FullMetal Alchemist RPG v.6.0 - Novus Mundus


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Moment de détente loin des autorités.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Fazy Zikanu

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 25
Date d'inscription : 01/06/2009

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier:
Un Message ?: La différence entre gagner et perdre prend sa source dans l'état d'esprit.

MessageSujet: Re: Moment de détente loin des autorités.   Dim 5 Sep - 18:16

La confiance. Il fallait croire qu'il avait un sérieux problème avec ça. La jeune fille n'était donc pas la seule à ne pas lui faire confiance. C'était étrange quand même. Surtout que d'après ses dires, il aurait travaillé avec ces alchimistes, mais ces derniers n'avaient pas confiance en lui... ? Hm... Pourquoi ? Ce n'était pas logique. Enfin, les ambiances dans lesquelles ils travaillaient devaient être plutôt froides, après tout si la confiance ne régnait pas, la qualité du travail non plus. C'est ce que pensait la jeune fille cachée derrière son écharpe, mais peut-être se trompait-elle ? Ça se pouvait. N'empêche, ça ne devait être drôle. Le jeune homme était alors en constamment seul après chaque travail qu'il pouvait faire avec un pseudo allié.

Cependant, ce qui tracassa la jeune fille, c'est qu'il n'inspirait pas confiance à tout le monde. Pourquoi ? Pour ce qui était de la raison de la jeune blondinette, c'est qu'il était étrange, qui plus est, il faisait froid dans le dos quand il se mettait à regarder quelqu'un dans les yeux avec son air neutre, et bien entendu, la jeune fille ne le connaissait pas, elle ne donnait donc pas sa confiance à n'importe qui. Cependant, les autres alchimistes, ils devaient être plus robustes et devaient être moins peureux qu'elle. Alors, pourquoi ? La jeune Fazy voulait savoir, et il n'y avait rien de mieux que de demander directement.


Je vois. Ce n'est pas de chance. Mais, comment cela se fait-il qu'aucun alchimistes ne vous faisaient confiance ?

Enfin, alors qu'elle venait de lui poser cette question, elle ne put être que surprise par la réponse du jeune homme. C'est vrai, elle n'était pas forte pour un sou. Mais, elle voulait apprendre ! Ça ne pouvait que lui être que avantageux de savoir se battre. Alors, lorsque le jeune homme eut finit de parler, essayant de l'en dissuader, la jeune fille se leva rapidement, ses poings sur la table, fixant le jeune homme.

Je sais ! Je suis faible, mais justement c'est pour me renforcer que je veux apprendre. Je suis prête à tout pour y arriver. Qu'il soit facile où non, j'essayerais, au moins je ne pourrais pas regretter de ne pas avoir essayer ! Alors, s'il vous plait, apprenez-moi, je ferais tout ce que vous voulez !

La jeune fille continuait de regarder le jeune homme dans les yeux pendant qu'elle le suppliait à lui apprendre. Elle s'en fichait pas mal qu'elle se fasse remarquer, après tout, elle n'avait qu'un but, et elle pouvait y arriver à l'aide de Karel s'il accepterait.
Revenir en haut Aller en bas
Karel

avatar

Nombre de messages : 459
Age : 25
Date d'inscription : 22/04/2007

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier: Mercenaire
Un Message ?:

MessageSujet: Re: Moment de détente loin des autorités.   Dim 5 Sep - 19:13

Encore une question gênante. Non mais elle n'arrêtait pas ? Ça l'amusais beaucoup ou quoi ? En plus, la raison était toute simple. Elle aurais pût le deviner toute seule. Quoi que, fallait savoir l'ancien métier de Karel. Mais ca aussi, elle aurais pût le deviner. Non mais, il ne pouvais pas être le seul a fournir des efforts, il fallait qu'elle en fournisse un peu aussi. C'était pas à lui de tout faire. Mais après tout, puisqu'il avais commencé a raconter sa vie, autant continuer. Mais qu'est ce qu'il pouvais bien dire pour que les questions s'arrêtent ? Il pouvais tout raconter de sa vie, même ce qu'il avais mangé hier, ça la calmerais peut être. Mais après réflexion, même lui ça l'ennuyais de raconter sa vie, même s'il adorais s'écouter parler. Donc il allais en dire un peu. Il fallait que ce soit assez long pour qu'elle arrête de lui poser des questions, mais pas trop non plus, parce que c'était ennuyeux.

Eh bien, mon métier que j'exerçai à l'époque n'apportait pas vraiment la confiance. En tant que mercenaire, le fait de changer d'employeur très souvent empêchait la confiance de s'installer. Je ne compte plus les missions que l'on m'a confié alors que j'avais la moitié des informations, car l'on n'a pas voulu me donner des informations importantes. Enfin, tout ça c'est du passé. Et puis la plupart des gens avec qui j'ai travaillé sont sûrement morts à l'heure qu'il est.


Voilà, elle devais être contente maintenant. Elle savais pourquoi. C'était pénible cette manie de poser des questions sur la vie privée des gens. Est ce que lui il lui demandait pourquoi, à son âge, elle est pas chez papa/maman ? Non. Donc un peu de respect mince. Mais bon, après tout il pouvais bien lui pardonner. Après tout, d'après sa réponse, elle était assez motivée. Mais le seul problème c'est que apprendre à se battre aux armes blanches, ça dois surtout se faire pendant l'apprentissage de l'alchimie. Parce que elle aura le réflexe d'utiliser l'alchimie aux moments où il faudrait riposter physiquement. Mais bon, il faudrait voir comment elle se débrouillerais. Mais, d'après lui, c'était pas gagner. Ce serais surement plus simple de prouver que le yéti existe que de l'entrainer. Mais bon, que pouvais t'il faire d'autre ? Il n'était pas de taille pour combattre les grandes personnes de ce monde, donc autant aider ce qui le pourrons peut être. Il regarda la jeune fille dans les yeux, avec un petit sourire en coin, avant de lui répondre.


Ouhlà, on est motivé à ce que je vois. Ne t'en fais pas, je t'aiderais à apprendre comment te battre. Mais tu n'a pas intérêt à vouloir arrêter en cours de route. Si je commence à t'éduquer, ce sera jusqu'à la fin. Sinon, qu'on soit bien d'accord, je t'élimine sans aucun remord. Ça te va ?
Revenir en haut Aller en bas
http://aelys.forum-actif.net
Fazy Zikanu

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 25
Date d'inscription : 01/06/2009

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier:
Un Message ?: La différence entre gagner et perdre prend sa source dans l'état d'esprit.

MessageSujet: Re: Moment de détente loin des autorités.   Dim 5 Sep - 23:11

Un mercenaire ? C'était donc pour ça. Elle comprenait mieux. Changer d'employeurs tous les trois-quatre matins n'était vraiment pas une source de confiance pour ceux qui travaillaient avec lui. Dans ce cas là, il devait être habitué. La jeune fille continua alors de l'écouter tout en le regardant. Cependant, une nouvelle fois, quelque chose l'intrigua. Ses anciens collègues, morts ? Pourquoi seraient-ils morts ? Peut-être parce qu'ils étaient plus âgés ? Peut-être parce qu'ils étaient plus faibles ? Où bien, peut-être que... Euh... Et bien peut-être. La jeune blondinette se mit alors à réfléchir, c'était pire qu'intriguant. Le jeune homme avait toujours le chic pour lui faire poser des questions alors que lui-même ne le voulait pas. Étrange dilemme. C'était certainement un jeu. Un jeu pas très drôle que ce soit des deux côtés. Dès lors, elle ne put attendre, lui demandant directement.

"Morts" ?! Pourquoi seraient-ils morts ?

Puis, étant debout, elle ne fut que rassurée d'entendre les paroles du jeune homme. Il avait accepté, mais à ses conditions, elle ne pourrait plus reculer. Tant pis, ce n'était pas grave. De toute façon, elle ne comptait pas abandonner. Alors, souriante, elle se rassit tranquillement, voulant le lui répondre en même temps, seulement, cette fois-ci elle se remit à tousser. C'était certainement dû au fait qu'elle avait parlé un peu plus fort que d'habitude, et bien entendu à cause de la fumée de cigarette de tout à l'heure. Dès lors, au lieu de répondre, elle se releva vite fait, allant vers la sortie du bâtiment en courant pour pouvoir y respirer plus facilement. Elle ne put revenir qu'une dizaine de minutes après, le temps qu'elle se remette de ses émotions. C'est alors qu'elle se réinstalla à sa chaise, regardant le jeune homme, ne faisant comme si de rien n'était, lui répondant juste, la voix quelque peu cassée.

C'est bon. Ça me va... !

Après avoir confirmer, elle reprit alors son verre d'eau, buvant une autre gorgée.
Revenir en haut Aller en bas
Karel

avatar

Nombre de messages : 459
Age : 25
Date d'inscription : 22/04/2007

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier: Mercenaire
Un Message ?:

MessageSujet: Re: Moment de détente loin des autorités.   Sam 11 Sep - 22:00

Encore des questions, toujours des questions, ça n'en finissais jamais. Elle devais adorer faire ça pour en poser à la pelle. Ça commençais sérieusement à devenir énervant. Il fallais vraiment qu'elle arrète ou il allait devenir méchant. C'est vrai quoi, elle ne pouvais pas arréter de se meler de ce qui ne la regardais pas ? Déjà que lui raconter une partie de son passé ne l'avais vraiment pas aidé a se calmer vis à vis de ses questions. Mais bon, il pouvais bien faire un effort une dernière fois. Mais il fallais raconter quelque chose d'assez évident, qui devais pourtant l'être aussi pour la naine d'en face. Mais il fallais croire que non. Donc en fait, pour résumer, elle avais l'air d'une petite fille, et elle en avais l'intelligence apparemment. Mais bon il ne fallais pas la blamer pour ça. Mais il allais le faire quand même.

Comment ils sont morts ? Vous ne l'avez pas encore deviné ? C'est pourtant évident. Si ils ne sont plus là aujourd'hui c'est qu'ils sont morts pendant la guerre, et pour les plus chanceux, pendant la rebellion contre les engeances que l'on à crée. Peut être que certains ont survécus, mais j'en doute fortement. Ils étaient tous faibles, a part peut être un. Mais celui çi est mort en mission avec moi. Dommage qu'il était dans le camp adverse, il m'en avais fait baver.

Mais voilà qu'il s'était mit a raconter sa vie, comme l'aurais fait une vraie femme. Mais se rappeller de cet homme, avec qui il avais travaillé, puis lorsqu'il trouva un autre camps plus généreux au niveau du salaire, il devint son ennemi. C'etait a peu près le seul homme qu'il avais respecté dans sa vie. Mais voilà qu'il se perdais dans ses pensées. Et lorsqu'il revint à lui voilà qu'il manquait quelqu'un. Il l'avais entendu tousser puis partir. Elle était malade ? C'était bien sa chance. Il fallais qu'il s'occupe d'elle et en plus il faudrais peut être qu'il la soigne. Il en avais de la chance. Il patienta donc que la jeune fille revienne. Et lorsqu'elle revient à table, il la regarda d'un air assez grave.

Ca vous va ? Tant mieux. Mais maintenant j'hésite voyez vous ? Vous ne m'avez pas l'air en très grande forme, et s'il me faut vous entrainer. Vous devriez peut être renoncer. Je n'ai pas envie d'être coupable du meutre d'une petite fille.
Revenir en haut Aller en bas
http://aelys.forum-actif.net
Fazy Zikanu

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 25
Date d'inscription : 01/06/2009

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier:
Un Message ?: La différence entre gagner et perdre prend sa source dans l'état d'esprit.

MessageSujet: Re: Moment de détente loin des autorités.   Lun 13 Sep - 20:56

La jeune fille regarda le jeune homme qui sembla quelque peu s'emporter lors de ses propos. Notamment, il continua de raconter sa vie, ce qui, à vrai dire, allait peut-être éveiller une nouvelle fois la curiosité de la jeune blondinette. Il ne fallait donc pas se plaindre si les questions continuaient, encore et encore... Mais pourtant, pour une fois, rien ne la perturba mis à part le fait de l'homme, qu'avait connu le jeune homme qui était en face d'elle, et qui était dans le camp adverse, et qui plus est qui était mort lors d'une mission. Dans ce cas, c'était Karel qui l'avait tué. C'était même forcé. Après pourquoi et comment ? Ce n'étaient pas ses oignons, et à vrai dire, la jeune alchimiste n'avait aucune envie d'user de la salive une nouvelle fois, la fainéantise prenait le dessus sur la raison. Et puis même, Karel sembla pensif, alors, il ne valait mieux pas le déranger pendant qu'il était nostalgique, on ne savait pas trop s'il allait bien réagir, où non.

Dès lors, c'est après que la jeune fille avait eu son petit problème, mais elle était revenue au bout d'un moment, lui confirmant sa proposition. Cependant, le regard du jeune homme ainsi que ses paroles ne furent que déplaisant pour la jeune Fazy. En effet, celui-ci douta finalement. Simplement parce qu'auparavant, elle avait eut son petit problème de santé ? Mais c'était pas juste ! Il n'avait pas le droit de changer d'avis pour cette raison là, surtout que la jeune blondinette était pire que motivée, mais lui faire ça, ça ne pouvait que la décourager, et surtout l'énerver. Dès lors, au lieu de le regarder dans les yeux comme elle le faisait si fréquemment, elle baissa quelque peu le visage, regardant la table, parlant d'une voix plutôt basse.


C'est bon. J'ai beau être assez fragile. Je ne suis pas pour autant cassable dès le premier coup. Je n'ai pas l'intention de renoncer pour une raison aussi futile. Alors, s'il vous plait, n'hésitez pas.

En prononçant sa dernière phrase, la jeune fille se mit à serrer les poings, elle n'aimait pas qu'on ait des critères sur elle simplement parce qu'elle était fragile. Ça l'énervait plus qu'autre chose. Mais pourtant, elle prononça juste d'autres mots, pour le supplier d'avantage.

Je vous en supplie.
Revenir en haut Aller en bas
Karel

avatar

Nombre de messages : 459
Age : 25
Date d'inscription : 22/04/2007

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier: Mercenaire
Un Message ?:

MessageSujet: Re: Moment de détente loin des autorités.   Mar 21 Sep - 22:14

Un changement de comportement plus qu'innatendu. Elle qui avais l'air de se défendre à chaque fois qu'ont lui disais quelque chose qui lui déplaisait. Mais cette fois çi, elle risquait de se faire remarquer, d'ammenner la pitié, tout ça pour apprendre à se battre. Elle devais vraiment être motivée. Et il n'avais jamais vu aussi motivé qu'elle. Enfin pour son âge. Car des pères de familles prendre les armes, il en avais vu des tonnes. D'ailleurs l'alchimiste à qui il vouais un respect sans borne était aussi dans ce genre là. Et bizarremment, elle le lui rappelais. Mais bon peut importe, ce n'était pas le sujet.

Il fallais qu'il prenne une décision difficile. Il pouvais entrainer la petiote, et si jamais elle n'étais pas assez résistante, elle risquait presque à coup sûr la mort. Ou alors il pouvais refuser de l'entrainer, et ils ne risquerais rien. N'importe qui, dans un contexte complétement différent, aurait choisit la seconde solution. Pourtant, cette petite, même si elle n'en donnais pas l'impression serais peut être un atout majeur dans la rebellion contre les usurpateurs divins. Il fallais donc tout tenter car après tout il n'avait pas d'autres choix. Car même si il avais beaucoup d'experience, il ne pourrais pas battre grand monde. Il fallais donc qu'il diffuse son savoir avant qu'il ne soit trop tard. Il regarda donc la jeune fille dans les yeux, avec un regard moins dénué d'humanité que d'habitude.


Bon puisque tu insiste. Mais il faut que tu comprenne, dans cet etat de santé, l'entrainement que tu va subir risque de te tuer. Et ce serais dommage de perdre une alchimiste simplement parce qu'elle n'a pas fait attention à son etat de santée.
Revenir en haut Aller en bas
http://aelys.forum-actif.net
Fazy Zikanu

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 25
Date d'inscription : 01/06/2009

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier:
Un Message ?: La différence entre gagner et perdre prend sa source dans l'état d'esprit.

MessageSujet: Re: Moment de détente loin des autorités.   Jeu 23 Sep - 15:39

Encore un changement d'avis. C'était bizarre. Et la prochaine fois, il allait de nouveau changer d'opinion ? La jeune alchimiste n'espérait pas. Après tout, elle voulait apprendre à se battre, et cet homme qui était en face d'elle était quelque peu sa seule chance. Mais bon, il avait accepté une fois, puis douter, pour enfin à nouveau accepter. Alors, il fallait savoir ce qu'il voulait. Oui, où non ? Même si la jeune fille voulait que ce soit un "oui" définitif, et donc si ce serait un "non", elle ferait tout pour le convaincre. Cependant, il avait raison. Elle avait des risques de se faire tuer au cours de cet entrainement. Mais ça, la jeune blondinette n'y porta absolument pas attention. Ça ne l'intéressait pas, elle y voyait juste le côté positif, mais jamais le négatif, ça, c'était bien du Fazy tout craché.

Alors, elle releva le regard vers l'homme qui était en face d'elle, l'air sérieux.

J'en suis consciente. Mais je m'en fiche de ça. Ce qui m'importe est d'apprendre. Enfin...

La jeune fille s'arrêta de parler l'espace de quelques secondes, pour reprendre.

Si vous êtes sûr de bien vouloir.

Disait-elle d'un air quelque peu interrogateur.
Revenir en haut Aller en bas
Karel

avatar

Nombre de messages : 459
Age : 25
Date d'inscription : 22/04/2007

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier: Mercenaire
Un Message ?:

MessageSujet: Re: Moment de détente loin des autorités.   Lun 11 Oct - 21:00

C'est qu'elle n'arrêtait pas de le faire hésiter. Il fallait bien qu'elle s'entraîne, parce que sans ça il y avais peu de chances qu'elle fasse le poids lors d'une quelconque bataille. Mais d'un autre coté, si elle mourrait en s'entrainant, elle ne servirais strictement à rien. Le choix n'était donc pas facile, et très sérieusement il n'avais pas envie d'avoir le meurtre d'une petite fille sur les bras. Il s'assit bien profondément dans sa chaise, silencieux. Il était en train de réfléchir, et ça se voyais, enfin si tant est qu'ont pouvais l'imaginer réfléchir. Il fallait trouver un moyen sûr pour qu'il voit quoi faire avec elle. Mais c'était difficile quand l'ont voit qu'un simple cri risquerais de lui faire avoir une crise cardiaque. Pourtant il devais prendre le risque. Et il allait le faire. Il se leva donc de sa position précédente, et donna un coup de pied dans la table qui lui faisait face, et prit son sac sur son dos. Il adressa simplement un regard vide à la jeune fille tout en dégainant son arme.

Tu m'a l'air bien trop envieuse de vouloir t'entrainer. Et si tu n'était pas de mon camp ? Je n'ai pas envie de risquer ma peau tout ça pour une gamine. J'ai prit ma décision, je te tue maintenant et je reprend ma vie normale.

Il attrapa sa chaise avant de la lancer en direction de la petite. Si elle était encore assise, ce serais dangereux pour elle. A partir de maintenant, il allait être sérieux, et si elle n'était pas capable de survivre, ce n'était pas la peine qu'il se force à l'entrainer. Car oui, c'était une sorte de test pour voir si elle pouvais supporter son entrainement. Heureusement pour elle, son alchimie pouvais être utilisée, ce qui ne serais pas le cas lors de l'entrainement. En plus de ça, il apprendrais à combattre de l'alchimie qui serais peut être nouvelle, et il pourrais voir la force des réflexes de la jeune alchimiste. A partir de maintenant, tout ne dépendait plus que d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
http://aelys.forum-actif.net
Fazy Zikanu

avatar

Nombre de messages : 35
Age : 25
Date d'inscription : 01/06/2009

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier:
Un Message ?: La différence entre gagner et perdre prend sa source dans l'état d'esprit.

MessageSujet: Re: Moment de détente loin des autorités.   Jeu 14 Oct - 13:59

La jeune fille continuait de regarder l'homme qui était en face d'elle. Celui-ci semblait réfléchir. Hésitait-il donc à ce point ? Il fallait croire que oui. Fazy resta alors silencieuse, espérant sincèrement qu'il accepte. Cependant, au bout d'un moment, l'homme se leva brutalement avant de donner un coup de pied dans la table. Puis, il dégaina son arme tout en disant quelque chose. Alors, comme ça, il voulait désormais la tuer ? Et qui plus est, il l'interrogea sur son camp réel. Dès lors, quelque peu surprise, la jeune blondinette se leva en s'énervant légèrement.

Quoi ?! Mais pourquoi ?! Si je serais dans le camp ennemi au votre, pourquoi je vous demanderais de m'entraîner ? Ça ne rimerait à rien ! C'est bien parce que l'on est dans le même camp que je vous le demande !

Seulement, alors qu'elle voulait continuer, le jeune homme lança sa chaise sur elle. Mais il était dingue ce type ?! Alors, ayant que très peu de temps pour se protéger, elle tenta le tout pour le tout. En effet, n'ayant pas le temps de s'accroupir pour l'éviter, elle ralentit la chaise en plaquant avec sa main gauche sur l'objet et avec l'autre main, elle frappa durement son pouce contre l'objet lancé. Le transformant ainsi en fumée de couleur ténébreuse. Après cela, la jeune Fazy posa son regard sur l'homme qui avait lancé la chaise.

Mais ça ne va pas la tête ?! Qu'est-ce qu'il vous a prit de jeter ça ?!

Disait-elle en fixant l'homme qui était en face d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Moment de détente loin des autorités.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Moment de détente loin des autorités.
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Quel est l'abruti qui a parlé d'un moment de détente ? [Trey]
» Petit moment de détente || Libre
» La cafét'?Un petit moment de détente.
» Retour chez soi (suite de moment de détente) [PV : Calypso]
» Moment de détente... ou pas [Grifter] [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FullMetal Alchemist RPG v.6.0 - Novus Mundus :: RolePlay — Bienvenue dans le Novus Mundus :: —Central — :: Bidonvilles :: Habitations délabrées-
Sauter vers: