FullMetal Alchemist RPG v.6.0 - Novus Mundus


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Retrouvailles /!\ [-16]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lola Aino
La Luxure
La Luxure
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Séductrice et meurtrière professionnelle
Un Message ?: Le visage humain est avant tout l'instrument qui sert à séduire.

MessageSujet: Retrouvailles /! [-16]   Jeu 19 Aoû - 0:16

    Lola aimait beaucoup sa province. Il fallait dire qu'elle était vraiment belle, tout à fait à l'image de la Déesse. Le style de la ville de Kanki était également tout à fait plaisant et reposant. Cependant, ce qui était le plus magnifique dans cette ville était le grand palais d'argent et surtout, les jardins. Ils étaient immenses et mélangeaient plusieurs styles de différents pays. Certains espaces étaient couverts d'arbres différents et le lieu ressemblait à une forêt. D'autres endroits étaient plutôt larges et des fontaines magnifiques ornaient les lieux pour un côté un peu plus paisible. En plus des arbres et des fontaines, il y avait de nombreuses fleurs, toutes plus belles les unes que les autres. Dans une partie des jardins il y avait une petite maison, comme un petit temple ou Lola venait boire son thé parfois.
    L'homonculus aimait beaucoup ses jardins et venait souvent y passer des aprés-midis pour se détendre, penser à autre chose et retrouver son vrai visage. Aujourd'hui n'était pas une aprés-midi solitaire pour la belle. En effet, elle avait prit place sous un kiosque et s'était assise sur une chaise. La Déesse portait aujourd'hui une longue robe de couleur violette, assortie à ces longs et beaux cheveux. Son ouroboros rouge brillait fièrement sur sa poitrine. En face de la belle, se tenait un homme, également assit sur une chaise et c'était lui qui avait la parole. Depuis presque une heure, Lola l'écoutait parlé avec le regard ailleurs, l'air pensif. En réalité, elle se fichait complètement de ce qu'il disait et ça se voyait de très loin. Cependant, l'homme était imperturbable et continuait son insignifiant monologue.

    " ... Les paysans font de très bonnes récoltes ce mois ci. Ceci va permettre un accroissement considérable des ressources, du capital et ainsi de l'économie de la province. Les exportations sont assez nombreuses et la province qui nous achète le plus actuellement est Nivis. Pour ce qui est de l'importation ..."

    Lola ne put retenir un soupir. Si elle avait su un jour qu'on pouvait autant s'ennuyer en étant une Déesse ... Ce conseiller commençait à l'agacer avec ses manières et ses discours assommants. Si elle ne devait pas "jouer les gentilles", cela ferait bien longtemps que cet homme se serait prit une bonne décharge électrique dans les dents. Suite à ce nouveau soupir, James, car c'était son prénom, se racla la gorge pour avoir l'attention de la belle. Le regard dénué de sentiments de Lola se tourna alors vers lui pour savoir ce qu'il pouvait bien lui vouloir.

    "Il serait judicieux pour sa Majestée Divine d'écouter les rapports de la province. Vous en êtes la Reine et c'est à vous de gérer tous les éventuels problèmes ! Soyez un peu plus attentive ... "

    Le ton qu'il avait employé de plus pas du tout à Lola. Après tout, elle s'était battu pour être à cette place aujourd'hui et voilà qu'un moins que rien venez lui donner des ordres. Des éclairs apparurent dans les mains de la Déesse tandis que son regard s'assombrissait.

    "Comment oses tu me parler de la sorte ... ? Tu ne voudrais certainement pas me mettre en colère n'est ce pas James ... ? Tu sais ce qui arrive quand mes éclairs se baladent un peu trop près des corps des mortels comme toi ... ?"

    Le visage effrayait, l'homme aux petites lunettes hocha la tête en signe d'approbation. Lola s'était levée et commençait à perdre son sang froid. C'est à ce moment là qu'une de ses fidèles servantes arriva avec un plateau, apportant le thé. La Déesse se rassit sur son siège en demandant à son conseiller de disposer pour être seule. La servante lui servit doucement et avec grâce son thé tandis que le regard de Lola se perdait à nouveau dans le vide.


Dernière édition par Lola Aino le Sam 21 Aoû - 17:36, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kamui Shiro
L'Orgueil
L'Orgueil
avatar

Nombre de messages : 1477
Age : 29
Date d'inscription : 09/08/2006

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Homonculus Orgeuilleux
Un Message ?: Vous allez tous mourir MOUAHAHA *s'étouffe*

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Jeu 19 Aoû - 0:37

Alors que Lola prenait plaisir à savourer ce moment si banal pour elle, un de ses servantes vint une nouvelle fois l'importuner. Enfin, il fallait dire que ce coup-ci, elle avait au moins une excellente raison. Cependant, connaissant les humeurs plutôt changeante de sa Déesse, elle s'approcha lentement et commença d'une voix timide :

"... Madame ... Il y a Maître ..."

Mais avant qu'elle ne puisse continuer, un signe de main la fit taire avec un léger frisson. C'était assez fatiguant de ne pas avoir de contact physique avec les êtres humains mais on fait avec. Toujours est-il que la servante s'inclina légèrement devant l'homonculus et devant sa maîtresse avant de repartir en tout hâte, l'air gêné. Peut-être était-ce la première fois qu'elle voyait deux Dieux au même endroit sans compter que Kamui était rentré dans cette province comme chez lui. Enfin, ça marchait comme ça entre les deux homonculus. A Divinalis, si une seule chimère osait contrôler Lola ou l'empêcher de passer, sa pauvre existence ne durerait pas longtemps au sein de son armée. Enfin passons. Il était inutile d'annoncer que "Maître Kamui" était arrivé. Il était persuadé que sa belle était déjà au courant. Tout doucement, il l'a contourna afin de se retrouver face à elle. Tout doucement, il s'agenouilla devant elle, prit une de ses mains et déposa un léger baiser sur le dos de celle-ci avant de souffler :

"J'ai croiser ton porte parole en venant ... Il avait l'air terrifié mais en colère en même temps ... Qu'as-tu encore fait ?"

Il caressa doucement la main qui était entre les siennes, tendrement et amoureusement en plongeant son regard dans celui de sa belle. Un léger sourire apparut sur ses lèvres alors que le calme régnait dans le jardin. Puis, son regard se promena sur le jardin, immense et luxuriant que Lola avait aménagé. Cela faisait très style japonais, il fallait l'avouer mais toute sa ville était sur ce thème. Et ce simple décor suffit à plonger Kamui dans ses pensées. Combien de personnes avaient-ils dû tuer tous les sept pour obtenir un tel paysage ? Cela ne se comptait plus ! Mais une chose était sure : ces sacrifices avaient été utiles. Lorsque l'on voit la magnificence des Sept et leur pouvoir sur le monde, on peut facilement deviner qu'une telle paix est faite pour durer. Car ils l'a ferait durer toute leurs vies ... d'immortels ...
Il ressortit de ses pensées et adressa un nouveau sourire à Lola avant de reprendre la parole :

"Cela fait combien de temps que nous n'avons pas été seuls tous les deux ? Bien trop longtemps à mon goût ..."

Puis, comme une douce caresse, leurs lèvres s'entremêlèrent dans un baiser tendre.
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
La Luxure
La Luxure
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Séductrice et meurtrière professionnelle
Un Message ?: Le visage humain est avant tout l'instrument qui sert à séduire.

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Jeu 19 Aoû - 22:32

    Quelques minutes s'étaient écoulés depuis le départ du conseiller à lunettes. Le regard de la Déesse aux yeux violets s'était déjà reperdu dans le vide, plongeant dans ses pensées et abandonnant le monde qui l'entourait. C'est alors que des pas résonnèrent dans son dos. Durant ses longues années de vie, la belle avait apprit à observer beaucoup de choses. Les quêtes pour trouver des proies lui avait servit à beaucoup de choses. Ainsi, son ouïe et son sens de l'observation s'étaient largement développés. Elle reconnut donc facilement les pas précipités mais léger d'une servante accourant vers sa Déesse. Cependant, ce qui l'intéressait bien plus était les pas de la seconde personne. Ces pas étaient assurés, tranquille et fort. Seul un être orgueilleux pouvait marcher ainsi. Un sourire apparut sur les lèvres de la belle. Alors que la servante allait annoncer le visiteur, elle se tue dans son élan et frissonna. Doucement l'homme qui égaillait sa vie d'immortelle s'agenouilla devant elle avait de baiser tendrement sa main. Cette façon si tendre qu'il avait de prendre soin d'elle la faisait complètement craquer. Il était un bel homme figé dans ses 19 ans. De nombreuses filles le regardaient avec les yeux pétillants et nombreuses étaient celles qui auraient tout donner pour passer ne serait-ce qu'une nuit avec lui. Seulement, lui ne voyait que sa douce et belle Lola. Il la considérait comme totalement à lui et ne voulait la prêter à personne d'autre. Lola était à lui et lui était à Lola.
    Vous aurez bien sur reconnu cet homme, il ne pouvait s'agir que de Kamui. Bientôt, sa voix assurée et pleine de charme sortit de ses lèvres fines. Il lui disait que son porte parole était effrayé et furieux et voulait savoir qu'elle en était la raison. La belle sourit de nouveaux et ses lèvres sucrée s'entrouvrirent pour lui répondre doucement.

    "Il m'a parlé sur un ton qui ne ma guerre plu. Tu sais combien je déteste que ces larves me parlent avec hauteur ... Je lui ait donc fait comprendre qu'il m'agaçait au plus haut point. Tu sais comme j'arrive à me montrer persuasive quand je le veux !"

    Leurs regards se croisèrent et ils se sourirent. Oui, Lola avait un pouvoir de persuasion très efficace. Cependant, certaines personnes parvenaient à y résister et ainsi, ils s'attiraient les foudres de la belle. En plus qu'être persuasive, l'homonculus de la luxure était impulsive. Elle aimait tuer et cela se savait parfaitement autour d'elle. Alors que certains homonculus, pouvaient parfois éprouver du regret très au fond d'eux, Lola elle ne connaissait pas ce sentiment. Elle pensait que toutes les vies qu'elle avait retirée étaient justifiés. Son attirance pour la Mort la rendait complètement immunisé contre tous sentiments ne serait-ce que légèrement affectif pour les humains. Moins il y en avait dans ce bas-monde, mieux c'était pour elle. Malheureusement, en ces temps-ci elle ne pouvait se permettre de massacrer à tout va, comme il fut un temps. Cependant, le massacre du clan Ishbal l'avait beaucoup amusée et elle s'en était réjouie. Mais, rapidement, son désir de tuer était revenu. Cela faisait presque un mois qu'elle n'avait pas fait de victimes. Il fallait rapidement que la belle songe à se rendre dans sa seconde ville, Nekros.
    Alors qu'elle était retombée dans ses pensées, la douce voix de Kamui la ramena sur Terre. Oui, depuis combien de temps n'étaient-ils pas rester vraiment seuls ? Depuis quelques temps, les Sept s'étaient très souvent réunit pour parler de leurs noirs desseins. Aujourd'hui était l'occasion rêvée de reprendre du bon temps avec son doux homonculus orgueilleux. Doucement, leurs lèvres entrèrent en contact et ne se quittèrent pas pendant de longues minutes. Lentement la belle rouvrit les yeux pour plonger son regard charmeur dans le bleu azur de Kamui.

    "Oui, bien trop longtemps ... Allons faire un tour pour être plus tranquille. "

    Doucement, la belle se leva et prit dans une de ses mains un morceau de sa robe qu'elle remonta pour pouvoir marcher à son aise. Son autre main attrapa sensuellement celle de Kamui et l'entraina dans l'immense jardin. La balade risquait d'être longue.

    "Tu m'as manquée mon très cher Kamui ..."

    Susurra t'elle de sa voix mélodieuse et douce tout en le dévorant des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Kamui Shiro
L'Orgueil
L'Orgueil
avatar

Nombre de messages : 1477
Age : 29
Date d'inscription : 09/08/2006

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Homonculus Orgeuilleux
Un Message ?: Vous allez tous mourir MOUAHAHA *s'étouffe*

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Jeu 19 Aoû - 23:03

Kamui sourit. La façon de réagir de sa Déesse, car c'était aussi la sienne, l'amusa. C'était tellement prévisible lorsque l'on connaissait bien Lola que c'était amusant. Il suffisait de la connaître un minimum pour savoir qu'il ne fallait pas la titiller. Ou du moins, jusqu'à une certaine limite. Le fait qu'elle est envoyé bouler son pseudo "porte parole" d'humain était quelque chose qui était sûr à 100% vu , et d'un le caractère de la belle, et de deux, la monotonie du timbre de voix de ce cher James. Ainsi, en simple guise de réponse, il adressa un sourire à Lola, un sourire plein de charme.
Puis, cette dernière confirma son idée. Oui, cela faisait longtemps qu'ils ne s'étaient pas vus. Entre les réunions des Sept, les exterminations par-ci, par-là et la création des provinces, Kamui tout comme Lola étaient pas mal occupés. Mais maintenant, tout cela était terminé. leurs idylles étaient en place et la direction du monde se passait exactement comme prévus. Ils étaient les Dieux, eux homonculus et les alchimistes étaient les ennemis, les terroristes, le risque potentiel de destruction de la paix. Et le plus drôle dans tout ça, c'est que les humains soutenaient à 100% la cause des homonculus. Et les chimères constituaient le fer de lance de l'armée des homonculus. Le plan des Sept était parfait.
Sa belle se leva, ce qui força Kamui à se redresser, puis il l'a suivi à travers l'immense jardin. Durant le chemin, Lola avoua qu'il lui manquait et cette idée le fit sourire. Il ne dit rien, jusqu'à ce qu'ils arrivent sous l'ombre d'un arbre, bien éloignés de l'entrée, avant de murmurer :


"Tu m'as manqué aussi ... Ces réunions étaient épuisantes et longues ... J'ai bien cru que ça ne se terminerait jamais ..."

Il l'entraîna doucement dans sa "danse" jusqu'à ce que le dos de la déesse entre en contact avec le tronc de l'arbre. Le visage de l'homonculus disparut au creux de l'épaule de sa compagne, déposant de légers baisers dans son cou tandis qu'une de ses mains remontait lentement le long des hanches de la belle.

"Et puis, avec tout ça, je n'ai plus aucunes nouvelles des autres. J'ai l'impression que Samaël et Lilith se sont enfermés dans leur province ... Quant aux autres, n'en parlons même pas. Celui qui remplace la paresse est encore plus paresseux qu'avant ... Je me demande si lui confier une province est vraiment une bonne idée ..."

Tout en lui parlant, ses lèvres restèrent près du cou de la luxure, libérant le souffle de l'orgueilleux à chaque parole. Sentir de nouveau l'odeur de sa belle, caresser sa peau douce et entendre sa voix était suffisant pour embellir le monde de Kamui. C'était son rayon de soleil dans sa province pluvieuse. Sa petite touche éclatante au milieu d'un tableau blanc.
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
La Luxure
La Luxure
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Séductrice et meurtrière professionnelle
Un Message ?: Le visage humain est avant tout l'instrument qui sert à séduire.

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Jeu 19 Aoû - 23:46

    Le cadre était magnifique. La journée était parfaitement ensoleillée. Rien ne pouvait perturber les retrouvailles des deux Dieux. Ils s'étaient enfoncés loin dans les jardins en peu de temps. Ils étaient maintenant seuls et tranquilles, comme prévu. On aurait cru voir deux jeunes amoureux se cachant du reste du monde pour se prouver leur amour dans un cadre très romantique. A cette pensée, Lola ne put retenir un sourire. La belle adorait ces moments tranquille avec son parfait amant. On se serait cru dans un conte de princesse ou la belle, prisonnière dans son grand château, s'était faite enlevée par un doux prince amoureux. Cependant, Lola n'avait toujours pas comprit pourquoi toutes les petites filles humaines rêvaient d'être des princesses. Il fallait sans cesse sourire, être polie, gentille, serviable et aimable. Il fallait écouter les discours assommants de conseillers ennuyeux. Il fallait s'occuper de son peuple pour qu'il soit heureux et ne vienne pas frapper à la porte du château avec des fourches et des torches. Une vie bien ennuyeuse. Heureusement, Lola n'était pas réellement une princesse et pouvait s'offrir tous les plaisirs qu'elle désirait. Et, à ce moment précis, c'était Kamui, le fruit de son désir. Il lui avoua également qu'elle lui avait manquée et que les multiples réunions des Sept étaient interminables. Mais bon, cela pouvait se comprendre. Après tout "Rome ne s'est pas construite en un jour" comme on disait. Il avait fallu beaucoup de temps pour en arriver là, mais le résultat était magnifique. La puissance des homonculus était à son paroxysme.
    Doucement, son dos vint heurter le tronc d'un grand arbre et la "princesse" sourit pendant que les douces lèvres de son "prince" lui caressaient le cou de multiples baisers. Les mains puissantes de Kamui caressaient doucement ses hanches en remontant légèrement. Lola ferma les yeux pour frisonner légèrement. Ces moments étaient si agréables, et pourtant si rare. Il fallait maintenant rattraper les jours perdu.
    Kamui se mit alors à parler des Sept. Il était vrai qu'ils s'étaient tous enfermés dans leurs provinces depuis leur dernière réunion. Seul Lola et Kamui se voyaient très souvent et se baladaient d'une province à une autre. Comme l'avait relevé son très cher amant, Samaël et Lilith s'étaient enfermés dans leur prison de glace tout au nord du monde. Naoko ne donnait pas vraiment de nouvelles et Starrk non plus. Il devait être trop occupé à rêvasser et ne rien faire dans sa province.

    "Nous n'avons pas besoin d'eux voyons mon très cher Kamui. Nous pouvons très bien nous contenter l'un de l'autre. Tu le sais bien ..."

    Dit-elle d'une voix suave. Doucement, elle lâche le bout de tissu en soie qu'elle tenait dans la main pour caresser les cheveux de Kamui. Son autre main passa dans son dos pour l'enlacer amoureusement. Son corps chaud contre le sien, sa voix et son odeur rendait la Luxure complètement satisfaite. Elle continua doucement de parler. Sa mélodieuse voix s'harmonisait très bien avec les gazouillement des oiseaux sur les arbres et le bruissement du vent s'engouffrant dans les feuilles, la soie de sa robe et ses longs cheveux.

    "Ici, je m'ennuie à mourir. Les servantes sont bien trop niaises et les hommes sont trop sérieux. Heureusement que tu es la pour me sortir de cette ennuyeuse vie de château. "

    Un rire s'échappa de ses lèvres et tinta comme un carillon de clochettes. Avec un de ses doigts elle releva le visage de Kamui pour venir déposer un baiser très sensuel sur ses lèvres. Décidément, rien de pouvait venir gâcher cette radieuse journée.
Revenir en haut Aller en bas
Kamui Shiro
L'Orgueil
L'Orgueil
avatar

Nombre de messages : 1477
Age : 29
Date d'inscription : 09/08/2006

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Homonculus Orgeuilleux
Un Message ?: Vous allez tous mourir MOUAHAHA *s'étouffe*

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Ven 20 Aoû - 0:19

Lola avait raison. Kamui n'avait besoin de personne pour satisfaire ses désirs. Depuis toujours, il ne comptait que sur lui-même. Les autres n'avaient aucune importance à ses yeux. Il se débrouillait seul et parvenait à gérer sa vie mieux que personne. Les influences extérieures l'énervaient, le dérangeaient et l'empêchaient de se concentrer. La solitude était sa seule manière de se reposer les neurones. Et bien sur, lors de ces moments, il n'acceptait personne. Pas même ses serviteurs. Ni même ses chimères préférées. Mais malgré tout, il y avait une exception : Lola. Elle était la seule à pouvoir s'approcher de lui et à pouvoir troubler son silence. Elle seule pouvait satisfaire ses désirs et elle seule avait une importance capitale à ses yeux.
Mais voilà que la belle s'ennuyait dans cette vie de strasses et paillettes. Étrange, c'est pourtant le rêve de toutes femmes d'être couverte de diamants et d'or. Enfin, il était vrai qu'en se plaçant du côté des homonculus, immortels et puissants, les humains qui les entouraient devaient paraître bien ... ennuyeux. Kamui aussi ressentait ce sentiment. Le sentiment d'ennui ! C'était limite si l'idée ne lui avait pas effleuré l'esprit de mettre une pancarte "alchimiste bienvenue !" afin d'en tuer quelques-uns ... Non, à la place de ça, il s'ennuyait devant des conseillers humains ridicules et devant les conseils du peuple. Seules ces chimères et les visites de Lola semblaient l'occuper dans sa province. En faite, à bien y réfléchir, il passait beaucoup plus de temps chez Lola que chez lui. C'était plus amusant !


"Cette vie te va à ravir ... Elle t'embellit encore plus et te rend plus belle ..."

Puis, les lèvres de la belle se mêlèrent à celles de Kamui dans un baiser passionné et sensuel qui sembla durer une éternité. Enfin, quand on est immortels, que représente l'éternité ? Une petite minute humaine sans doute ... Voilà prêt de 150 ans que Kamui voit le monde et vit au jour le jour et environs 120 ans qu'il connaissait Lola bien qu'ils ne se soient retrouvés que très récemment. Cependant, leur première nuit fut magique ... Leurs lèvres se séparèrent et tout doucement, dans un murmure, Kamui susurra à l'oreille de son amante :

"Tu sais à quoi je pense là ?"

Puis, il rigola doucement, accompagné de sa douce, comme deux amants complices, cachés du reste du monde. Il venait de la retrouver, certes, mais il ne fallait pas pour autant se laisser aller et s'abandonner au péché que représentait sa Déesse... du moins, pas pour le moment. Il déposa un baiser furtif sur ses lèvres mais garda son corps contre le sien, dans une étreinte amoureuse :

"J'espère que tu ne fais pas trop de folies avec ce qui m'appartient ... son regard se promena rapidement sur le corps de la Luxure ... Je sais que ces derniers temps, on ne s'est pas beaucoup vus mais j'espère que tout ça est resté à moi ..."

Tendrement et doucement, Kamui fit glisser un de ses doigts le long de la joue de Lola. Puis, toujours avec autant de tendresse, il continua sa course jusqu'à son cou et descendit lentement jusqu'au haut de sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
La Luxure
La Luxure
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Séductrice et meurtrière professionnelle
Un Message ?: Le visage humain est avant tout l'instrument qui sert à séduire.

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Ven 20 Aoû - 22:53

    Il fallait l'avouer, Kamui était vraiment doué pour séduire les femmes. Ceci lui avait demandé pas mal d'années d'expériences pour parvenir à ce niveau. A contrario, Lola avait tout de suite su comment s'y prendre avec les hommes et son charme était plus redoutable que celui de son amant. Cependant, tous les deux formaient un couple vraiment très particulier. Seul, chacun d'eux étaient très séducteur et plaisait beaucoup, mais ensemble, ils formaient un couple réellement irrésistible. Il se dégageait quelque chose de très séducteur et très sensuel quand ils étaient réunis. Ils attiraient les regards car leur attirance leur pour l'autre et leur ressemblance était frappante. Oui, ils s'étaient vraiment bien trouver. Ils adoraient séduire, être admirée et surtout, ils aimaient tout deux les plaisirs charnels par dessus tout.
    Il n'était donc pas étonnant que Kamui complimente une fois de plus son amante. Celle-ci lui offrit un ravissant sourire en guise de réponse. Il fallait avouer que quand elle était sincère dans ses sentiments - ce qui n'arrivait que lorsqu'elle était avec Kamui en général- , Lola était encore plus belle que d'ordinaire. Son sourire était angélique, même si derrière cela, l'homonculus était une vrai Déesse du Chaos. Puis, l'orgueilleux demande à sa douce de deviner à quoi il était en train de penser à ce moment là. La réponse était évidente et on pouvait parfaitement la lire dans ses yeux. Ces yeux couleur azur qui à ce moment précis, brillaient à l'idée de ce qu'il pourrait faire ici et tout de suite avec Lola. Incarnant le péché charnel par excellence, la belle ne refuserait un tel moment de délices avec son amant. Après cette question à la réponse un peu trop facile, les deux amoureux immortels rirent ensemble de façon très naturelle, ce qui rendit le couple encore plus fascinant. Il était vrai que, lorsque Kamui et Lola étaient ensemble, c'était leurs cœurs qui agissaient. Seul, ils ne montraient jamais ce visage qu'ils cachaient aux yeux de tous. Seul, ils étaient craint. Cependant, c'était surtout quand les deux amants étaient ensemble qu'il fallait se méfier car dans ces cas là, ils étaient presque imbattables. Ils se connaissaient depuis si longtemps que seul un regard suffisait pour qu'ils se comprennent. Imaginez en plein combat quand juste un regard leur permet d'attaquer simultanément en connaissant parfaitement les réactions de l'autre.
    C'est alors que Kamui tint à savoir si le corps tout entier de sa belle lui appartenait toujours. Il n'y avait pas plus orgueilleux que lui en effet. Kamui était le meilleur dans ce domaine et ainsi, il était le mieux placé pour incarner parfaitement ce péché.

    "Voyons Kamui ... Tu sais très bien qu'il n'y a que toi qui peut parfaitement me satisfaire et ce depuis des années ... Pourquoi irais-je chercher ailleurs alors que j'ai sous la main la perfection absolu ? Par contre, j'ai cru remarquer que dans ta province beaucoup d'humaines te regardaient avec envie ... "

    Dit-elle avec un petit regard douteux. Pendant ce temps, les doigts fins de Kamui se baladaient sur sa joue avant de descendre dans son cou et au dessus de sa poitrine, à l'endroit exact ou était le symbole rouge et chaud représentant la race divine. De son côté, Lola commençait doucement à caresser le haut du torse de son amant et, par mégarde, enleva un bouton de sa chemise. Puis deux.

    "Oups ..."

    Son regard à ce moment la était des plus charmeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Kamui Shiro
L'Orgueil
L'Orgueil
avatar

Nombre de messages : 1477
Age : 29
Date d'inscription : 09/08/2006

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Homonculus Orgeuilleux
Un Message ?: Vous allez tous mourir MOUAHAHA *s'étouffe*

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Ven 20 Aoû - 23:14

D'un regard extérieur, Kamui et Lola semblaient être un couple tout à fait normal. Il semblaient humains et s'ils pouvaient le ressentir vraiment, on pourrait parfaitement parler d'amour. Mais malheureusement, les homonculus ne ressentent pas de sentiments. Pourtant, pour eux deux, cela semblait tellement vrai, tellement sincère. Un amour inconditionnel l'un envers l'autre. Ils s'accordaient parfaitement l'un à l'autre. Kamui complétait Lola ... Lola complétait Kamui. Ils formaient un couple uni et solidaire, aussi bien dans la vie sentimentale que dans les combats. Ils étaient capables de s'entendre et de trouver des stratégies en un simple regard. Kamui lisait parfaitement en Lola et inversement. Ce qui leur permettait d'être invincibles ...
Alors que Kamui fit une remarque sur les potentielles fréquentations de Lola en son absence, cette dernière se permit aussi cette même remarque, soulignant que de nombreuses humaines le regardaient avec envie. Il sourit tendrement :


"Ce ne sont que des humaines ... Elles me regardent avec envie simplement parce que je suis un Dieu pour eux. Rien de plus ... Si j'étais resté l'erreur de la nature que les alchimistes avaient créés, crois-moi que ça se passerait différemment !"

Il lui adressa un autre sourire alors que son regard se posa sur son doigt qui caressait doucement le symbole représentant leur rang supérieur. Il était pour ainsi dire bien placé si on connaissait bien Kamui ... Juste au dessus de la poitrine. Mais bon, quel mal y a t-il à vouloir mater ce qui nous appartient, qui plus est un corps si séduisant. Un corps dont le seul message qui semblait émaner était "prends-le ... Il est tout à toi ..." ! Alors qu'il était complètement perdu sur le corps de déesse de la luxure, il entendit un vague "oups" lui parvenir à l'oreille ! Il baissa la tête et observa que par "pur enchantement", deux des boutons de sa chemise s'étaient retirés ... Il sourit et murmure doucement :

"Il fait déjà si chaud ... Tu ne voudrais pas que la température monte par hasard ... ?"

Puis, il plaqua Lola plus fortement contre l'arbre en posant ses lèvres sur les siennes, dans un baiser sensuel et passionné ! Leurs langues se mêlèrent tendrement, rajoutant de la complicité à leur relation. Ce baiser semblait sincère et rempli de vie pour des êtres qui étaient pourtant dénués d'âmes. Leurs lèvres semblaient parfaitement se mêler, comme si aucunes autres lèvres n'auraient pu se placer à cet endroit. D'une confiance absolue, une des mains de l'orgueilleux se glissa habilement sous la longue robe de la luxure, caressant tendrement le haut de sa jambe et relevant avec envie sa robe au niveau de sa main.
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
La Luxure
La Luxure
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Séductrice et meurtrière professionnelle
Un Message ?: Le visage humain est avant tout l'instrument qui sert à séduire.

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Sam 21 Aoû - 0:11

    Kamui parvint rapidement à rassurer sa douce en lui disant que les humaines n'étaient attirées que par son rang de Dieu. Cependant, il était un bel homme et, même si il était resté une simple erreur de la nature, Lola était persuadée que beaucoup d'humaines l'auraient quand même regardée avec les yeux brillants.
    Si ils étaient restés des erreurs de la nature ... Cette phrase s'imprima dans l'esprit de la belle et la fit réfléchir. Tout serait beaucoup mieux selon Lola. Elle n'aurait pas besoin de porter des robes de princesses la rendant certes belle mais quand même moins terrifiante. Elle n'aurait pas à satisfaire un peuple entier sous ses ordres. Elle n'aurait pas à jouer les gentilles et pourrait continuer à tuer des innocents quand bon lui semble. C'est vrai que cette vie la lui manquait quelque peu. Après tout, Lola n'avait pas été gâtée par la vie dans son enfance humaine. Puis, même après des années, elle n'avait jamais été habituée à cette vie princière. Il lui faudrait certainement un petit moment pour s'y habituer. Mais d'un côté, voir tous ces humains complètement soumis à elle la faisait jubiler. Ils étaient si naïfs, si fragiles ... Aujourd'hui, ils étaient les pantins des Sept, dansant dans leurs mains, accrochés par des fils invisibles. Combien de temps cette vie là allait durer ? Oui car, quand on est immortels, ont ne parle pas de "périodes" mais de "vies" pour évoquer des moments dans le temps. Lola se demandait combien de temps il faudrait aux alchimistes pour parvenir à inverser la tendance. Et, combien de temps faudrait-il pour que les humains se rendent comptes qu'ils n'étaient que des pions ? Certainement plusieurs siècles. D'ici là, les homonculus pourraient se la couler douce dans leurs vies fastueuses et puissante.
    Alors qu'elle sortait de ses pensées, Lola posa un regard que l'on pourrait qualifier d'amoureux - si ce sentiment pouvait exister en elle - sur son amant avant de lui répondre dans un murmure.

    "Erreur de la nature, Dieu ou quoi que ce soit d'autre, pour moi tu restera toujours le même. Celui qui parvient à faire battre le cœur, pourtant éteint depuis des années dans ma poitrine !"

    Après ces mots tendre, Kamui remarqua les boutons enlevés de sa chemise et accusa Lola de vouloir augmenter la température. Ce n'était pas de sa faute si elle aimait la chaleur de deux corps collés l'un contre l'autre et bien plus que ça. Après tout, quand on y réfléchissait bien, depuis toute petite Lola connaissait la luxure, il était donc évident que ce serait son péché. Et ce péché lui collait parfaitement à la peau. C'est alors que Kamui la plaqua plus fortement contre l'arbre et l'embrassa de façon fougueuse. La belle aimait ce genre de légère brutalité fougueuse. Elle sentit alors la main de son amant remonter le long de sa jambe et frissonna doucement d'excitation. Sa jambe s'enroula sensuellement autour de celle de Kamui pendant que leurs lèvres et leurs langues dansaient ensemble.
    Lentement, elle rouvrit les yeux et lança un regard complice à son immortel amant avant de lui susurrer à l'oreille d'une façon très sexy et tentatrice :

    "Viens ..."

    Lola lui prit la main et se mit à courir en riant, entrainant Kamui avec elle. Son rire était sincère et ainsi, magnifique. Il était doux et harmonieux, comme une mélodie. Ce rire sincère était la seule chose chez Lola qui la rendait très proche des humains. Un rire joyeux qui faisait succomber tout le monde.
    Tout en riant, Lola emmena Kamui dans la maison de thé du jardin. Elle entra en poussant son amant à l'intérieur. Elle bouscula une petite table basse et la théière posée dessus tomba et se fracassa sur le sol. Lola se mit à rire de plus belle et poussa Kamui sur un large et confortable divan rouge. La belle se plaça au dessus de lui et lui ouvrit complètement sa chemise. A ce moment là, elle redevient sérieuse et charmeuse. Du ton de sa voix à la gestuelle de ses mains, tout était fait pour séduire et faire craquer son amant.

    'Laisse moi t'admirer comme ces humaines avec leurs grands yeux brillants ..."

    Lui susurra t'elle en caressant sensuellement son torse. Cependant, n'étant pas humaine et ne pouvant ressentir aucuns sentiments, ses yeux ne brillaient pas comme les humaines en admiration devant Kamui. Son regard violet était, malgré la situation, plutôt froid, mais ceci était dans la nature de Lola. Son regard était ainsi fait. Cependant, une lueur coquine brillait au fond de ses prunelles, en disant long sur ses pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Kamui Shiro
L'Orgueil
L'Orgueil
avatar

Nombre de messages : 1477
Age : 29
Date d'inscription : 09/08/2006

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Homonculus Orgeuilleux
Un Message ?: Vous allez tous mourir MOUAHAHA *s'étouffe*

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Sam 21 Aoû - 0:35

Erreurs de la nature ... il était vrai qu'à une époque, c'était ainsi qu'on les appelait ... Eux les homonculus. Ils avaient été écartés du reste du monde et vivaient dans l'ombre, comme des bêtes que l'on ne devait pas voir. Comme si croiser leur regard était synonyme de malédiction. Comme si tout en eux faisait penser au diable. Pourtant, ils étaient humainement constitués. Ils avaient une peau, des muscles, des pensées et un droit de vivre. Mais au final, qui s'en souciait ? Il suffisait qu'ils aient une durée de vie extrêmement longue pour faire d'eux des bêtes de foire, des sujets à étudier, à disséquer pour l'avenir de l'humanité. Seulement aujourd'hui, l'avenir de l'humanité, c'était eux. La tendance s'était renversé et aujourd'hui, ils vivent en pleine lumière alors que les alchimistes les remplacent dans le pathétique rôle de bête de foire. Seulement, contrairement à eux, les homonculus avaient visiblement une once d'humanité. Il ne s'agissait pas de les étudier et d'en faire des rats de laboratoire. Il suffisait seulement des les éradiquer ... Jusqu'au dernier. Ainsi, l'ère des homonculus pourrait pleinement débuter. C'est ce que son orgueil lui conseillait, lui soufflait doucement à l'oreille.
Car Kamui était l'orgueil personnifié ... Rien de bien étrange lorsque l'on connait son passé. Ressuscité par une fiancée qui le voulait plus puissant, elle en a fait un être qui croit en sa puissance. Qui abuse d'elle. Qui lui fait entièrement confiance et se repose entièrement sur elle. car dans le monde d'aujourd'hui, il n'y a pas de mensonges. Seuls les plus forts accèdent au pouvoir. Et les plus forts d'aujourd'hui étaient au nombre de Sept ... Oui ... Ils étaient les plus forts. Il était tout à fait normal que les homonculus soient placés au rang de Dieu car ce sont eux qui s'en approchent le plus, et non les alchimistes. Toutes ses pensées auraient pu le faire bouillir, exploser et son orgueil aurait tout détruit mais elle était là. Et aucune de ses pensées ne traversa son visage ...
Ainsi, peu importe à quoi il ressemblait aux yeux du monde ... Lola avait raison. Du moment qu'elle était là, il se fichait d'être une bête, un Dieu ou un rejeté de l'humanité. Car pour elle, ses mains se sont déjà tâchées de sang. De sang de nombreux innocents mais aussi d'ennemis ... Comme le sang de son père ... Était-il vraiment correct de "batifoler" avec la fille d'un homme ? Un homme qui, malgré ses erreurs, l'avait logé, nourri et chérit ? Que de balivernes. Elle n'était plus sa fille ! A présent, elle était sa fiancée ... L'erreur de sa vie humaine rattrapée ... Une nouvelle vie joyeuse ... Sauf que son malheur du passé ne ressurgirait jamais. Et ainsi, il pourrait profiter pleinement de son amante ...
Alors que les cœurs, pourtant absents, s'emballaient vivement de leurs étreintes amoureuses, la belle attira Kamui dans une maison de thé située dans le jardin. Elle était bien cachée, il fallait l'avouer et il espérait que les suivantes de sa divinité Lola ignorait l'existence de cet endroit ... Car cet endroit allait bientôt devenir le lieu de rencontre de deux péchés ... L'orgueil et la luxure ... le péché d'un amour impossible mais réel !
Il ne prit pas garde à la vaiselle cassée et se laissa guider par sa belle avant de se retrouver allongé sur un divan qui, comme par hasard, avait l'air d'être là au bon moment. Lola se meit au dessus de lui et il put pleinement caresser les douces jambes de son amantes, du revers de la main. Avec tendresse et amour !
Elle le voulait et cela se voyait. Elle l'admirait mais pas comme ces humaines qui le dévisagent en pensant à plusieurs possibilités pour passer une nuit avec lui. Le regard de Lola semblait froid mais qu'importe. Kamui connaissait le moyen de mettre un peu de panache dans ce regard ... un fabuleux feu d'artifice de plaisir ... Il se redressa légèrement de façon à être assis en serrant son amante contre lui. Il était déjà torse nu mais ne pouvait sentir le contact de sa peau. Déjà que son odeur l'enivrait ... Tout doucement et de façon très sensuelle, il fit glisser une à une les deux bretelles retenant le haut de sa robe, libérant ainsi sa généreuse poitrine qu'il avait tant désiré ... Ses mains expertes s'attarda sur cette partie, profitant de ces retrouvailles physiques qui lui avaient tant manqués ... Sa peau était aussi douce que la première fois et d'une blancheur telle que n'importe quel homme aurait déjà succombé ... Sa poitrine, véritable repère du plaisir de la belle, aurait fait fondre n'importe quel homme. Mais Kamui savait que ce qui l'attendait au cours de cette aventure était bien au delà de ses espérances ...
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
La Luxure
La Luxure
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Séductrice et meurtrière professionnelle
Un Message ?: Le visage humain est avant tout l'instrument qui sert à séduire.

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Sam 21 Aoû - 15:38

    Il était presque trop facile pour Lola de faire craquer un homme. Son corps aux généreuses formes était un véritable appel au plaisir. Son corps était à l'image du péché qu'elle incarnait et personne ne pouvait mieux incarner la Luxure qu'elle. Son regard était charmeur, sensuel et très sexy. Ses longs longs cheveux violets encadraient l'ovale de son visage pâle. Ses lèvres pulpeuses étaient rouge comme un bouton de rose. Sa poitrine était douce et généreuse à souhait. Sa taille était fine, tout comme ses délicates jambes. Tout ce corps était fait pour séduire n'importe quel homme. En étant aussi charmeuse que Lola, aucuns hommes n'étaient capable de lui résister. Lola était véritablement dangereuse quand son péché prenait le dessus car dans ces moments là, la proie qu'elle avait choisi n'avait que peu de chance de s'en sortir indemne.
    Cependant, la première de ses victimes en tant qu'homonculus incarnant la Luxure, fut un homme des plus orgueilleux. Leur première relation intime ensemble fut un réel délice. Si bien que, bien des années plus tard, aucuns d'eux ne pouvaient se retenir du corps de l'autre. Kamui désirait Lola et Lola désirait Kamui. Cette attraction était plus forte que n'importe quelle autre chose sur cette Terre. Ils étaient comme deux aimants, s'attirant toujours sans cesse et aimant ne faire qu'un de leurs corps. Cette attractivité était très charnelle et cela leur convenait parfaitement. L'orgueil de Kamui, voulant que Lola n'appartienne qu'à lui et la luxure de Lola, voulant posséder le corps tout entier de Kamui faisaient très bon ménage. Lola se montrait orgueilleuse dans ces moments là, ne désirant que le corps parfait de son doux amant. Kamui lui dans ses moments, se laissait complètement enivrer par la luxure et l'envie désireuse de détenir le corps de sa belle. Dans ces moments, les deux péchés se mélangeait pour n'en former qu'un à l'image de leurs corps uni pour quelques instants de plaisir absolu. Oui, vraiment, Kamui et Lola s'étaient réellement bien trouvés.
    Quand le péché envahissait Lola, celle ci était très dominatrice. Ainsi, il fut normal qu'elle se retrouve au dessus de son amant qui de son côté, adorait ça. Les mains de Kamui se promenèrent sur ses jambes douces, pendant que celles de Lola caressaient sensuellement le torse nu de son immortel partenaire. Cependant, l'orgueilleux se redressa et ils se retrouvèrent assit l'un face à l'autre dans une étreinte fougueuse et excitante. C'est alors que Lola sentit les mains de Kamui faire tomber ses bretelles. La soie de sa robe glissa doucement le long de son corps pour dévoiler sa poitrine généreuse. Voila que maintenant, les mains expertes de son amant venaient s'occuper de cette partie, plutôt sensible chez la belle. Cette dernière ferma les yeux et son souffle s'accéléra, donnant encore plus d'excitation à son Dieu. Ses mains passèrent dans le dos de Kamui pour le griffer doucement, lui montrant ainsi son plaisir. Puis, doucement, ce fut les lèvres de Kamui qui entrèrent en contact avec sa poitrine, rapidement suivit de sa langue, faisait frissonner de plaisir la Luxure. Son souffle se transforma en soupir de plaisir. Lola le laissa s'occuper d'elle quelques instants avant de le plaquer à nouveau contre le divan. Leurs regards se croisèrent. Tous les deux tremblaient d'excitation mais il ne fallait pas céder tout de suite. Il fallait faire durer le plaisir, encore et encore ...
    Alors, doucement, les lèvres chaudes et sucrés de la belle embrassèrent le torse musclé de Kamui. Les baisers étaient très sensuels et Lola sentait le corps de son amant frisonner de plaisir. Ses lèvres s'entrouvrirent alors pour que ce soit sa langue experte qui entre en contact avec sa peau. Tout en l'embrassant langoureusement sur le torse, la visage de la belle descendait de plus en plus. Il arriva au niveau de son nombril et continua de descendre. Il y eut alors un obstacle. En souriant, la belle se redressa pour détacher tous les boutons de son pantalon avant de le lui enlever complètement. En passant au niveau des pieds, elle lui retira ses chaussures avec délicatesse et envoya le tout valser à l'autre bout de la pièce. Mais là, second obstacle. Le sourire de la belle devint alors beaucoup plus sexy. Tout doucement et sensuellement, Lola fit glisser le dernier vêtement recouvrant Kamui pour libérer sa partie la plus sensible, mais également la partie préférée de la belle. Elle pencha alors doucement sa tête en avant et vint s'occuper de façon experte de cette partie, ce réel, temple du plaisir chez les hommes. Plus elle entendait et sentait son amant prendre du plaisir et plus la belle continuait. Personne au monde mieux qu'elle ne savait donner autant de plaisir aux hommes et surtout à son homme. Mais tout ça n'était bien sur que le début de cette merveilleuse rencontre de deux corps parfait ...
Revenir en haut Aller en bas
Kamui Shiro
L'Orgueil
L'Orgueil
avatar

Nombre de messages : 1477
Age : 29
Date d'inscription : 09/08/2006

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Homonculus Orgeuilleux
Un Message ?: Vous allez tous mourir MOUAHAHA *s'étouffe*

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Sam 21 Aoû - 20:57

Kamui et Lola ... L'orgueil et la luxure ... L'union de deux péchés ... A voir cela, on se croirait presque dans un film mélangeant romantisme et science fiction. Deux êtres immortels, dépourvus d'âme, se laissant aller à un plaisir humain. N'était-ce pas la preuve que derrière ces poupées animées qu'étaient les homonculus, il y avait un cœur et une âme capable d'aimer ? Car quel autre terme que l'amour pourrait désigner la relation qui unit Lola à Kamui. Depuis leur première rencontre, lorsque le regard azur, puissant et immortel de Kamui avait croisé le regard violet, frêle et humain de Lola. Cette petite fille qu'il avait "sauvé" des griffes de son père mais au final, pourquoi ? Pourquoi ne pas l'avoir tué comme tous les témoins jusque là ? Cela aurait pourtant été facile pour lui. Certains diront que c'est un coup de chance pour la petite, d'autres parleront du destin qui a retenu la main de l'immortel ... Quoiqu'il en soit, à partir de cet instant, Kamui et Lola ne se sont plus quittés. Et leur relation a évolué en même temps. Lola a eu tous les rôles aux yeux de Kamui : victime, témoin, pion, semblable, amie, confidente, fantôme, amante parfaite ... Et c'était cette évolution qui rendait Lola irremplaçable pour l'orgueilleux.
Mais revenons-en au sujet. Kamui serrait contre lui son amante, caressant efficacement la poitrine de sa partenaire avant que ses lèvres entrent en contact avec sa peau douce. Minutieusement, il plaçait des baisers aux endroits stratégiques qu'il connaissait sensibles sur la poitrine de la jeune femme et bientôt, ce fut sa lange qui prit le relais, experte, n'épargnant aucun endroit. Pourtant, ce petit jeu ne dura pas très longtemps car bientôt, la belle le plaqua de nouveau sur le divan. Hum ... excitant ... Il avait envie d'elle, de sa peau, de ses caresses, de ses baisers. L'entendre soupirer de plaisir à ses côtés et surtout, être le responsable de son plaisir décuplé ... Seulement, avec le temps, la passion, le désir, avait laissé place à l'attente, le jeu de voir qui craquerai en premier. Ils avaient appris à être patient, à ne pas se jeter sur la proie. De cette façon, ils contrôlaient leurs désirs et savaient faire durer les choses.
D'ailleurs, Lola s'en sortait très bien car savoir être patient est une chose, mais s'arranger pour que le plaisir ne retombe pas, que la tension reste à son comble, voilà une toute autre histoire. Dans cette optique, Kamui sentit tous ses vêtements lui échappé sous les mains tendres et expertes de sa partenaire. Et bientôt, son corps fut parcouru par des frissons de plaisir lorsque la luxure s'occupa de sa partie la plus sensible. De manière très sensuelle, experte et enivrante. Qui aurait fait fondre n'importe quel homme. Elle était très douée et représentait très bien la Luxure. Cette façon de s'occuper de sa proie, de la faire languir, de lui fournir un maximum de plaisir ... L'orgueilleux soupirait de plaisir :


"Continues ..." parvint-il à murmure tout doucement ...

Ce plaisir dura le temps que Kamui puisse maîtriser ce sentiment si intense. Après tout, ils étaient deux dans cette relation et il ne pouvait décemment pas laisser le beau rôle à son amante. Aussi, il prit tendrement le visage de sa partenaire, la forçant à remonter jusqu'à ses lèvres afin qu'elles se joignent à celles de Kamui dans un baiser passionné ... Puis, tout doucement mais avec fougue, le jeune homme renversa la tendance et se retrouva au dessus de sa déesse. Ses lèvres quittèrent les siennes et commença leur long périple sur le corps parfait de Lola. Son cou ne fut pas épargné ! Sa poitrine fut conquise grâce a ses baisers ! Cependant, il ne s'arrêta pas là et continuait à descendre, entraînant dans sa course la longue robe de la Luxure. Tendrement et lentement, il couvrit de baisers le ventre de sa belle, retirant délicatement sa robe ainsi que tout ce qui pouvait l'entraver, laissant son amante entièrement nue sous mes mains, ses lèvres et sa langue ... Il ne fallut pas attendre longtemps d'ailleurs pour que les lèvres, puis la langue de Kamui trouvent la partie sensible de la jeune femme. Efficacement mais tendrement, il s'appliqua à lui donner le meilleur traitement possible, celui digne de grandeur alors que leurs corps commençaient à chauffer, se rapprochant bientôt du moment de leurs éternelles retrouvailles ...
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
La Luxure
La Luxure
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Séductrice et meurtrière professionnelle
Un Message ?: Le visage humain est avant tout l'instrument qui sert à séduire.

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Sam 21 Aoû - 22:43

    Le plaisir charnel. Voilà ce qu'aimait par dessous tout la belle Luxure. Tel était son péché et il lui convenait parfaitement. Ce plaisir était au dessus de n'importe quel autre plaisirs. Les sensations procurés et ressentit lors d'un tel acte dépassaient de loin toutes autres sensations. La luxure était sans doute le plus puissant des péchés car, lorsqu'il vous enivrait, rien ni personne n'était capable de le chasser de votre corps. C'est tout l'esprit qui est atteint. Les gestes, les paroles, les pensées, tout à ce moment là est contrôlé par le péché, rien ne lui échappe. Vous avez l'impression dans ces moments là que rien ne peut vous atteindre, que vous êtes l'être le plus comblé de la Terre, vous vous sentez fort et intouchable. Imaginez alors des homonculus en puissance dans cette situation.
    Voilà les sensations que parvenait à faire ressentir Lola à son partenaire. Elle continuait de lui offrir ces plaisirs intenses, écoutant sa respiration s'accélérer, sentant son corps se réchauffer, le voyant frisonner et trembler de délices. C'était le plus beau spectacle. Kamui était totalement à sa merci et parvint à lui souffler dans un murmure un "continues" de plaisir. Et Lola repartit de plus belle. Sa langue n'oubliait aucuns endroits, caressant sensuellement et fougueusement à la fois, cette partie si sensible. Rien ne pouvait mieux les combler que ces sensations. Cette faim qui les dévoraient tout deux, Kamui et Lola, de l'intérieur et qui brûlait comme la flamme d'un feu immense, détruisant tout sur son passage. Kamui brûlait, son corps était de plus en plus chaud du au plaisir qu'il ressentait et Lola aimait ça. Puis, doucement, la main de l'Orgueilleux prit le visage de la Luxure et le remonte jusqu'à ces lèvres qui entrèrent de nouveau en contact pour un baiser des plus sensuel et fougueux. Ce baiser en disait long sur les envies des deux êtres immortels. C'est alors qu'avec fougue, Kamui prit la relève et Lola se laissa faire avec un sourire. Ce fut alors lui qui mena la danse et, il dansait très bien. Ses lèvres parcoururent l'ensemble de son corps pour couvrir la Déesse de milles baisers tendres et sensuels à la fois. Kamui aurait été aussi capable d'incarner la luxure, mais le destin en avait décidé autrement pour lui. Toujours est-il que, lentement mais surement, l'homonculus faisait glisser la robe de la belle en descendant dangereusement le long de son corps. Lola finit par se retrouver totalement nue, son corps, frêle et pâle, complètement à la merci des mains expertes de Kamui. Cette fois ce fut elle qui allait prendre du plaisir, elle le savait parfaitement. C'est alors qu'elle sentit les lèvres et la langue de Kamui se poser et s'attarder sur sa partie la plus sensible au plaisir. Lola ferma les yeux et son dos se cambra sous le plaisir intense qu'elle ressentait. Son corps était parcouru de frissons de délices et son plaisir se fit de plus en plus entendre. Elle ne pouvait retenir ses émotions et tout son corps parlait le langage du plaisir. Son corps pâle était tremblant, extrêmement chaud et Lola ne pouvait rien faire pour contenir tout ce qu'elle ressentait. Son corps était en train de bouillir de l'intérieur. Son péché prenait le dessus est devenait de plus en plus fort. Kamui était en train de réveiller la puissance de son péché, ce qui ne prévoyait que du bonheur.
    Sa jambe vint se poser sur l'une des épaules de Kamui et le plaisir fut plus intense. Ce moment dura assez longtemps pour faire complètement exploser le péché de la belle. Comme lui l'avait fait, Lola força doucement le visage de Kamui à remonter et elle enlaça le corps puissant de son amant. Elle se redressa et à nouveau, ils se trouvèrent assit l'un face à l'autre. Lola libéra son étreinte et l'embrassa de façon très fougueuse. Leur baiser raviva la flamme du plaisir, tandis que les mains de la belle parcourraient le dos de Kamui en le griffant doucement. Puis, ses lèvres se posèrent sur son cou. Lola y déposa de légers baisers et le mordilla légèrement. Puis alors, tout doucement, ses lèvres remontèrent le long de son cou pour arriver près son oreille ou elle murmura avec une voix des plus charmeuse :

    "Je te veux Kamui ... Maintenant !"

    Alors, sans prévenir, elle plaqua son partenaire sur le divan et lui tint fermement les poignets. C'est alors que la belle plaça correctement son bassin et, quelques secondes après, ils ne firent qu'un de leurs corps. Voilà que le moment qu'elle attendait le plus allait débuter. Le sentir en elle la fit frisonner et elle lâcha un soupir de plaisir. Mais, il ne fallait pas s'arrêter là. Non, le plus intéressant, le meilleur, allait commencer maintenant. Lola commença alors doucement à faire bouger son bassin d'avant en arrière, procurant cette fois un réel plaisir aux deux amants en même temps. La belle ferma les yeux, tout en tenant les poignets de Kamui et fit entendre avec délice son plaisir. Leurs deux corps s'animaient en même temps et suivaient tous les deux le même mouvement. Tout n'était que plaisir absolu !
Revenir en haut Aller en bas
Kamui Shiro
L'Orgueil
L'Orgueil
avatar

Nombre de messages : 1477
Age : 29
Date d'inscription : 09/08/2006

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Homonculus Orgeuilleux
Un Message ?: Vous allez tous mourir MOUAHAHA *s'étouffe*

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Sam 21 Aoû - 23:24

"La séduction a toujours été une histoire de manipulation" ... D'après le proverbe ... Pourtant, en aucun cas, Kamui ne se sentait manipulé par l'être aimé qu'était Lola. Lorsque cette dernière le séduisait, il savait que c'était sincère et que jamais elle ne tenterait de le manipuler. Il fallait dire qu'à ce niveau, l'homonculus n'était pas très difficile, certes, mais il en fallait quand même un minimum pour espérer avoir l'orgueilleux dans son lit. Bon nombres avaient réussis mais certaines avaient lamentablement échoué, ne récoltant que honte et désarroi devant l'attitude hautaine de Kamui lorsqu'il les rejetaient. Et oui, la vie est parfois difficile dans le domaine amoureux et sentimental et l'orgueilleux avait toujours su se montrer direct et persuasif lorsqu'il le voulait. Cependant, avant ces retrouvailles avec son amante, la seule chose qu'il voulait mais qu'il n'arrivait pas à avoir, c'était Lola elle-même. Depuis son départ, il avait tenté de la retrouver, sans vraiment la chercher. Il avait côtoyé les plus somptueuses réceptions, certaines où la crème de la crème se retrouvait pour parler argent et finance et jamais il n'avait aperçu la chevelure violacée de sa belle. Alors pourquoi tout à coup revenait-elle près de lui ? Pourquoi était-elle réapparu sous ses yeux alors qu'il commençait à oublier ? Oublier sa création, son unique, sa moitié ... Il y avait forcément une raison et il se hâterait de l'élucider, c'était certain.
Mais pour le moment, ces retrouvailles occupaient toutes ses pensées. Le corps parfait de Lola n'était rien qu'à lui et il avait le loisir de le toucher, de le contempler comme bon lui semblait. Il avait retrouvé ce qu'il voulait : le corps de sa belle. Et l'entendre se laisser aller au plaisir ne faisait que l'exciter davantage. Il l'a voulait maintenant. ressentir la chaleur de son corps, entre son souffle saccadé par le plaisir lui parvenir à l'oreille et atteindre une nouvelle fois le plaisir suprême à ses côtés. Et comme si ses prières avaient été entendues, Lola releva sa tête pour lui donner un baiser fougueux. Un baiser qui n'apaisait pas ce désir de la posséder. Les griffures dans son dos le fit frisonner mais bon ... malgré son côté très humain lors de ce rapport, il reste un homonculus. Ainsi, il ne resta aucune marque de ces griffures dans la seconde où les ongles de Lola lâcha son emprise. Puis, tout doucement, Lola s'approcha de son oreille et, comme un souhait partagé, une envie partagée et une pensée commune, la voix de sa belle s'éleva en même temps que Kamui :


"Je te veux Lola ... Maintenant !"

Ils l'avaient dit en même temps ... Les mêmes mots ... Comme si leurs pensées étaient connectées entre elles et désiraient la même chose : la possession du corps de l'autre. Ainsi, Lola reprit les devant et prit fermement ses poignets. Puis, le moment tant attendu arriva enfin et ils finirent par ne faire plus qu'un, dans un soupir de plaisir commun, comme une longue attente qui venait de prendre fin. Enfin, il possédait sa déesse et retrouvait les sensations du passé. Sa peau douce collée contre la sienne. Son souffle s'écrasant non loin de son oreille. Et l'envie irrésistible d'aller toujours plus loin ... Ainsi, lorsque Lola commença ses mouvements de bassins, Kamui ne put s'empêcher de l'accompagner, ajustant chacun de ses mouvements au siens afin de faire une union parfaite entre leur deux corps. Il retrouvait de nouveau ce plaisir tant oublié que seule son amante savait lui procurer. D'ailleurs, elle semblait autant prendre du plaisir que lui et il dû un peu forcer pour libérer ses mains et ainsi pouvoir de nouveau la toucher. Tout d'abord, il prit le visage de sa belle entre ses mains afin de regarder ses yeux remplis de plaisir. La voir prendre du plaisir ! Puis, elles glissèrent tout doucement vers sa poitrine qui bougeaient au même rythme que leurs mouvements. Enfin, après quelques délicieuses caresses, les deux mains du jeune homme finirent sur les fesses de la luxure afin d'accompagner au mieux ses mouvements et d'accentuer leur plaisir commun.
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
La Luxure
La Luxure
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Séductrice et meurtrière professionnelle
Un Message ?: Le visage humain est avant tout l'instrument qui sert à séduire.

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Dim 22 Aoû - 13:28

    Kamui et Lola dans une union parfaite. Leurs paroles avaient été les mêmes, tout comme leurs pensées à ce moment précis. Ils ne pouvaient être plus proche que dans ces moments. L'Orgueil et la Luxure ne faisant qu'un. Voilà qui était une chose assez intéressante. Ces deux péchés s'attiraient et se mélangeait à la perfection.
    Peut être quelques petits mois s'étaient écoulés depuis la dernière fois qu'ils s'étaient retrouvés dans une telle situation. Mais, c'était bien trop long pour eux. Ces sensations là, ils ne pouvaient les ressentir que l'un avec l'autre. Personne au monde n'était capable de transmettre autant de choses dans un moment pareil, sauf eux deux réunis. Le péché de Lola était en train d'exploser complètement, envahissant toute la pièce. Si un humain passait par la, il n'y a nul doute qu'il serait directement contaminé. Mais aujourd'hui, personne ne se baladait dans le doux jardin de la Déesse et les deux amants étaient donc tranquille. Ils pouvaient se laisser complètement aller, personne ne viendrait les déranger.
    Lola continuait ses mouvements de bassin, accompagnés maintenant de ceux de Kamui. Tout deux étaient en parfaite harmonie. La belle sentit les mains de son amant caresser son corps et se poser enfin sur ses fesses. Elle croisa alors le regard de Kamui. Ses yeux azur pétillaient de plaisir. Ils n'étaient plus froid et ne donnait pas une impression de puissance. Non, à ce moment là, les yeux de Kamui exprimait tout le bonheur qu'il ressentait dans cette situation privilégiée avec sa déesse. Sa déesse de la Luxure était à ses yeux la meilleure des amantes. Et l'Orgueilleux était le meilleur amant de la Luxure. Ils ne pouvaient rêver mieux. Son souffle haletant et saccadé parvenait aux oreilles de son amant. C'est alors que ces dernières se rapprochèrent de son oreille pour lui murmurer avec plaisir :

    " ... Que c'est bon de te retrouver ..."

    Après avoir sourit, Lola se redressa lentement. Alors, doucement, la Luxure ferma les yeux pour se laisser complètement aller à ce bonheur indéfinissable. Son plaisir était de plus en plus audible. Son corps frêle tremblait doucement de délice.
    Ces instants durèrent longtemps. Les minutes défilaient sans que les deux êtres immortels ne s'en aperçoivent. Ils auraient incapable de dire depuis combien de temps cet instant délicieux durait. Peut être de nombreuses minutes, ou alors des heures. Mais qu'importe. Ils étaient bien et n'auraient voulu que ce moment ne se finisse jamais. Ce qu'il y a de pratique avec les homonculus, c'est qu'ils ne ressentent pas la fatigue physique. Ainsi, dans des moments pareil c'était très appréciable. Les hommes humains qui avaient fini dans le lit de la belle ne tenaient pas très longtemps, au grand désarroi de la Luxure qui, les tuait toujours après, vexée de leur petit performance. Mais avec Kamui, le problème ne se posait pas. Ils étaient réellement fait l'un pour l'autre.
Revenir en haut Aller en bas
Kamui Shiro
L'Orgueil
L'Orgueil
avatar

Nombre de messages : 1477
Age : 29
Date d'inscription : 09/08/2006

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Homonculus Orgeuilleux
Un Message ?: Vous allez tous mourir MOUAHAHA *s'étouffe*

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Dim 22 Aoû - 14:19

Le jardin était calme. Pas un seul cri d'oiseau ne semblait venir troubler la tranquillité de ce lieu. Seul le vent qui parvenait à s'engouffrer dans le feuillage des arbres laissait un doux bruit de calme et d'apaisement à quiconque pourrait l'entendre. Pourtant, il suffisait de s'éloigner un peu, de s'y enfoncer pour trouver une petite maison du thé. Ici, il était facile de profiter du paysage, de la douceur que la caresse du vent nous apportait sur le visage. Mais en ce moment, deux êtres profitent de cet espace pour combler un autre de leur désir. Celui d'être tranquille ... ensemble ! Leurs corps s'unissaient à la perfection et chacun des deux êtres semblaient tirer un plaisir intense à cet rencontre. Leurs mouvements étaient synchronisés ce qui décuplait leur envie. Leurs corps chauds et nus collés l'un contre l'autre, dans une étreinte amoureuse impossible à séparer. La température de la pièce semblait être à son comble et leurs plaisirs mutuels se faisaient entendre. Voilà dans quelles conditions Lola et Kamui venaient de se retrouver ...
Le péché de Lola avait déjà explosé depuis un bon bout de temps, laissant place à un désir incontrôlable, un plaisir charnel intense et une envie de connaître une nouvelle fois ce plaisir suprême. De goûter à ce sentiment partagé que peu d'hommes savaient lui offrir. Aujourd'hui, à cet instant, Lola semblait être une femme comblée et cela se voyait et s'entendait. Elle avait raison ... C'était tellement bon de se retrouver. Une chose que les couples humains ne pouvaient pas comprendre. Des retrouvailles à la hauteur de leurs espérances. Les mortels se contentaient de copuler pour se reproduire et permettre le renouveau de l'humanité. C'était pour eux une obligation. Mais les homonculus étaient différents ! De cette relation, cette étreinte, ils ne voyaient que le côté plaisant et sensoriel. Ce n'était pas une nécessité de coucher avec Lola. En effet, l'orgueilleux aurait très bien pu s'en passer. Le renouveau de l'humanité ne dépendait pas de lui. Mais sentir le corps de sa déesse, sa chaleur, son souffle, n'était-ce pas ça, l'intérêt premier de cet acte ? Le plaisir et la joie de sa partenaire ? De ce point de vue, coucher avec son amante était donc une nécessité car la combler était son seul désir ...
Leurs bassins bougeaient à l'unisson. Bien sûr, l'homonculus aurait très bien pu renverser la vapeur et se mettre au dessus mais ... c'était tellement plus excitant comme ça. Pouvoir observer librement son amante prendre du plaisir, la laisser mener la danse, voir sa poitrine s'agiter au même rythme que leurs mouvements combinés. C'était un véritable extase. C'était dans ces moments-là que Kamui adorait être différent. Ne pas être humain. Car il ne pouvait pas être fatigué ! Il pouvait profiter encore et encore du corps de sa déesse et bien qu'au bout d'un certain instant, comme tout homme, il atteindrait ses limites, sa capacité de régénération lui permettrait d'oublier cette fatigue et de recommencer, comme il l'avait déjà fait de nombreuses fois ! Les mains de l'orgueilleux restèrent sur les fesses de son amante, les caressant tendrement tout en l'accompagnant dans ses mouvements. Sa peau semblait plus douce lorsque la belle se laissait aller au plaisir. Et il comptait bien l'emmener au septième ciel ...
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
La Luxure
La Luxure
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Séductrice et meurtrière professionnelle
Un Message ?: Le visage humain est avant tout l'instrument qui sert à séduire.

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Dim 22 Aoû - 15:05

    Tout n'était que plaisir. Rien ne pouvait plus combler la belle que ces instants. Lola était née et avait véccu une partie de son enfance dans la luxure, voilà certainement pourquoi le destin avait choisi ce péché pour elle. Cependant, ses premiers ébats ne furent pas très romantiques. Pour les humaines, le premier acte doit être magnifique car c'est un souvenir gravé à jamais dans la mémoire. Mais, pour Lola, ce n'était pas elle qui décida. Non bien au contraire. Ce fut son géniteur qui l'initia très, même trop jeune à cette pratique. Et bien entendu, à cette époque là, ces actes ne lui offraient pas le moindre plaisir. Au contraire, ils étaient douloureux et insupportable. Au début, elle se débattait, mais que pouvait faire une frêle petite fille face aux puissants bras d'un père complètement saoul ? Rien bien sûr. Ayant très vite comprit qu'elle ne pouvait rien y changer, elle se laissait faire, complètement démunie, les seules marques d'émotions sur son visage étant les larmes qui coulaient le long de ses joues. Bien plus tard, quand elle se rendit compte de son péché, sa partie encore humaine voulait le chasser. La Lola humaine et faible ne l'acceptais absolument pas. Mais, ce péché grandissait alors en elle et la belle ne pouvait rien y faire. Elle était possédée par lui et il la conduisait dans les bras de n'importe quels hommes pour assouvir son envie. Cependant, petit à petit, l'humaine se tue et finit par se terrer dans le cœur sans vie de la belle pour disparaitre complètement, laissant place à un être sans sentiments. Ce péché qu'elle avait connu dans de mauvaises circonstances lui donnait une faim qu'elle n'arrivait pas à assouvir. Mais, quand elle passait à l'acte avec un homme, en même temps que le plaisir montait, l'envie de tuer grandissait aussi. Oui, c'était le tout petit reste d'humaine qu'elle possédait. Les souvenirs de son père la hantait quelques fois. Alors elle voulait tuer celui qui lui donner du plaisir. En réalité, Lola aurait aimé tuer son père de ses propres mains. Le destin en avait décidé autrement. C'est pourquoi elle se vengeait sur les hommes tombant dans ses griffes. C'était plus fort qu'elle. Elle aimait prendre du plaisir avec un homme puis, une fois son plaisir assouvit, elle finissait la soirée dans un bain de sang. Voilà qui fut son occupation pendant de longues années.
    Cependant, avec Kamui, tout était différent. La belle ne ressentait pas cette envie incontrôlable de tuer. Il était le seul à lui donner réellement du plaisir. Il était unique. Il était son antidote à tous ces odieux souvenirs, qui maintenant, avaient presque totalement disparut de son esprit. Enfin, revenons en à nos moutons ...
    Voilà qui était un moment de pur délices pour les deux immortels. Chacun d'eux étaient satisfait par la performance de l'autre. Lola continuait de dominer tout en accélérant ses mouvements, rendant ainsi le plaisir absolu. Ceci dura un long moment. Et puis dura encore. Et encore. Le rythme ne diminuait jamais tout comme le plaisir. La belle ouvrit les yeux et les plongea dans ceux de son amant. Elle le savait, ils y étaient presque. C'est alors qu'ils y parvinrent. Le moment le plus puissant, le point culminant de tout cet acte arriva. Tout deux le ressentirent en même temps et la Luxure laissa échapper son plaisir comblé dans la même seconde que Kamui. Le péché explosa alors comme un feu d'artifice, comme si une puissante flamme venait de s'éclairait et lui brûlait le corps. Son corps entier trembla dans cet instant si fort et si puissant. Ceci dura quelques secondes de purs bonheur. Puis doucement, tout se calma. Voilà, ils s'étaient retrouvés et ceci avait été aussi magique que les fois précédentes.
    Lentement, la belle sourit de satisfaction et vint s'allonger sur le torse nu de son amant. Elle ferma les yeux, comme pour profiter de la chaleur de son corps sous ses doigts encore quelques instants ...
Revenir en haut Aller en bas
Kamui Shiro
L'Orgueil
L'Orgueil
avatar

Nombre de messages : 1477
Age : 29
Date d'inscription : 09/08/2006

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Homonculus Orgeuilleux
Un Message ?: Vous allez tous mourir MOUAHAHA *s'étouffe*

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Dim 22 Aoû - 15:55

La chaleur de leur corps ne cessait d'augmenter devant le plaisir absolu qui se profilait à l'horizon. Son amante était absolument parfaite dans ce domaine et la luxure lui allait à ravir. Elle se laissait totalement aller, profitant des moindres caresses et de la moindre sensation, comme si tous ses sens étaient en alerte. Et cela la rendait plus belle. Ce plaisir dessiné sur son visage et son envie d'en vouloir toujours plus faisait d'elle une femme magnifique, irréelle, divine ! En tout point de vue. Rare étaient celles qui pouvaient prétendre arriver à sa cheville. Il ne fallait pas non plus se voiler la face. Des femmes très belles, il en existe partout et le corps de Lola a beau être un piège à homme, certaines femmes pouvaient lui arriver à la cheville. Cependant, il suffisait de coucher avec pour voir la différence qu'il y avait entre elles. Lola prenait du plaisir dans ce petit jeu et cela l'embellissait, faisait ressortir sa beauté et la douceur de sa peau. Les autres femmes ne comprenaient pas vraiment la réalité de cet acte, le prenant comme il vient, sans chercher à comprendre pourquoi on en est là et comment ça va se terminer. Et c'était pour cette raison que Kamui appréciait Lola et couchait avec elle. Elle était différente et complètement à lui !
Leurs mouvements s'intensifiaient et les caresses de Kamui se faisaient plus osées, plus précises pour décupler le plaisir. Son regard croisa celui de son amante. Elle était vraiment conquise, absolument satisfaite de cette relation. Malheureusement, même les meilleures choses ont une fin et cela se sentait. Encore quelques coups de bassins et bientôt, une chaleur immense les envahirent ! Ce plaisir si fort et si puissant se fit ressentir et l'orgueilleux montra son plaisir comblé en même temps que sa belle. Ses mains tenaient fermement ses fesses, peut-être pour éviter qu'elle bouge mais surtout pour profiter de cet instant unique qu'il venait de partager avec la luxure. Un instant qui se reproduirait sûrement par la suite dans d'autres circonstances. Pour le moment, le souffle haletant, il regarda sa belle trembler d'excitation avant de la serrer contre lui, collant leurs corps chauds. D'une main, il caressa tendrement le dos brûlant de Lola alors que l'autre se perdait dans ses cheveux soyeux et doux. Il adorait cet instant. L'acte en lui-même était excellent mais il adorait aussi serrer sa partenaire contre lui, leurs corps nus collés l'un à l'autre, entendre les battements de son cœur encore en activité et sentir la douceur de sa peau sous ses doigts. Ainsi, il ferma les yeux, profitant de cet instant alors qu'un bruit de pas se fit entendre. Bientôt, une silhouette féminine fit son apparition dans l'encadrement de la porte et se fit entendre :


"Votre Majesté Divine, êtes-vous là ?"

Kamui tourna la tête vers l'endroit d'où venait le ton de voix et reconnu bientôt une des suivantes de son amante. Apparemment, elle était constamment sous surveillance sa petite déesse. Un peu comme lui d'ailleurs ... Il était le Dieu d'une province. Son absence était toléré mais il avait malheureusement des obligations. Mais toutes ces obligations n'étaient rien à côté de sa déesse. En cas de problème, il avait de fidèles chimères à ses côtés. Son regard azur tomba sur le regard de sa belle alors que la suivante restait figée sur place, comme surprise de ce spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
La Luxure
La Luxure
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Séductrice et meurtrière professionnelle
Un Message ?: Le visage humain est avant tout l'instrument qui sert à séduire.

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Dim 22 Aoû - 16:48

    Lola était sur une sorte de petit nuage à cet instant, comme au paradis. Cependant, pour les homonculus, le paradis n'étaient pas accessible mais qu'importe. Kamui était son paradis. Cet instant qu'ils venaient de vivre l'avait comblée et avait assouvit sa faim. Sa tête posée sur son torse, la belle tentait d'écouter les battements d'un cœur absent. Les mains de son amant se caressaient son dos et ses cheveux. Celles de Lola lui effleuraient doucement le torse. Un jolie sourire illuminait le visage de Lola. On aurait presque cru qu'elle était complètement humaine si elle ne portait pas un tatouage rouge sang au dessus de la poitrine. Doucement, et toujours en souriant, elle susurra :

    "Suis-je toujours à votre hauteur Monsieur le Dieu de l'Orgueil ... ?"

    Elle avait relevé son visage pour plonger ses yeux violets dans ceux de son amant. La complicité entre eux était très touchante. Rien ne pouvait les déranger dans un moment pareil. Du moins, c'est ce que la belle pensait ...
    De petits pas pressaient parvinrent à ses oreilles, rapidement suivit d'une voix timide et féminine.

    "Votre Majesté Divine, êtes-vous là ?"

    Apparut alors dans l'encadrement de la porte, une des servantes de la Déesse. Son regard se posa sur les deux divinités et elle ne put dire mots. Cette scène venait de la surprendre au plus haut point et ses joues prirent une couleur rouge. Elle était visiblement très gênée. Ne s'attendant pas à être ainsi dérangée, Lola perdit son sourire. Alors qu'il y a quelques secondes elle était totalement détendu et joyeuse, son comportement bascula bien vite, ce qui n'annonçait rien de bon pour la jeune humaine. Des éclairs traversèrent la pièce si rapidement que la servante ne put voir arriver le coup et se fit projeter hors de la petite maison avec violence. Lola se leva rapidement et enfila sa robe avant de sortir de la maison pour se placer devant l'humaine. Son regard était des plus sombres et menaçants. La jeune humaine, qui était tombée par terre se redressa mais n'eut pas le temps de faire grand chose.

    "Comment a tu osée nous déranger petite sotte ? Tu es encore plus stupide que je ne l'imaginais ... Et tu va payer pour ta bêtise !!"

    "Je vous en supplie Majestée je ne voulais pas ... Je suis confuse ... Je ..."

    "Tes supplices d'humaine ne m'atteignent pas ... Garde ta salive pour dire tes prières ... ! "

    Sans attendre plus longtemps, Lola leva son bras et une rafale d'éclairs foncèrent sur l'humaine qui hurla de douleur. Alors que d'habitude elle aimait entendre ces cris, là ce n'était pas le moment de rire. Une ultime décharge, cette fois plus puissante, s'abattit sur l'humaine qui tomba au sol, le corps fumant. Rapidement, d'autres servants arrivèrent et découvrirent avec horreur le spectacle. Le regard glacial de Lola se posa sur eux.

    "Nettoyez moi ça ... Et rangez la maison de thé ... Tout de suite !"

    Les servants frissonnèrent devant le ton de voix de Lola. Pendant ce temps, Kamui avait eut le temps de se changer et sortit de la maison pour rejoindre son amante. Ils s'en allèrent alors en prenant le chemin du château, laissant les servants s'occuper du corps inerte de l'humaine. Lola était furieuse et son regard était redevenu froid et non plus coquin.

    "Je hais ces humains ..."

    Lâcha t'elle dans un souffle à l'intention de son amant. Oui c'était vrai, elle haïssait les humains depuis longtemps et cette petite mésaventure n'avait fait que la conforter dans son idée. Les humains n'étaient bons que pour créer des problèmes et ne servaient à rien. Leur race faible était totalement inutile sur cette Terre aujourd'hui Divine.
Revenir en haut Aller en bas
Kamui Shiro
L'Orgueil
L'Orgueil
avatar

Nombre de messages : 1477
Age : 29
Date d'inscription : 09/08/2006

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Homonculus Orgeuilleux
Un Message ?: Vous allez tous mourir MOUAHAHA *s'étouffe*

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Dim 22 Aoû - 17:33

Kamui continuait de serrer son amante contre lui, laissant ses mains lui prodiguer de tendres caresses sur son corps nu alors que cette dernière le regarda avec un sourire. Elle lui demanda si elle était toujours à la hauteur. Question idiote ! Rien n'était plus parfait que Lola pour l'homonculus et son expérience était un atout important. Elle était plus qu'à la hauteur. Elle était divinement désirable et divinement talentueuse :

"Question idiote ma douce ..." murmure-t-il en déposant un léger baiser sur les lèvres pulpeuses de sa belle.

La suite, vous la connaissez ! Une des suivantes de la déesse s'engouffra dans la petite maison du thé et le spectacle auquel elle assistait n'était certainement pas au niveau de ce qu'elle espérait. Ses joues devint rouges et elle bafouilla légèrement alors que Lola commençait à se mettre en colère. Quel dommage. Cet instant était à présent gâché à cause d'une humaine qui voulait voir sa déesse. Sa belle récupéra son regard froid et glacial alors que cette pauvre suivante se faisait électrocuter. Dans un soupir, l'orgueilleux se redressa et s'habilla, couvert de la douce mélodie des cris de terreur et de douleur de la suivante. Bientôt, d'autres suivants arrivèrent pour voir les raisons de ce vacarme et constata que leur déesse s'était une nouvelle fois mise en colère. Kamui lui, était dans l'encadrement la porte et regardait ce spectacle avec un léger sourire C'était amusant de voir tous ces humains terrifiés devant leur déesse. Mais bon, inutile de rester là éternellement. Aussi, il se dirigea vers son amante une fois les ordres donnés puis suivit cette dernière en direction du château. En marchant, Lola s'adressa à lui en affirmant qu'elle détestait les humains. Quoi de plus normal après ce qui c'était passé. Pourtant, il s'arrêta, obligeant la luxure à faire de même puis il se mit face à elle :

"Aujourd'hui, les humains sont nos alliés ... Tu ne peux pas te permettre de les pulvériser dans un éclat de rage ... Sinon, ils ne t'accorderont plus leur confiance !"

Kamui posa doucement une main sur la joue de Lola et caressa tendrement cette dernière en la regardant dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
La Luxure
La Luxure
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Séductrice et meurtrière professionnelle
Un Message ?: Le visage humain est avant tout l'instrument qui sert à séduire.

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Lun 23 Aoû - 22:21

    Kamui avait arrêté Lola pour lui expliquer que les humains étaient aujourd'hui leurs alliés. Une idée qui, vous le savez bien, ne plaisait pas du tout à la belle. Pour la Luxure les humains étaient pires que des déchets. Son enfance et sa vie d'humaine lui avait apprit beaucoup sur les comportements des Hommes. Ils étaient égoïstes, curieux, veulent toujours se montrer plus fort que les autres, croient en l'existence de choses totalement improbable; ils sont manipulateurs et perfides. Ils sont des poids morts et faibles que les homonculus doivent aujourd'hui porter. Le monde actuel était en pleine guerre froide et dans un contexte pareil, il fallait s'assurer que le camp qui était le nôtre possède les meilleures armes. Les humains ne seraient que des boucliers qui ne résisteraient que très peu de temps. En revanche, ils avaient les armées de chimères. Lola n'avait jamais cru les chimères essentielles. Cependant, elles représentaient un suprême potentiel et les avoir de leurs côtés pouvait leurs procurer pas mal d'avantages.
    Reprenant son chemin, la belle répondit à Kamui.

    "Ils sont si stupides qu'ils ne pourront jamais ne plus croire en moi. Je suis réellement un être à part et ma puissance attire leurs admirations ... "

    Ceci était complètement vrai. Les humains étaient des petits êtres dansant devant les yeux de la belle. Ils n'étaient que des pions. Ils étaient naïfs et complètement sous le contrôle des Sept. Il faudrait que les alchimistes fasse un sacré lavage de cerveau pour pouvoir les changer. Après tout, les Sept leur avaient apportés un semblant de paix et ceci leurs convenaient parfaitement.
    Cependant, pour éviter de se mettre de nouveau en colère, Lola préféra changer de sujet.

    "Au fait, comment se portent les chimères de ton laboratoire ... ? D'ailleurs, j'aurai bientôt besoin de tes services mon cher Kamui !"
Revenir en haut Aller en bas
Kamui Shiro
L'Orgueil
L'Orgueil
avatar

Nombre de messages : 1477
Age : 29
Date d'inscription : 09/08/2006

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Homonculus Orgeuilleux
Un Message ?: Vous allez tous mourir MOUAHAHA *s'étouffe*

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Lun 6 Sep - 19:43

D'un côté, elle n'avait pas tort. Peu importe les actions qu'ils faisaient, ils étaient considérés comme des Dieux. Ainsi, il en était persuadé, Kamui pourrait sans problème exécuté une centaine d'habitants de sa province que cela ne poserait aucun problème pour sa notoriété et son image. Il lui suffisait de mettre ça sur le compte du "jugement divin" pour que les autres moutons suivent et croient qu'il venait de rendre la justice. Le jour où les humains ne croiraient plus leurs Dieux n'arriverait jamais. Ils étaient tellement endoctrinés et soumis à leur autorité qu'ils resteraient fidèles jusqu'à leur mort. Les alchimistes auront beau essayer quoique ce soit, jamais ils ne parviendront à lever une révolte contre les homonculus. Oui ... Les Sept avaient bel et bien gagné sur tous les domaines. Puissance, domination, contrôle du territoire. Même en amour, Kamui était supérieur aux alchimistes qui pourtant, pensaient avant tout avec leur cœur. Enfin, quand on avait la plus belle des déesses comme fiancée, quoi de plus normal.
Puis, alors qu'ils continuaient leur route, Lola changea de sujet. Les chimères de Kamui ? C'est vrai que depuis la mise en place du Novus Mundus, l'orgueilleux assurait lui-même le maintien de son armée et l'arrivée de jeunes recrues sans dépendre des autres provinces. Tout cela grâce à son laboratoire qu'il avait mis en place un an auparavant qui lui permettait de créer bon nombre de chimères à condition de trouver la matière, bien entendu. Il ne kidnappait personne pour sa matière première. Les humains se présentaient devant lui, volontaires, avides de le servir et d'augmenter leurs puissances afin de servir au mieux leur royaume et leur territoire. Encore une faiblesse humaine. Enfin revenons au sujet. Lola demandait son aide. Si elle avait parlé du laboratoire juste avant, c'est que sa demande concernait donc une chimère. A créer ou à élever ? Il verrait bien à ce moment-là ...


"A vrai dire, j'ai aussi un service à te demander ..."

Il s'arrêta et se plaça devant Lola :


"J'ai trouvé une chimère il y a quelques mois à Divinalis. Tout ce qu'il y a de plus charmant, il faut l'avouer. A peine âgée de 17 ans. Une vraie merveille. Une perle rare même. Très intéressante vraiment. Et ses facultés dépassent de loin ce que l'on a l'habitude de voir. Je n'ai rien à redire sur elle mis à part ..."

Il garda le silence quelques instants et prit un air dépité et fatigué, comme s'il avait peu dormi à cause d'un quelconque problème avant de reprendre après un léger soupir :

"... C'est qu'elle est vraiment turbulente. Impossible de la tenir en place. Une vraie furie. Elle adhère complètement à nos idéaux et accepte de nous servir mais malgré sa maturité, et le poste que je lui ai proposé, elle ne parvient pas à rester calme. Toujours à s'agiter, à vouloir faire quelque chose. Je me demandais si tu ne pouvais pas la rendre un peu plus docile ..."

Il lui fit un petit clin d'œil :

"... Sans lui faire de mal bien sûr !"
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
La Luxure
La Luxure
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Séductrice et meurtrière professionnelle
Un Message ?: Le visage humain est avant tout l'instrument qui sert à séduire.

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Mar 7 Sep - 17:27

    La promenade était agréable. Le vent soufflait légèrement et soulevait avec douceur les cheveux de la Déesse, les faisant flotter avec élégance. Le vent s'engouffrait également dans les feuilles des arbres et les faisaient trembler doucement pendant que les oiseaux sur les branches chantaient. Tout ceci ressemblait au Jardin d'éden, un jardin Paradisiaque. Et pourtant, au milieu de ce paysage magnifique, deux êtres pas comme les autres parlaient tout à fait naturellement. Ces êtres régissaient le monde actuel et ils étaient considérés comme des Dieux. Les humains avaient confiance en eux mais, si ils savaient au fond ce qu'ils étaient réellement. C'était des êtres immortels et pensant plus à eux même qu'au monde qu'ils étaient censés protéger. Ce qu'ils trouvaient drôle était de manipuler les autres races qu'ils considéraient comme inférieures. Ils avaient prit le contrôle de leurs vies à tous et maintenant, tout les habitants de ce monde n'étaient que des marionnettes dansant dans leurs mains. Les alchimistes, être si adulés il y a quelques années étaient détestés dans ce monde. Les homonculus étaient comme des araignées. Ils avaient tissés leurs toiles à la perfection, ne s'occupant que de ça. Les insectes, les alchimistes, s'étaient prit dans la toile et ils étaient maintenant leurs prisonniers mais les araignées continuaient de tisser. Quand la toile fut finit, doucement alors, les araignées s'occupèrent des insectes et ces derniers ne purent se défaire de l'emprise de leurs ennemis. La toile tissée était le monde actuel. Tout été soigneusement dirigé et calculé par les Sept, rien n'était laissé au hasard. Cette attention si particulière leur assurait aujourd'hui le contrôle total dans un monde qu'ils avaient eux même tissé.
    Il est vrai que Lola prenait plaisir à voir ces insectes rampants se prendre dans leurs filets, mais au fond c'était assez ennuyant. Mais la belle avait de quoi s'amuser avec les chimères et surtout avec la nouvelle chimère dont elle voulait donner vie. Cependant, elle n'eut pas le loisir d'en dire plus à Kamui car celui-ci attira l'attention de la belle en lui disant qu'il avait également besoin de ses services. Le Dieu se mit devant sa Déesse avant de lui raconter l'histoire d'une chimère qu'il avait recueillit. Il la décrivait comme une perle rare, une véritable merveille. De plus il la trouvait plutôt charmante, ce qui fit naitre une certaine jalousie chez la belle qui aurait bien aimée voir la merveille en question. Mais bon, Lola savait parfaitement qu'une chimère n'arriverait pas à sa cheville et que Kamui restait son dévoué. Cependant, cette chimère, aussi parfaite soit-elle avait visiblement un problème, elle était trop agitée. Si elle était dans les rangs de la Déesse, cette dernière saurait la tenir en laisse. Après tout, il fallait montrer à ces pions qu'ils ne commandaient pas et que c'était les homonculus qui occupaient cette tâche. Si ils ne voulaient pas s'attirer d'ennuis ils avaient intérêt à obéir à leurs supérieurs. Kamui était parfois trop gentil. Le service que demandait l'Orgueilleux à la belle était de rendre docile sa chimère, sans toutefois lui faire de mal.
    Cette précision surprit quelques peu la belle. Il se connaissaient depuis très longtemps tous les deux et Kamui savait donc que Lola était loin d'être une femme patiente. De plus, elle ne se gênait pas pour abuser de ses pouvoirs si quelqu'un lui tapait sur le système. La dernière qui avait fait les frais de la colère de la belle n'était plus de ce monde à l'heure actuelle. Cependant, pour la chimère, Lola pensa qu'il fallait prendre le problème à la source. Doucement, ses lèvres pulpeuses s'entrouvrirent pour que la voix mélodieuse et charmeuse de Lola se fasse entendre.

    "Dis moi mon cher Kamui, à tu au moins réfléchit à la raison de cet agitation ? Peut être a t'elle une raison valable pour ne pas t'obéir ! Et surtout dis moi, en quoi pourrais-je te servir à quelque chose ? Tu me connais et ainsi tu sais très bien que je n'ai pas de patience et que je risque de le faire ressentir à cette gamine !"

    Lola avait une voix calme et avait posé le problème comme elle le pensait. Elle ne refusait pas cet accord mais il fallait tout de même qu'elle sache en quoi son aide serait importante.
Revenir en haut Aller en bas
Kamui Shiro
L'Orgueil
L'Orgueil
avatar

Nombre de messages : 1477
Age : 29
Date d'inscription : 09/08/2006

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Homonculus Orgeuilleux
Un Message ?: Vous allez tous mourir MOUAHAHA *s'étouffe*

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Mar 7 Sep - 18:47

Comme il s'en doutait, Lola sembla s'intéresser un petit peu à son histoire. Il fallait dire que Kamui savait trouver les mots pour attirer l'attention de sa belle. Il lui suffisait de dire que ça concernait une personne qu'il trouvait charmante pour que la jalousie de la Luxure prenne le dessus et s'intéresse un peu plus au cas énoncé. De la manipulation ? Pas du tout. Disons simplement que, comme toutes choses sur cette terre, les homonculus sont aussi influençables lorsqu'on les connaît vraiment. Enfin, il faut vraiment bien les connaître et apprendre tout ce qu'il y a à savoir sur leur caractère pour espérer attirer ne serait-ce qu'une seconde leur attention. Kamui sourit et approcha son visage de sa déesse :

"Tu es une femme. Voilà en quoi tu peux être utile pour cette chimère !"

Nouveau sourire avant de la regarder dans les yeux. Il était vrai que niveau discipline, Lola était un vrai monstre. Elle remettait les chimères dans le droit chemin un peu trop brutalement ce qui, à n'en pas douter, conduirait certainement à une mutinerie ... un jour ... Visiblement, au grand désespoir de Kamui, Lola avait du mal à comprendre dans quel monde elle vivait à présent. Contrairement aux homonculus, les chimères avaient des sentiments. A force de les maltraiter, la Luxure se retrouvera vite seule. Ce n'était pas des humains qui allaient la protéger, c'est sûr. Alors que Kamui, lui, avait tout saisi de la situation. Il était puissant, immortel et invincible mais avec ses chimères, il leur montrait de l'attention et prenait soin à ce qu'elles ne manquent de rien. Car une armée s'entretient comme des salariés. Si on veut des salariés productifs et efficaces, cil faut leur donner des avantages et un bien-être constant. Kamui n'était pas trop gentil, non ! Il était simplement un excellent stratège et un bon patron. Et son commerce, c'est le bien-être des chimères. Il éloigna son visage de Lola et recommença à marcher en mettant les mains dans ses poches avant de reprendre doucement :


"Si tu n'en veux pas, je la confirais à quelqu'un d'autre, ce n'est pas un problème. J'ai déjà donner avec elle pendant quelques mois et je ne compte pas l'assagir par la force. Peut-être qu'elle s'entendra bien avec Lilith et Samaël. C'est la seule option qu'il me reste !"


Son regard se posa sur sa compagne avant de reprendre :

"Pas question de la confier à Red. Il est trop impulsif. Starkk nne fait rien de ses journées et glande sans arrêt donc s'occuper de quelqu'un ne lui viendrait même pas à l'esprit. Et Naoko, malgré son ancienneté, reste un peu trop gamine à mon goût. Inutile de tirer quoique ce soit de ces trois-là."
Revenir en haut Aller en bas
Lola Aino
La Luxure
La Luxure
avatar

Nombre de messages : 168
Age : 27
Date d'inscription : 18/12/2008

~ Informations - RPG
Argent: 1000
Métier: Séductrice et meurtrière professionnelle
Un Message ?: Le visage humain est avant tout l'instrument qui sert à séduire.

MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   Jeu 9 Sep - 17:41

    Les yeux violet de la belle étaient posés sur Kamui sans expressions aucunes. Son regard tout comme les traits de son visage n'exprimaient absolument rien. Dans le fond, les histoires de chimères n'étaient pas très passionnante pour elle. D'ailleurs, peu de choses la passionnait dans cette "vie" là. Oui car, quand on est immortel, on ne parle pas de périodes mais de vies. Lola ne prêtait que peu d'attention à tout ce qui l'entourait, hormis Kamui. Il était la seule chose qui éveillait l'intérêt de la belle. Le reste était trop éphémère pour qu'elle y prête la moindre attention. Oui car, pour Lola, ce qui était éphémère n'avait pas de valeur. Seules les choses éternelles pouvaient prétendre avoir une réelle valeur. Les choses qui passent et qui meurent trop vite sont bien moins intéressantes que les choses qui durent dans leur temps. Elles peuvent ainsi poser leurs marques dans l'histoire et laisser des traces dans ce vaste univers. Voilà précisément ce que faisaient les homonculus : ils laissaient leurs marques dans l'univers et dans l'histoire pour que personne ne les oublient jamais. Ils avaient changés la face du monde et ceci était la plus grosse révolution de toute l'histoire de cette planète. Ils avaient de quoi être fiers. Ils avaient changés quelque chose d'immense par leur seule volonté. La Luxure devait avouer que c'était quelque chose de plutôt impressionnant, chose assez étonnante de sa part, elle qui ne montre jamais ses sentiments.

    Kamui avait approché son visage de sa douce et prononça une phrase qui surprit la belle. Il affirmait qu'elle était une femme et que c'était en cela qu'elle serait utile à la chimère. Ne croyez pas que ce soit le fait qu'elle puisse être utile à une chimère qui l'a surprit non c'était un mot, un simple mot : femme. Même si elle ne le montrait pas vraiment, Lola ne se considérait pas comme une femme. Non, bien au contraire. Pour elle, être une femme signifiait être une humaine, avec tous les défauts que cela contient. Les femmes humaines sont naïves, menteuses, faibles et pleurnicheuses. Les hommes ne sont pas mieux c'est vrai. Mais, même si la Luxure avait l'apparence d'une femme elle ne se considérait pas comme telle. Lola était une homonculus, fière, puissante et respectée. Elle n'avait jamais autant trouvé sa place que depuis le jour où elle était devenu immortelle. Sa vie d'humaine était bien trop banale. Elle avait été une humaine faible et abusée. Aujourd'hui elle était l'être le plus fort qui soit, personne ne pouvait plus abuser d'elle comme par le passé. Lola était très fière de sa condition d'homonculus et c'était pour elle presque une insulte que de la traiter de femme. Cependant, elle ne fit pas part de ces pensées à Kamui. Lui ne savait pas qu'elle faisait passer sa condition d'homonculus avant son apparence de femme. Peut être pouvait-il la comprendre mais la Luxure ne préférait pas s'attarder la dessus.

    Lola préféra réfléchir à ce qu'il venait de lui dire de manière générale. En quoi le fait d'être une femme pourrait-il aider cette turbulente chimère ? Mais, en y réfléchissant bien, la réponse pouvait apparaître clairement. Parfois, certains être faible ont besoin du soutient d'un être supérieur à qui ils pourraient se fier entièrement. C'est un peu le cas des religions auxquelles pouvaient croire certains Ishbal ou humains. Ils leur fallait croire en l'existence, d'on ne sait quel être inventé et soit disant supérieur, pour pouvoir avancer. Parfois, certaines personnes avaient le besoin d'être guidés, encadrés et protégés par un être à part. Voilà pourquoi ils avaient créées les Dieux. De plus, ils avaient besoin d'un être supérieur pour justifier leurs actes et pouvoir se racheter de leurs fautes. Les Homonculus n'étaient pas tout à fait ce genre de Dieux qui pardonnent les erreurs des faibles. D'ailleurs, dans leur monde, les faibles n'avaient pas beaucoup de place. Cependant, peut être que la chimère avait besoin d'une sorte de grande soeur ou de mère pour pouvoir être encadrée et calme. Si tel était le rôle que lui trouvait Kamui, la belle voulait bien tenter le coup.

    " Tu crois que je serai assez bonne actrice pour considérer cette gamine comme une sœur ou même une fille ? "


    Demanda la belle avec malice. Lola était une très bonne comédienne car elle savait parfaitement charmer. Et puis, il fallait dire que le visage humain était avant tout l'instrument qui sert à séduire. Il est vrai que Lola ne traitait pas réellement ses chimères et ses humains comme elle le devrait. Elle était très dure avec eux et ne leur montraient pas de réelle affection. Mais, que pouvais t'elle y faire ? Les humains la répugnaient et il en était ainsi depuis bien des siècles déjà. Cependant, elle se disait qu'il n'y aurait peut être pas de mal si elle changeait un peu. Il fallait qu'elle se montre plus patiente. Ne croyez pas que Lola électrocutait tous les humains. Non, elle avait tout de même un caractère plutôt gentil avec les humains, leur faisant croire qu'ils été ses élus en quelques sortes. Mais, elle pouvait se montrer légèrement plus douce tout de même. La belle se mit dans un coin de la tête ses petits changements à faire. Espérons pour les humains qu'elle n'oublie pas cette bonne résolution.

    Après être repartis dans leur balade, Kamui tenta d'éveiller la jalousie de Lola en pensant à voix haute. Il énumérait les différents homonculus chez qui il aurait pu envoyer sa chimère. La belle s'en fichait un peu après tout qu'il ne l'envoie pas chez elle. Cependant, il n'aurait pas été très gentil de la part de la Luxure de ne pas au moins essayer de s'en sortir avec cette chimère. Et, Lola était sure qu'au bout de quelques jours la gamine allait très vite se calmer. Certes, la belle n'allait pas mal la traiter, bien au contraire, elle la prendrait certainement comme assistante ou quelque chose de ce genre. Mais, ce qui était intéressant avec Lola était que, même si elle était gentille et douce, sa puissante aura effrayait les humains qui n'osaient faire le moindre faux pas. La belle n'avait pas à donner de règles car, son regard et son aura pouvaient faire passer en une seconde le message. La Luxure répondit doucement à son amant, alors que le palais commençait à se dessiner devant eux.

    " Lilith et Samaël sont trop occupés à assouvir leurs passionnantes envies voyons ! "


    La Luxure avait sourit à ses mots. Il est vrai qu'elle ne leur reprochaient pas le fait qu'ils s'aiment et qu'ils vivent leur plaisir à deux. Mais, leur relation restait toute de même très étrange et quelque peu déroutante. Après tout, ils étaient frère et sœur ! Enfin, Lola n'avait rien à dire là dessus. Après tout, ils faisaient un peu ce qu'ils voulaient de leurs corps. Puis, Kamui évoqua Red, Starrk et Naoko. Un nouveau sourire ce dessina sur son visage.

    " Je te trouve bien dur avec eux. Mais il est vrai que tu as raison dans le fond. "


    Les yeux violets de Lola se posèrent une fois sur Kamui. Son regard était profond.

    " Je veux bien tenter de l'assagir ! Je vais essayer de ne pas être trop … brutale avec elle. Je la mettrai à un poste qui l'obligerait à être près de moi. Ainsi, elle pourrait trouver de l'affection chez moi si elle en cherche et moi je pourrais la surveiller de près pour qu'elle évite toutes bêtises … "
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Retrouvailles /!\ [-16]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Retrouvailles /!\ [-16]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FullMetal Alchemist RPG v.6.0 - Novus Mundus :: RolePlay — Bienvenue dans le Novus Mundus :: — Provinces — :: Deliciae :: Kanki :: Le Palais d'Argent :: Jardins-
Sauter vers: