cabaret: Ils ont tous au moins le point commun de n'être que blancs, noirs ou roses. Elle affectionne tout particulièrement les bas, les perles, les bottes et les corsets. Dernier détail : Elle porte souvent en haut de son bras droit un bracelet représentant un cœur sanglant.
Revenir en haut Aller en bas
http://aelys.forum-actif.net/index.htm
Avery Lokton

avatar

Nombre de messages : 14
Age : 25
Date d'inscription : 29/12/2008

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier: Musicienne - prostituée
Un Message ?:

MessageSujet: Re: Avery Lokton   Lun 29 Déc - 19:04

  • Mon Histoire

    Née un 16 octobre, Avery vécut dans une magnifique maison à Central avec ses parents. Sa famille étant riche, elle ne manquait de rien, le moindre de ses caprices était cédé, elle n'avait qu'à demander pour avoir ce qu'elle voulait. Elle avait même sa propre domestique...
    A cinq ans elle réclama qu'on lui enseigne la musique, son choix se porta tout de suite sur le violon. Dans les jours qui suivirent elle obtint l'instrument demandé, un splendide Stradivarius qu'elle adopta et chéri comme un membre de sa famille. Bien vite, Avery se révéla comme dotée d'un talent exceptionnel : elle était capable de tirer de son instrument des notes parfaites et des mélodies envoûtantes.

    Un an plus tard naquis sa petite sœur, Lydie. Petite beauté aux yeux bleus, comme sa mère. Bonheur total pour la petite Avy ainsi que pour ses parents. Les années passaient et les deux enfants grandissaient. Les deux petites filles étaient de vrais bijoux : sages, obéissantes, souriantes... Et douées à l'école ! Le modèle de l'enfant parfait. Le professeur de violon d'Avery, qui fut toujours le même depuis le tout début de son apprentissage, affirma bien vite que la jeune Lokton était tout bonnement et simplement un prodige. Un prodige dans beaucoup de domaines, d'ailleurs : A dix ans, elle était déjà d'un grand raffinement, d'une grande intelligence et d'une beauté remarquable. Elle avait aussi son propre caractère, un caractère complexe mais affirmé qui la rendait semblable à un chat précieux et sauvage. Cependant, malgré les apparences, l'enfant n'allait pas si bien que ça. Elle se posait de plus en plus de question sur le monde qui l'entourait, sur l'alchimie et toutes ces choses que tout le monde cherchait à lui cacher. Questions plus adultes qu'on pourrait le croire pour une enfant de 10 ans. Elle en parlait souvent avec sa meilleure amie Rachel mais ne trouvaient jamais de réponse.
    Avery avait 12 ans et sa sœur 6 ans lorsqu'un nouveau bonheur entra dans la famille : un bébé. Un petit garçon, un petit vampire, comme son père. On le prénomma Vine. Les enfant grandirent encore une fois sans encombre et dans le bonheur. Ou presque... Au fil des années les questions se mélangeant dans la tête d'Avery devenaient de plus en plus... Disons, compréhensibles pour la jeune fille. Cependant lorsqu'elle cherchait à comprendre les interdis de l'alchimie, on ne voulait toujours pas lui dire. Elle commença peu à peu à changer...

    A quatorze ans, Avy avait déjà un corps et un esprit de femme. Elle résonnait pourtant de façon étrange aux yeux de ses parents: il faut dire que la jeune fille n'était pas banale, et avait tout récemment développé un goût prononcé pour la couleur rose et tout ce qui lui semblait atypique. Avery n'aimait pas la banalité. Avery était différente, et elle aimait sa différence plus que tout au monde : sinon peut-être son violon. Elle commença aussi à développer un intérêt certain pour les garçons et la séduction.
    Un an plus tard alors qu'Avy était tranquillement dans sa chambre en train de lire, sa petite sœur Lydie y entra à vive allure en pleurant. Etonnée, elle lui demanda ce qui se passait. Des garçons de 3e s'amusaient à embêter les plus petites de primaire. ( Le collège et l'école primaire étaient l'un en face de l'autre ). Lydie s'était retrouvée toute seule, entourée de quatre garçons, complètement terrifiée. Après s'être amusé à lui faire peur, les gamins étaient partis. Lydie étaient rentrée le plus vite possible chez elle pour se blottir dans les bras de sa grande sœur et tout lui dire. Elle décida de s'occuper de la situation sans en parler à ses parents. C'est à partir de ce moment que la vraie nature d'Avery pris le dessus. Le lendemain comme tous les matins, elle accompagna sa sœur à l'école. Celle-ci lui indiqua le groupe. il se trouvait que le " chef " de celui-ci voulait depuis, un moment, sortir avec Avy. Quelle chance, elle n'aurait pas à perdre du temps en séduction. Elle alla donc le voir, avec un air des plus charmeurs. L'après-midi elle était sa petite-amie. Les jours passaient et Lydie n'avait plus de problèmes. Avery était contente. Cependant, cette histoire avec le garçon... Ça allait mais elle s'ennuyait. Certaines idées lui vinrent en tête... Des idées bien étranges pour une fille de 15 ans.
    Un jour elle se retrouva seule chez le jeune homme, en sa compagnie bien sûr. Ce qui devait se passer se passa, Avery eu sa première relation. Rien de plus. Puis la situation se reproduisit. Une fois, deux fois, trois fois, quatre fois... Quelque chose n'allait pas... La cinquième fois fut bien différente... Les instincts de la jeune femme s'exaltèrent. Les parents du garçons rentrant le soir, ils le retrouvèrent mort dans sa chambre, le corps profondément lacéré.Avery avait pour la première fois tué une personne. Etrangement elle n'était pas du tout terrifiée par ce qu'elle venait de faire, bien au contraire, elle était calme et sereine. Après avoir accomplis son acte morbide elle alla chez sa grand-mère, seule personne à qui elle se confiait or mis Rachel. Elle lui raconta toute l'histoire. Depuis le jour où elle avait décidé de sortir avec le garçon et qu'elle commençait à tout prévoir, tout calculer, jusqu'aux dernières heures qui venaient de se passer. La grand-mère eu pour sa petite-fille un simple sourire. Etrange réaction me direz-vous. En effet. La vieille dame garda le secret, faisant promette à Avy de ne plus recommencer une telle chose.

    Les semaines passèrent et la mort du garçon se fit entendre partout dans Central. Bien entendu, seule Avery, sa grand-mère et Rachel connaissaient la vérité...
    Depuis cette histoire la jeune femme avait développé un gout pour le sang et le meurtre. En secret elle accomplissait ses actes et racontait tout à Rachel, même ses parents n'étaient pas au courant. Une certaine peur s'installa dans la ville, il y avait un tueur en série qui s'en prenait aux garçons entre 14 et 17 ans...
    Les années passaient et l'âge des victimes augmentait. Les plus jeunes avaient maintenant 16 ans et les plus vieux 21. Avery suivait toujours le même schéma : elle faisait l'amour, puis tuait. Encore. Et encore. Elle se teignit les cheveux en rose, devint de plus en plus provocante, de plus en plus étrange, surtout pour cette époque. Mais personne ne faisait le rapprochement entre les meurtres et la jeune femme.
    Tout était parfait. Ou... Presque. Un jour on la découvrit endormie paisiblement, tâchée de sang, au côté d'un corps sans vie. Elle avait été bien plus horrible cette fois : non seulement elle l'avait lacéré mais en plus lui avait ôté le cœur...
    Un procès fut entamé contre elle, la famille ne put rien faire, on la déclara folle et elle fut envoyé dans un hôpital psychiatrique. Cependant, même là-bas elle pouvait séduire et tuer...

    Aucune solution n'était trouvée et Avery restait dans ce lieux. Seulement un jour tout ne se déroula pas comme prévu. La "succube" fut la victime de son propre jeu. Sans trop de mal elle charma un infirmier du centre. Elle faisait semblant d'aller mieux, d'être amoureuse de lui... L'homme y croyait. Alors ils furent " en couple " sans que personne ne le sache. Evidemment devant une femme comme Avery, l'homme ne pouvait refréner ses envies... La jeune femme restait calme et faisait tout pour ne pas vouloir le tuer. Elle devait jouer le jeu. Durant la période où ils étaient ensemble, l'homme lui enseignait en secret les bases de l'alchimie. Avery s'y intéressait un peu et lui décida de lui apprendre. Elle fut assez étonnée d'ailleurs d'une décision comme celle-ci. Etrangement, l'apprentissage de cette science faisait oublier ses envies de meurtres à la jeune femme. Ou peut-être qu'il ne faisait que les repousser. Une fois sortie de l'hôpital, Avery aura beaucoup plus de facilités pour tuer grâce à l'alchimie ! Les semaines, les mois passaient, et la jeune femme apprenait consciencieusement tout ce que l'infirmier lui inculquait. Et puis vînt un jour pas comme les autres. Un jour où elle eu le droit de sortir de l'hôpital, accompagnée bien sûr. L'homme l'emmena dans un endroit qu'elle ne connaissait pas. Une sorte de petit entrepôt. Là, des gens les attendaient, des médecins apparemment. L'infirmier les connaissait bien entendu. Ils firent passer quelques test à Avy, prétextant qu'ils étaient obligatoires pour savoir si elle était guérit ou pas. Sans un mot elle s'y prêta. Mais il fallait avouer qu'ils étaient étranges ces tests, pour la "maladie" dont elle était atteinte. Mais elle ne chercha pas à comprendre. Seulement les choses se passèrent d'une façon totalement imprévu, Avery fut endormie et se réveilla quelques jours plus tard, dans sa chambre d'hôpital. Elle n'avait aucun souvenir de ce qui avait bien pu se passer après les fameux tests. Elle demandait à son infirmier, mais celui-ci ne lui répondait que par " Tu n'a pas à t'en faire, nous ne t'avons fais que du bien " avec un sourire légèrement inquiétant et faux. Très vite, la jeune femme se rendit compte de certains changements chez sa personne. Notamment, une amélioration de ses sens, chose assez déstabilisante sur le coup, il faut l'avouer. Très vite, elle demanda des explication à son "amant". Il finit par lui expliquer qu'elle avait subit une sorte d'opération... une transmutation plus exactement. A présent elle était à moitié chat, et d'après lui, cela ne pouvait qu'améliorer sa vie. La raison de cet acte ? Hum... Assez floue. Il ne voulais pas lui dire toute la vérité, lui assurant que de toute manière le plus important était le présent. Il lui dit tout de même que l'alchimie qui lui avait apprise devait servir à exécuter les ordre qu'on lui donnerait. Alors Avy était devenu un objet ? Horrifiée et terrorisée, la jeune femme se referma sur elle même les jours suivants. Elle ne parlais et ne mangeant pratiquement plus. Passant ses journée sur le bord de la fenêtre, le regard fixé dans les jardins de l'hôpital. après quelques semaines passées ainsi, elle fut diagnostiquée comme soignée de sa maladie mentale et fut ainsi libérée de cette prison blanche. Elle fut renvoyée chez ses parents, mais ceux-ci avait assez honte de ce qu'elle était devenue. Elle ne put y rester très longtemps. Cependant ce fut assez de temps pour qu'elle se construise une haine envers les médecins lui ayant fait subir la transmutation, ainsi que pour parfaire ses quelques connaissances en matière de maniement du sabre ainsi que de l'alchimie. Finalement vînt le jour où elle décida de partir, partir pour se venger. Elle prit tout l'argent qu'elle avait, et alla à l'hôpital psychiatrique dans lequel elle avait passé une année de sa vie.

    Elle apprit que l'infirmier qui s'était occupé d'elle était parti peu de temps après qu'elle même sorte du centre, ne laissant aucune adresse ou moyen de le contacter. Tout ce qu'Avery savait de cette homme c'était son identité : Tran Kies. A partir de ce moment, ce fut une véritable chasse à l'homme qui se mit en place pour elle. Elle le retrouverait, par tous les moyens possibles, et il la conduirait aux médecins coupable de son état, et bien entendu, elle leur ferait payer très cher.
    Avec son violons et quelques autres affaires nécessaires, elle se mit en route. Passant de ville en ville, enchainant les petits boulots pas toujours très catholiques, elle réussissait à s'en sortir, même en commettant ses morbides actes. Il lui arrivait, de temps à autre, de revenir à Central pour revoir son amie d'enfance, Rachel. Malgré le sombre passé de la jeune femme, Rachel était restée son amie, jamais effrayée par ce qui avait pu ou pouvait se passer, et cela apaisait grandement notre belle "mante religieuse".

    Au fil du temps, Avery apprit à se servir de ses nouvelles caractéristiques félines. Finalement, elles étaient des plus pratiques pour commettre ses actions, et puis de toute façon, il fallait bien qu'elle apprenne à vivre avec... Et puis il fallait avouer que sa nouvelle nature influait de plus en plus sur son comportement. Des choses anodines certes, mais des changements tout de même. Pour citer un exemple, elle était bien plus attirée par le poisson, ainsi que par de doux et moelleux coussins. Cela vous fera rire surement, mais a présent elle était chat, et ce pour le restant de sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://aelys.forum-actif.net/index.htm
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Avery Lokton   Lun 29 Déc - 19:17

C'est une jolie fiche ^^
Validée. Bienvenue parmi nous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avery Lokton   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avery Lokton
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Luna Avery (en cour)
» Where is my mind ( Finn Avery )
» TEX AVERY, TOONS ET COMPAGNIE...
» [Finie]Présentation d'Avery Blackson | Validée
» Descendants des grandes familles sorcières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FullMetal Alchemist RPG v.6.0 - Novus Mundus :: Hors Jeu :: — Registres des Habitants — :: Cimetière-
Sauter vers: