FullMetal Alchemist RPG v.6.0 - Novus Mundus


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jehra(a finir)

Aller en bas 
AuteurMessage
Jehra Arthless

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 26
Date d'inscription : 22/12/2009

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier: Tueuse à gages.
Un Message ?:

MessageSujet: Jehra(a finir)   Mer 23 Déc - 2:32

Ma fiche

Nom:Arthless
Prénom:Jehra
Âge:15ans
Avez vous de la famille? Elle a, dirons nous, mystérieusement disparue.
Votre métier ou qualification:Tueur à gage
Pays d'origine : Drachma
Pays où vous habitez :Drachma mais elle bouge assez souvent

Quel est l'animal avec lequel on vous a transmuté?avec Munin, corbeau d'Odin. Un très gros corbeau en somme...

Quel est votre pouvoir? Elle est capable de voler. Elle a la mémoire absolue, c'est-à-dire qu'elle se rappelle de tout ce qu'elle à vu, fait et entendu dans les moindres détails, elle est capable, après une seule lecture, de réciter un livre en entier par coeur sans aucune faute. Elle a des doigts qui sont incroyablement pointus et solides, elle transperce sans mal la chair humain mais elle ne troue pas le béton.
Connaissez vous la personne qui vous a transmuté avec un animal? Non et elle s'en contre fiche


Faites vous du combat à mains nues?Non elle ne supporte pas ça mais en cas d'absolu nécessité elle est capable de le faire bien qu'elle n'excelle pas dans cette art.

Utilisez vous des armes tranchantes? Oui
Si oui lesquelles? Principalement des couteaux de lancée, elle en est truffée. Une petite dague aussi assez étrange.

Et des armes à feu? Non elle trouve ça totalement indigne et inutile.


Mon équipement
Ses armes, évoquées un peu plus haut, des livres des légendes d'Yggdrasil et sur les As, des menottes et des chaînes pour jouer avec son "chéri", des ustensiles très peu sympathiques pour la majorité des gens mais dont elle raffole. Un pendentif avec la rune du cycle solaire (non ce n'est pas sailor moon....) un boîtier contenant toute les choses sur son passé qu'elle n'a jamais ouvert.

Mon caractère :
Comment décrire Jehra? C'est en quelque sorte l'amalgame de toutes les pires choses qu'on peut retrouver chez un humain: elle est vicieuse et acide, elle adore rabaisser les gens et leur faire mal, leur hurlement sont un plaisir qu'elle ne se refuse pas souvent. Extérieurement froide et intérieurement de pierre, elle se fout pas mal des gens en général, ils ne sont généralement rien de plus que des pions pour elle ou alors de simple petits jouets qui finiront par casser. Elle est souvent d'une franchise désarmante et parait, lorsqu'elle piège quelqu'un, d'une redoutable logique et d'un rationalisme tout à fait exceptionnel. Et là vous vous dites c'est encore un de ces personnages à la docteur house? Bien, je vous répondrais: pas vraiment non, à moi que le doc' aime se baigner dans le sang de ses patients.... Elle est folle.
Comment expliquer son comportement? Imaginez la personne la plus impassible que vous connaissez avec un intelligence fine et souvent aux solutions douloureuses pour les personnes extérieur à son milieu; imaginez maintenant cette personne totalement dénuée d'éthique et de conscience, représentez vous la pire salope de l'histoire derrière ses traits enfantins. Imaginez maintenant que cette personne, potentiellement instable et sure d'elle, sombre dans une profonde folie la menant à commettre les pires atrocités que peut commettre quelqu'un.
Et bien vous êtes encore bien loin de mesurer la folie de la jeune demoiselle. Comme je le disais plus loin, elle se régale de la souffrance des autres et lorsqu'elle a une proie -choisie ou imposée par un contrat- elle ne se contentera pas de la tuer -sauf demande explicite de l'employeur et une grosse somme d'argent à la clef- elle s'amusera à le faire sombrer doucement et le laissera espérer qu'il s'en sortira pour le faire tomber encore plus bas.
Lorsqu'elle est attaquée par quelqu'un elle le prend toujours de haut, elle ne respecte rien ni personne, même ses employeurs ne sont pas à l'abri de l'une de ses réflexions mordante et méchante. Il lui arrive aussi de légèrement vouloir jouer avec les gens qui l'emploient mais dans ces cas-là c'est qu'elle n'a pas jouer depuis longtemps ou alors qu'elle a une bonne raison...
Parlons donc de Wynn et elle maintenant, si vous le permettez... Leur relation est relativement malsaine. C'est du je t'aime moi non plus... Elle est capable d'être très proche de lui, de l'embrasser, de le cajoler et la minute d'après de s'en désintéresser purement et simplement.
C'est une véritable gamine et elle est souvent capricieuse avec son "chéri". Ils ne sont pas vraiment en couple dans le sens où leur amour est très superficiel à première vu, mais ils sont lié l'un à l'autre d'une manière que personne ne comprend, pas même eux. Malgré tout, je me dois de vous prévenir, menacer l'un de tuer l'autre ne sert strictement à rien! Ni l'un ni l'autre ne se mettra en réel danger de mort pour sauver l'autre. Jehra le laissera crever bien gentiment. Comme dit plus haut, Jehra aime faire souffrir c'est valable pour Wynn aussi même si en fait c'est assez différent. Elle aime souffrir physiquement de la main de Wynn et Wynn aime souffrir de la main de Jehra, appelez ça masochisme mais retenez ceci: il n'existe personne d'autre au monde capable de leur faire apprécier la souffrance que eux-mêmes. Lorsqu'ils sont blessé lors d'un affrontement, cela les stimule. Un genre de décharge d'adrénaline, ce qui a pour résultat qu'il n'est pas rare de voir notre petite folle fondre sur un ennemi avec une jambe brisée! Certes ça ne dure pas indéfiniment mais ça a le mérite de durée dix bonnes minutes. Wynn a cependant un pouvoir sur Jehra qui n'est pas négligeable, lorsqu'elle part en chasse ou qu'elle veut "jouer" avec quelqu'un, il est le seul à pouvoir la détourner de sa proie potentiel même si cela ne marche pas tout le temps. Il arrive à Jehra, même très régulièrement d'appeler Wynn "mon ange" ou "mon amour" mais ce n'est pas spécialement à prendre au pied de la lettre. Prenez plutôt ça pour un genre de mise en situation.
Que rajouter de plus sur Jehra... Ah oui! Sachez ceci, plus elle est amusé par un combat plus elle sombre dans la folie et cela se voit car au paroxysme de celle-ci elle se met à chanter comme une gamine.

Mon physique :
Jehra, physiquement, ne fait pas ses 15 ans. Tout au plus, elle en fait 13. Elle parait fluette et fragile et ne fait pas plus d'un mètre soixante. Elle a un visage poupin et des traits extrêmement fins, son visage quasi angélique comporte pourtant un gros problème pour la majorité des humains: c'est yeux sont totalement noirs. Du reste, vu l'animal avec lequel on l'a transmuté ça parait logique. N'étant pas très grande et très enfantine, elle joue énormément là-dessus lorsqu'elle a besoin d'information ou tout simplement pour ne pas éveiller de soupçons, bien évidemment pour ne pas effrayer les gens (bien qu'elle adore ça) elle porte assez souvent des lunettes teintées. Son style vestimentaire varie énormément selon ce qu'elle fait: si elle est à la recherche d'information et qu'elle fait l'enfant, ses vêtements seront mignons(kigurumi ou robe de poupées) par contre dans la vie de tout les jours ces vêtements seront légèrement plus noir et "trash" mais sans être non plus provocants (vêtement high school girl, Goths ou punk tout dépends) pour chasser par contre elle préféra les tenues noir et décontractés où elle peut bouger aisément.


Mon Histoire

Chapitre un: Désir assouvi.

Jehra est une de ces demoiselles dont le coeur est froid. Elle tenait un livre qu'elle feuilletait avec un ennuis profond, un silence de mort régnait alentour et elle ne s'en plaignait pas au contraire. Dans la grande maison bourgeoise où elle vivait avec ses parents, quelques minutes plus tôt, le tumulte et le chaos s'étaient emparés des lieux avec une rare violence. En cette soirée, pour la première fois, elle avait laissé la folie l'envahir jusqu'au bout. Cela faisait des mois, pour ne pas dire des années, que la fillette ne se contentait plus des animaux errants... Ou pas d'ailleurs, en y repensant, un large sourire lui fendit le visage... Le chat des Rickley... Bande de naïfs, avait elle pensé à ce moment-là.
Elle se mit à chantonner doucement en tournant les pages de son livre distraitement. Sa robe, qui avait été blanche était maintenant teintée de marron. Du sang séché... Le calme régnait dans la maison, mais pas un calme serein. Un calme mortifère qui poussait toutes les choses vivantes à se taire, comme si le monde avait cessé de tourner, comme si tout s'était figée. La jeune fille finit par soupirer, regarda sans émotion autour d'elle, ferma le livre d'un geste brusque et le jeta dans l'âtre qui se trouvait juste à coté d'elle. Elle n'en avait pas besoin... Elle se leva et marcha droit devant, totalement imperméable au cadavre de sa mère gisant, les yeux arrachés, le ventre ouvert où se nourrissait le chat de la famille par terre les bras ouvert comme si elle était morte foudroyée. Pourtant, Jehra avait pris son temps... Tout son temps. Elle passa dans le long couloir qui menait à l'entrée, cette fois-ci son père gisait, le dos appuyé contre la descente de l'escalier, serrant dans la vie comme dans la mort, cette chose immonde et bruyante qui avait tout déclenchée.

Sa petite soeur, qui n'était encore qu'un nourrisson, ce matin-là avait décidé de montrer qu'elle avait des cordes vocales. Ses parents tentèrent tout et n'importe quoi pour la calmer. Jehra regardait l'enfant avec courroux et dégoût. Comment une si petite chose pouvait pousser des hurlements digne des chats qu'elle torturait dans le grenier...? Jehra ne quittait pas la gamine des yeux, suivant chacune des tentatives de ses géniteurs pour calmer l'enfant... Rien n'en venait à bout...
Au bout d'une heure des braillement ininterrompu, il naquit dans l'esprit de la jeune fille une solution tout à fait acceptable pour ne pas dire tout à fait satisfaisante... La paix et plus encore... Lorsque sa mère reprit en plein visage, pour la troisième fois, la bouillie de l'immonde braillarde. Jehra soupira ostensiblement. Sa mère, sourcils froncés, lui fit face tandis que son mari ramassait les bêtises idiotes de sa progéniture.

"Ca te fais soupirer? Tu crois que je n'en ai pas marre moi aussi?"

*Le moyen de la faire taire est simple pourtant...*

"Réponds moi quand je te parle Jehra!"

Un rictus mauvais illumina le visage de la gamine.

"Si tu en as marre, il y a un moyen radicale de la faire taire tu sais."

Le visage de sa mère transpirait l'incompréhension. Jehra s'approcha de sa soeur et sans que son père ni sa mère ne réagissent, prit un instrument où se trouvait un rasoir, un de ces ustensiles pour gratter les surfaces calcinés. Elle se planta devant la gamine, elle frémissait... Depuis le temps qu'elle attendait de pouvoir faire ça... Tuer un être humain... Cette pulsion refoulée pour elle ne savait quelles raisons obscures, elle allait enfin pouvoir l'assouvir...
Sous le regard effrayé de ses deux parents les donna un coup de lame de rasoirs en plein milieu de la poitrine du bambin. Son père lui bondit dessus et l'envoya balader contre un meuble tandis que sa mère horrifiée s'évanouissait. Jehra se remit debout en titubant légèrement, cela la contrariait... Enormément! Elle n'aimait pas du tout qu'on l'oblige à arrêter ses petits jeux! Elle tourna un regard de folle furieuse vers son père, une colère toute puissante monta en elle alors qu'elle observait l'homme tenant dans ses bras le bambin qui gémissait de plus belle, en sang.
Les yeux de Jehra passaient alternativement de son père à sa soeur, haineux et courroucé pour son père presque gourmand pour sa soeur. Elle voulait finir... Son père, qui avait suivit son regard, ouvrit la bouche en comprenant ce qui se passait dans la tête de la gamine...

*J'ai engendré un monstre.*

Ce n'était pas une lamentation de la part de son père mais une vérité qui s'imposa avec tant de force qu'il ne put que l'accepter... Il devait sauver la petite... Il fila par la porte en courant tandis que Jehra fondait sur lui, au premier abord! En vérité, elle fondait sur les couteaux de cuisines accrochés au mur, non loin de la gazinière.
Elle fit volte face et courut derrière son père. Il était trop loin pour qu'elle le rattrape cependant l'escalier en colimaçon lui donna une idée... En effet la cuisine se trouvait au 2nd étage, sa famille étant de grands mondains qui aimaient faire des réceptions le rez-de-chaussée et le premier étage constituaient un genre d'espace invités et les pièces à vivre proprement dites se trouvaient plus haut. Elle s'accroupit dans l'escalier de manière a voir le centre de la descente et lorsqu'elle vit la main de son père sur la rambarde lâcha le couteau.
Ce couteau, par "chance", se planta dans la main du père qui poussa un hurlement de douleur tandis que dans sa course il élargissait la plaie dans sa main. Jehra sentit son corps entier animé par la vie lorsqu'elle entendit retentir ce cri profond. Elle dévala les escaliers à toute vitesse.
Lorsqu'elle arriva, son père avait réussit à dégager sa main et n'avait pas encore vraiment remarqué que Jehra était là, il le comprit lors qu'il récupéra la cadette qu'il avait posé sur une marche pour dégager sa main. Il lâcha le couteau pour serrer la petite dans ses bras.

*affligeant...*

"Tu es un monstre, Jehra!"

Un rire cristallin échappa à la jeune fille.

"Oui, tu as raison, "papa"."

Récupérant le couteau tombé juste à la marche inférieure et fondit sur son père qui n'avait visiblement pas eu la présence d'esprit de détaler. Le couteau de Jehra rencontra alors la chair de sa soeur tandis que tout les trois tombaient dans les escaliers, le bambin 'hurlait plus... Il gargouillait avec difficulté. Jehra, elle, exultait comme si on venait d'offrir une poupée à une gamine normal. Pour la première fois de toute sa vie Jehra fut envahi par un sentiment de joie inimaginable... Elle ressentait quelque chose d'intense. Lorsqu'elle heurta le sol avec son père et sa soeur en dessous d'elle un craquement sonore lui fit comprendre qu'elle avait dû se faire mal pourtant... Pourtant... Elle ne sentait que cette énergie pure qui coulait dans ses veines. Son père quant à lui étouffa un cris: le couteau avait traversé de part en part sa fille pour venir chatouiller ses cotes. Son père l'expulsa littéralement de lui, elle roula sur le coté et sans vraiment le vouloir la lame de son couteau se dégagea du corps de sa soeur pour aller virvolter et se planter dans l'épaule de son père. Il enleva la lame tandis que la gamine se redressait, quelque peu étourdie. Il se traîna jusqu'à l'escalier pour s'y adosser, tout en cramponnant sa cadette comme si elle avait été encore en vie. Jehra se releva et attrapa une des armes décoratives qui étaient dans le hall d'entrée, c'était un petit poignard tout simple gravé de runes étranges.

la suite au prochain épisode.=D
Revenir en haut Aller en bas
 
Jehra(a finir)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je vais finir vieille fille si ça continue XD
» Finir le jeu
» Brevet où comment finir en beauté l'année scolaire...
» Finir une histoire
» Harry aurait du finir avec Hermione selon J.K Rowling

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FullMetal Alchemist RPG v.6.0 - Novus Mundus :: Hors Jeu :: — Registres des Habitants — :: Cimetière-
Sauter vers: