FullMetal Alchemist RPG v.6.0 - Novus Mundus


 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerGroupesConnexion

Partagez | 
 

 En route vers les boutiques !

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Atsuaki Takeshima
Disciple de la Colère
Disciple de la Colère
avatar

Nombre de messages : 25
Age : 28
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: En route vers les boutiques !   Dim 19 Sep - 19:49

C'est toujours en sautillant gaiement qu'Atsuaki arriva dans les avenues de Central alors qu'il venait de quitter le jardin public qui était son lieu de rendez-vous avec Red. Ce lieu était un véritable paradis pour la chimère puisqu'il regorgeait de boutiques en tout genre. Il était un habitué des lieux, il venait souvent faire ses achats dans le coin car il n'y avait qu'ici qu'il trouvait toutes sortes de vêtements bizarres et excentriques à des prix abordables.

Le jeune homme scruta un long moment les vitrines avant de finalement rentrer à l'intérieur d'une boutique, sa préférée. Dès qu'il fut entré, une vendeuse l'accosta et prit de ses nouvelles, échangeant des banalités, comme si elle le connaissait depuis toujours. Ce qui n'était évidemment pas le cas. Mais tout le monde ici savait qu'il était plus ou moins un ami proche de l'homonculus de la colère, et par conséquent, il était toujours bien traité parce qu'ils avaient peur de subir les représailles de l'immortel.

Bien sûr, toutes ces petites attentions étaient agaçantes. Surtout lorsqu'elles venaient de petites cruches dans le même genre que cette vendeuse... Mais bon, c'était toujours marrant d'être traité comme un roi pour la jeune chimère qui avait connu une extrême pauvreté il y a de ça bien des années. C'était plaisant de voir comment c'est de l'autre côté de la barrière.

Mais, Atsuaki avait quand même hâte que son maître soit là avec lui. Car il s'ennuyait un peu avec toutes ces jeunes femmes qui s'affairaient autour de lui. Comme des mouches attirées par un pot de miel. Tout ça parce qu'il avait de l'argent et de bonnes fréquentations.

C'est donc après avoir lâché un profond soupir qu'il partit dans les rayons à la recherche de vêtements chauds et à son goût pour pouvoir par la suite affronter le grand froid à Frigus. Pour pouvoir ensuite investir leur QG. De temps à autre, il lançait un regard en direction de l'entrée, guettant l'arrivée de l'homonculus. Il voulait son avis sur certaines tenues, mais de toutes évidences, ce dernier semblait vouloir prendre son temps. Eh bien tant pis ! La chimère en profiterait pour constituer une véritable montagne de vêtements en attendant son arrivée ! Et après, il devra bien évidemment subir la séance d'essayage du jeune félin !
Revenir en haut Aller en bas
Kyoya Tategami
La Colère
La Colère
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 26
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Mar 21 Sep - 21:12

Alors que la chimère était déjà dans les boutiques, en train de faire du shopping, l'homonculus semblait quelque peu traîner. En effet, ce dernier arriva un bon moment après, mais il n'avait tout de même pas perdu de vu son protégé. D'ailleurs, il ne put s'empêcher de sourire lorsqu'il vit Atsuaki sautiller en route. C'est vrai, il adorait faire les boutiques. C'était une vraie passion qu'il avait avec ça, et ça, depuis longtemps ! En fait, c'était depuis qu'il l'avait sauvé il y a désormais sept ans qu'il était devenu comme ça. Alors, Red était habitué. Et puis, franchement, il préférait le voir comme il était maintenant. Oui, car avant, quand Red l'avait recueillis chez lui, il était triste et n'avait plus personne sur qui compter. Heureusement, il avait reprit du poil de la bête. Maintenant, même s'il était un peu bizarre quelques fois, il souriait, il allait mieux. De toute façon, il devait aller mieux, parce que ça n'aurait servit absolument à rien de se morfondre dans son coin. Est-ce que Red avait-il fait ça ? Eh bien non ! Même si la pilule n'était pas très bien passée, il n'avait pas passé les semaines d'après à déprimer. Au contraire, lui, il s'est exprimé d'une autre manière ! En effet, celui-ci avait du tuer quelques personnes sur son passage, il était d'un mauvais poil ces moments là, mais ça date de cent quarante ans. Certes, depuis, il s'énervait de plus en plus pour un rien, mais bon, il était habitué. Alors, pour revenir à nos moutons, enfin surtout à notre mouton, qui était bien entendu Atsuaki, il allait mieux, et heureusement.

Enfin bref, le jeune homonculus entra dans la boutique où son protégé était déjà en train de faire ses emplettes. Dès lors, la colère chercha du regard Atsuaki. C'est alors qu'il vit déjà la pile de vêtements qu'il avait sous le bras lorsqu'il le retrouva. Ca y est, il savait donc ce qui l'attendait... Une séance d'habillage de la part de la chimère. Super ! Déjà que d'être dans les boutiques n'était pas vraiment sa passion, mais en plus, il devrait subir ça. Bon, et bien tant pis. Il ne dirait rien, sauf donner son avis sur les vêtements qu'il porterait...

Le jeune homonculus se dirigea alors vers son protégé, passant un petit bonjour aux vendeuses.


Alors, tu trouves ton bonheur, Atsu ?

Disait-il, regardant l'étagère dans laquelle la chimère cherchait des vêtements.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/Fazychan?feature=mhum
Atsuaki Takeshima
Disciple de la Colère
Disciple de la Colère
avatar

Nombre de messages : 25
Age : 28
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Dim 26 Sep - 0:05

Atsuaki était en intense réflexion pour savoir lequel des deux hauts il devait prendre, sachant que l'un était fait dans une matière plus épaisse mais que l'autre était bien plus joli. Alors tour à tour, il demandait l'avis de chaque vendeuse. En fait, ce "dilemme" ne l'importait pas beaucoup mais ça lui faisait passer le temps en attendant que son maître arrive. Et puis, c'était toujours drôle de faire tourner en bourrique ces pauvres filles en les faisant aller et venir d'un bout à l'autre de la boutique. Tout ça, parce que soudainement, il voulait essayer des chaussures mais qu'il n'y avait pas sa pointure. Il était ce qu'on pouvait communément appeler un enquiquineur de service. D'ailleurs, certaines jeunes femmes commençaient à en avoir marre. Mais bien sûr, elles ne diraient rien. Parce que toute mauvaise parole pourrait être répétée à Red. Et là, ce serait le drame.

Après maints sondages auprès des vendeuses sur ce qui lui irait le mieux, la chimère s'immobilisa brusquement, ses oreilles se redressant. Il se retourna alors vers la porte et vit l'homonculus entrer tranquillement à l'intérieur du magasin. Eh bien, il avait pris tout son temps pour venir ! C'était sûrement parce qu'il savait ce qui l'attendait quand il arriverait.

L'immortel vint vers lui, et lui demanda s'il trouvait son bonheur ici, alors qu'autour d'eux, les vendeuses s'attroupaient pour chuchoter des choses incompréhensibles. C'était maintenant qu'elles devaient éviter de faire la moindre gaffe. Quoique Red était plutôt calme pour le moment.

Atsuaki acquiesça d'un signe de tête et lui adressa un grand sourire tout en désignant la pile de vêtements qui gisait sur un fauteuil près des cabines d'essayage.

Oh oui, j'ai trouvé pleins de trucs ! Là, j'ai fini le tri, maintenant je vais voir par rapport à ce qui me va ! Tu veux voir ?

Et voilà, la séance de torture allait commencer pour l'homonculus qui allait sûrement trouver le temps horriblement long.
Revenir en haut Aller en bas
Kyoya Tategami
La Colère
La Colère
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 26
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Lun 27 Sep - 20:37

Alors que l'homonculus attendait une réponse de la part de son cher protégé, il ne remarqua même pas que les vendeuses s'étaient attroupées autour d'eux pour chuchoter quelques paroles certainement un peu trop inutiles. C'étaient des humaines, c'est pour ça que la colère ne faisait pas attention à elles. Elles n'étaient rien, enfin, elles étaient quand même plus supérieurs que les alchimistes, mais elles étaient toujours bien plus inférieurs par rapport aux homonculus et même aux chimères.

Alors, portant particulièrement son attention à Atsuaki, il ne put qu'être dépiter de voir la tonne de vêtements que la chimère voulait essayer. Mais ce qui était le pire, c'est qu'il osait le lui demander "Tu veux voir ?", alors que pourtant, il était clair qu'il était obligé d'y assister. Tant pis alors, il y assisterait. Au pire, ce serait juste ennuyeux. Red risquerait juste de bouillir d'impatience au bout d'un moment, mais tant pis. Dès lors, le jeune homonculus regarda son protégé, comme si de rien n'était alors que celui-ci était d'une gaieté incroyable, rien que pour essayer des vêtements...


Je n'ai pas le choix, je suppose...

Disait-il en posant l'une de ses mains contre son front. Mais il resta comme ceci que très peu de temps, pour enfin s'avancer vers le fauteuil où il y avait une pile de vêtements, tout près des cabines d'essayage, posant son sac par terre ainsi que son gilet, se retrouvant une nouvelle fois en débardeur à regarder son protégé de son regard rouge.

Allez, vas-y.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/Fazychan?feature=mhum
Atsuaki Takeshima
Disciple de la Colère
Disciple de la Colère
avatar

Nombre de messages : 25
Age : 28
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Dim 3 Oct - 19:09

Atsuaki fut particulièrement amusé lorsqu'il vit l'homonculus poser l'une de ses mains contre son front. Il n'était vraiment pas du genre patient. Mais c'était ça qui était amusant. L'immortel allait sûrement péter un câble avant la fin de l'essayage. Il allait sûrement lui dire de se dépêcher. Qu'ils avaient de la route à faire jusqu'à Frigus et qu'ils devraient donc partir le plus tôt possible... Mais ça allait être marrant de le voir se retenir, de le voir contenir sa rage jusque là.

La chimère sourit largement face à l'air adorablement exaspéré de l'immortel et partit en direction de la cabine la plus proche. Red était exaspéré à cause de cette montagne de vêtements que la jeune chimère avait pris plaisir à constituer, mais aussi à cause de son éternelle gaieté qui jamais ne le quittait. Bien sûr, il en faisait un peu trop. Il aimait le shopping, c'est certain, mais il n'y avait pas de quoi s'extasier non plus. Seulement, sa bonne humeur continue était le fruit d'une promesse qui s'était fait à lui-même, quelques temps après que Red ne l'ait recueilli. Il en avait assez de toujours pleurer sa famille, de toujours être triste à cause d'eux. Alors il avait décidé qu'il sourirait. Toujours. Etre toujours joyeux lui permettait de penser à autre chose, de masquer ses véritables sentiments. Il n'en avait jamais parlé à son maître mais il n'en éprouvait aucunement le besoin. De toutes manières, l'homonculus n'en avait sûrement rien à faire de toutes ces choses qui le préoccupaient. Il avait d'autres priorités...

Sur son chemin vers la cabine, une vendeuse vint lui proposer son aide. Bien sûr, Atsuaki l'envoya balader. Il était hors de question qu'une telle personne l'aide en quoique ce soit. D'ailleurs, il était parfaitement capable de s'habiller tout seul ! Il prit donc plusieurs tenues et s'enferma dans le petit espace au fond de la boutique. Il en sortit quelques minutes plus tard, vêtu d'un pantalon en jean noir surmonté de lanières de tissus violet clair, un t-shirt gris chiné avec un énorme motif coloré, ainsi qu'un blouson noir à capuche, elle-même entourée de fausse fourrure.

Une fois sorti, il revint vers Red et se posta devant lui en posant.

Alors, alors ! Comment tu trouves ?

Il le regarda droit dans les yeux, guettant la moindre de ses réactions, la moindre expression sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Ezio Auditore

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 27
Date d'inscription : 19/07/2010

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier:
Un Message ?: filme le zoom

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Dim 10 Oct - 19:25

Quelques semaines après leurs rencontres, après avoir élaboré le plan pas à pas, ils se rendirent dans central pour le bon fonctionnement de ce plan. Étant alchimistes tout deux et donc considérés comme criminels, a la bonne heure, ils se déplaçaient discrètement dans les rues de la villes, plus exactement sur les toits pour Ezio, de toits en toits, aidés par ses vents, Yuan lui avançait dans les rues tout aussi discret. Cette fois il s'approchèrent un peu plus du centre de la ville. Une fois arrivé où la population se faisait plus dense Ezio observa les passants en contre bas. Il se dégoutait de regarder toute cette déchéances humaines, touts ces êtres insignifiant guidés comme des moutons par des dieux puérils. Il sauta par dessus la rue sur une corniche et s'arrêta pour observer les mouvement de son équipier lorsque le visage d'un passant l'interpella, plus exactement ses yeux, rouge sang, il ne l'avait jamais vu mais ce qu'il avait entendu autour de lui était formel, l'homonculus de la colère avait bel et bien les yeux rouges comme les siens. Un frisson le parcourut, un frisson d'excitation et il sentait son corps lui refusait les commandes, il se contrôla et un sourire meurtrier apparut sur son visage. Il pouvait se tromper mais il allait au moins être fixés. Il ne le quitta pas des yeux et sauta dans ruelles un peu plus loin pour rejoindre Yuan. Il se posta a coté de lui et lui dit en retenant son excitation.

Le mec la bas, je suis sur à 99% que c'est l'homonculus de la colère, j'ai envie de m'amuser, pas toi?
Revenir en haut Aller en bas
Yuan An

avatar

Nombre de messages : 19
Age : 26
Date d'inscription : 19/07/2010

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier:
Un Message ?: Où va le monde ? Je vous le demande.

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Dim 10 Oct - 19:49

Les semaines de préparation que Yuan et Ezio avait mit a jours aller enfin porté leurs fruit... Mais pour exécuter le plan correctement ils avait besoin de plusieurs élément qui pourrait devenir indispensable par la suite. Et il avait quitter le petit taudis aménagé dans la nature pour retourné a la ville. Cette fois Yuan s'était fait discret il n'avait harceler personnes ... Le temps d'absence des 2 hommes avait permit au garde de baisser un peut leurs vigilance. Yuan aperçu Ezio sur les toits puis il le vit venir vers lui pour lui dire quelque chose. Yuan ne connaissez rien au homonculus mais il n'allait pas tarder a savoir pourquoi ces personnes était traité comme des dieux d'un côté et comme de la vermine dans l'autre camp. Les semaines qu'il avait passer sans tuer n'y blessé quelqu'un le rendait impulsif et crispé, et il détesté ce sentiment. Il observé le garçon que Ezio lui avait montrait dans la boutique de l'extérieur.
Puis soudain une personne bouscula Yuan, il s'agissait d'un petit garçon de 10 ans, qui tenez la main a sa mère.

"Pardon Monsieur. " Il dit ces mots avec peur et maladresse mais sa mère sourit pour montré comment son enfant était bien élevé.
Oh ne t'excuse pas mon petit... Yuan se poussa pour laissé passer les 2 personnes avec un grand sourire. Sa ne sert a rien !
Yuan attrapa par le col le garçon qui était maintenant de dos et le projeta en direction de la boutique. L'enfant brisa la vitrine du magasin et s'éclata contre le mur.
Yuan hurla de plaisirs puis tua sauvagement la mère en l'étranglant d'une seul main.
Puis il se tourna vers l'homme au yeux rouge qui était dans la boutique, le sang de l'enfant avais taché les habits du soit disant homonculus. Un sourire perça la bouche de Yuan :

Ezio prépare toi... On fait comme on a dit .
Revenir en haut Aller en bas
Atsuaki Takeshima
Disciple de la Colère
Disciple de la Colère
avatar

Nombre de messages : 25
Age : 28
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Dim 10 Oct - 21:20

Atsuaki était encore posté devant son maître, attendant une réaction de sa part sur sa tenue mais ce dernier n'eut pas le temps de dire un mot qu'une vague de sang vint les asperger. La chimère avait reçu des éclaboussures sur son joli visage et sur ses vêtements... Et c'est ce dernier élément qui le fit pousser un cri strident avant qu'il ne s'exclame :

Mais !! Qui c'est l'abr*ti qui a fait ça ? Mes vêtements ! Ils sont tous tâchés ! Heureusement que je ne les avait pas acheté tiens ! Et mon visage ! M*rde ! Je ne dois plus ressembler à rien avec ça...

Le jeune homme essaya de se débarrasser d'une partie du liquide à l'aide de ses mains, mais ça ne faisait que l'étaler un plus. Ses mains étaient maintenant couvertes de cette substance. Et ce n'est qu'à cet instant qu'il reconnut cette odeur persistante. C'était du sang. Quelqu'un était mort ? Blessé ?

Il releva son regard vers la source du jet et vit les cadavres d'un enfant âgé d'à peine dix ans et de sa mère alors qu'un peu plus loin se trouvaient deux hommes. Alors c'était eux ? C'était eux les abr*tis qui tuaient des gens sans raison - car il était évident que le petit garçon n'avait aucunement tenté de les tuer. Il n'avait pas l'air d'être le genre de gamin à devenir kamikaze et à mettre en place des attentats terroristes... Enfin, on sait que les apparences sont parfois trompeuses mais quand même - et qui gâchaient ainsi des tissus de grande valeur ? Derrière Atsuaki, les vendeuses paniquaient. Elles n'étaient pas formées à surmonter les situations de crise alors elles ne savaient pas quoi faire. Certaines étaient en pleurs tandis que d'autres étaient parties se réfugier dans la réserve pour sûrement ne réapparaître que lorsque la tempête serait passée.

Il regarda plus minutieusement leurs deux invités. Apparemment, ils étaient là pour l'homonculus... Rah mais qu'est-ce qu'ils sont saoulant ces gens à vouloir se mesurer à un être immortel alors que par définition un être immortel ne peut pas mourir ! Ils perdent leur temps ! Ils ne sont que de petits cafards... Inoffensifs.

La chimère porta son regard sur son maître, lui demandant silencieusement ce qu'il comptait faire à travers ses yeux dont la pupille s'était considérablement rétrécie pour ne devenir qu'un mince trait noir.
Revenir en haut Aller en bas
Ezio Auditore

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 27
Date d'inscription : 19/07/2010

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier:
Un Message ?: filme le zoom

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Dim 10 Oct - 22:21

Bien que le visage d'Ezio soit presque entièrement caché la seule parti visible étant sa bouche, et à ce moment précis sa bouche exprimé un sourire sadique a l'image de la scène qui venait de se produire. Il regarda Yuan puis soupira.

T'es vraiment incorrigible, il t'avait a peine bousculé se charmant garçon.

Il se penchât sur le corps de la mère puis s'accroupit en faisait non de la tête.

Excusez le madame, mademoiselle, j'en sais rien et je m'en fous. Il est un peu a cran en ce moment, bon j'espère que vous tiendrez votre gosse la prochaine fois, hein, je compte sur vous? Allez sans rancune.

Il lui tapota la joue en souriant puis se redressât.


Rho regarde ce que t'as fait, un si belle échoppe, maintenant ça entache cette magnifique ville peuplé d'être merveilleux. Je vais arrangé tout ça.

Il tendit les mains vers le ciel et il commença a condenser l'air entre ses mains, formant une bulle qui rétrécit entre ses doigts jusqu'à atteindre la taille d'une balle de tennis. Ses bras tremblait de maintenir autant de pression d'air. Il jeta ses mains vers l'avant et la bulle se dirigea vers la boutique, et quand elle fut dedans Ezio claque des doigts.

Boum!

Il relâchât la pression et l'air s'échappa a grande vitesse, provoquant une déflagration qui détruit toute l'échoppe et les maisons autour, les humains prit dedans était tous surement morts ou blessé, mais il savait que l'homonculus aurait parfaitement encaissé, de plus il ne connaissait pas son pouvoir.
Il se mit a rire.


Et bien voila, c'est quand même plus jolie comme ça non? Un jolie cratère bien rond.
Revenir en haut Aller en bas
Yuan An

avatar

Nombre de messages : 19
Age : 26
Date d'inscription : 19/07/2010

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier:
Un Message ?: Où va le monde ? Je vous le demande.

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Dim 10 Oct - 22:47

Yuan regarda Ezio parler au mort et pendant ce temps il sortit une cigarette et l'alluma a l'aide d'une allumette qu'il jeta sur le corps encore chaud de la femme. Il ne laisser paraître aucune émotion sur son visage, ne voulant pas informé l'ennemi de quoique ce soit le concernant. Ils savait déjà que Yuan n'avait n'y code de conduite n'y règle de vie... Il inspiré le tabac doucement et regardait a présent la chimère qui parler a voie haute, mais son attention de fut pas retenue très longtemps contenu du faite qu'une petite boule d'air sous pression partir comme un balle dans la direction de la boutique qui avait déjà subit pas mal de dommage.
Et c'est partit ! Ton sens de l'harmonie finira par perdre ta créativité .
Une seconde avant que l'explosion eu lieu Yuan sortie une petite fiole rouge qu'il bue cul sec avant de la ranger puis pris une grosse latte de sa cigarette et la jeta en l'air. La seconde qui suivait engager les hostilités. Profitant que personne ne le voie éblouie par l'explosion Yuan vomit par-terre et quand le souffle de l'explosion les atteints il cracha de fine particule de cendre dans l'air .



Revenir en haut Aller en bas
Kyoya Tategami
La Colère
La Colère
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 26
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Dim 10 Oct - 23:04

Au début, le jeune homonculus regardait son jeune protégé qui venait de se changer. Un pantalon en jean noir surmonté de lanières de tissus violet, un t-shirt chiné avec un motif ainsi qu'un blouson noir à capuche avec de la fausse fourrure. C'était intéressant. Son style était bien différent. Mais bon, à la chimère, ça lui allait plutôt bien, en même temps, il était assez fin, de style androgyne en fait. Cependant, il ne sembla pas lui répondre tout de suite, analysant d'avantage ses vêtements. En fait, avec ça, Red se demandait comment il pourrait combattre en cas d'attaque, parce que, ce n'était pas pour dire, mais il ne devait pas être tellement à l'aise. C'était jolie, certes, mais encombrant. Alors, avant de ne pouvoir le lui répondre, il eut un air plutôt contrarié.

Ça te va plutôt bien. Mais... Tu ne crois pas que tu aurais un handicap en cas de combat ?

Il avait juste posé cette question, où plutôt, il avait fait une réflexion personnelle. Mais, en aucun cas, il avait demandé à ce qu'une vraie pseudo-gêne vienne faire irruption. Car oui, quelques minutes après que l'homonculus fasse sa remarque à la chimère, il entendit juste un bruit sourd ressemblant à une vitre qui se brisait. Se retournant, il vit alors le corps d'un jeune enfant à terre, en sang, avec quelques débris de verre quelque peu enfoncés dans le crâne du jeune garçon. L'homonculus resta totalement inébranlable. Intérieurement, il se disait qu'un gamin avait encore payé de sa vie pour un crime non commis où voir même inexistant. C'est alors qu'ensuite, il entendit un cri. Ça, c'était obligé, c'était Atsuaki en voyant l'état de ses vêtements. La chimère n'avait plus qu'à espérer que ça partirait au lavage. Cependant, il se calmait tout seul mais Red put voir qu'Atsuaki était en "mode combat" rien qu'en voyant son regard. Dès lors, le jeune homonculus essaya de garder son sang froid, après tout son péché était la colère, et ce genre de scène l'énervait mais au plus haut point, car s'en prendre à quelqu'un, ça c'est une chose, mais s'en prendre à un gosse qui n'avait certainement rien fait était une autre. Regardant la chimère, l'homonculus ne prononça aucun mot, jusqu'au moment où lorsqu'il détourna le regard vers la vitre où là il vit l'homme qui concentrait son énergie pour faire une bulle d'air. Là, Red ne pouvait pas rester planté là à ne rien faire, alors, se tournant rapidement vers son protégé, il le poussa violemment pour l'enfermer dans une cabine bien isolée tout en lui ordonnant quelque chose.

Ne bouge pas de là pour l'instant !

C'est ensuite qu'il s'adressa directement vendeuses et clients restants pour qu'ils se protègent du danger à venir. Ce n'étaient que des humains, donc, ils étaient vulnérables aux attaques étranges que pouvaient faire l'homme devant la vitre du magasin.

C'est enfin que la déflagration retentit, les humains et chimères s'étaient donc protégés à temps, mais pas Red, en même temps, lui, il s'en fichait pas mal. Il passait totalement à travers ça, il ne pouvait pas laisser les flammes le toucher de la sorte. Alors, sa peau se désintégra quelque peu, faisant clairement apparaître un trou dans l'une de ses joues. Il regardait alors ses mains, il n'avait aucun dommage. C'est alors que lorsque tout cela fut finit, il put remarqué l'immense cratère qui s'était formé. Il n'y avait pas que le magasin qui était détruit, mais aussi les maisons aux alentours. Heureusement, il put constater que les personnes qui étaient dans le magasin n'étaient que blessées, mais aucun mort, enfin mis à part l'enfant et la mère de ce dernier.
Cependant, sa réaction fut totalement imprévisible, il essaya de rester calme, faisant comme si de rien n'était, il se dirigea vers la cabine tombée où devait être encore la chimère, ouvrant la "cachette", dont la jeune chimère ne fut que blessée.


Atsu, ça va ?

Demandait-il tout en aidant Atsuaki à se relever, étant tout de même méfiant, car n'importe quoi pouvait arriver maintenant, mais la colère continuerait quand même d'ignorer ces attaques. Après tout, Red n'était pas le genre à s'abaisser aux pitoyables attaques d'un alchimiste.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/Fazychan?feature=mhum
Atsuaki Takeshima
Disciple de la Colère
Disciple de la Colère
avatar

Nombre de messages : 25
Age : 28
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Dim 10 Oct - 23:49

Finalement, Red avait eu le temps de faire un commentaire sur sa tenue avant que les deux baraqués ne fassent irruption et s'amusent à tout détruire sur leur passage. C'était bien un réaction d'hommes ça ! Vouloir à tout prix montrer à tous quel points ils sont forts, parce que sans ces actes de violence, ils ne sont rien ! Bref, revenons à nos moutons ! Red avait fait la remarque que ce genre de vêtements pourraient le gêner pour se battre. Atsuaki réfléchit quelques secondes puis répondit en pointant son index en l'air :

Mais non ! Je suis certain que ça ne me gênera pas ! Et puis, au cas où je vais prendre plusieurs tenues !!

Tout fier de lui, la chimère adressa un grand sourire à l'homonculus. Sourire qui ne tarda pas à s'éteindre lorsqu'ils furent rejoint par deux énergumènes aux manières de brutes. Le jeune homme voyait bien dans le regard de Red qu'il se retenait de ne pas se mettre en colère, ce qui devait être extrêmement difficile à faire pour l'homonculus représentant ce pêché. Alors pour l'aider, Atsuaki lui fit signe qu'il devait inspirer et expirer profondément pour se calmer.

Mais l'attention de l'immortel est portée sur les deux nouveaux venus, enfin surtout sur l'un d'entre eux qui était en train de concentrer de l'énergie entre ses mains. Donc ces hommes semblaient être des alchimistes... Enfin en même temps, il n'y avait que cette race pour oser venir se frotter à plus forts qu'eux donc en fait, ce n'était pas bien étonnant !

La chimère eut à peine le temps de comprendre ce qui se passait autour de lui que Red le força à entrer dans une cabine d'essayage, la plus éloignée de toute et lui ordonna d'y rester... A peine quelques instants plus tard, des secousses se firent ressentir et finalement le sol se déroba sous ses pieds. La cabine s'effondra sur elle-même, les planches de bois - à part la porte qui bizarrement restait intacte - qui la constituaient s'effritaient et tombaient sur la pauvre chimère qui essayait tant bien que mal de protéger son visage de ses bras.
Mais malgré ça, il fut blessé à plusieurs reprises par ces pieux qui s'abattaient sur lui.

Il ne savait pas combien de temps il était resté là. Peut-être quelques minutes, quelques heures... Il n'en avait aucune idée. Tout ce qu'il savait, c'était que l'homonculus venait de rouvrir ce qu'il restait de la cabine pour venir l'en extirper. Il attrapa la main qu'il lui tendait et se releva. Un mince filet de sang s'écoulait de sa joue droite où se trouvait une plaie et ses vêtements étaient à plusieurs endroits déchirés et montraient quelques blessures apparemment sans importance.

Je... Euh... Oui ça va... Et toi ?

La chimère regarda son maître avec un air inquiet. Il avait remarqué le trou dans sa joue. Alors il avait dû utiliser son pouvoir pour échapper aux flammes... Tout ça à cause de ces personnes mal élevées qui venaient les attaquer alors qu'ils ne leur avaient rien de demander ! Mais qu'ils retournent donc au bac à sable ! C'est là qu'est leur place...
Revenir en haut Aller en bas
Kyoya Tategami
La Colère
La Colère
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 26
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Lun 11 Oct - 14:22

La réaction de la chimère était un peu étrange. Pourquoi ? Même pour répondre à une petite question, il pointa le plafond de son index, la voix bien plus élevée. L'homonculus se mit alors à sourire rien qu'en le voyant faire mais aussi en entendant les paroles de son protégé.

Hm ? Et comment ferais-tu pour te changer en plein milieu d'un combat ?

Oui, ça c'était la question que se posait le jeune homonculus. Mais il supposait que ça ne gênerait même pas la chimère de se déshabiller d'un coup pour se battre. Après tout, avec Atsuaki, il fallait s'attendre à tout.

L'explosion avait donc retentit après leur dialogue sur les vêtements de la chimère. Un cratère, des blessés, du sang, des flammes, enfin bref, peu de choses avaient résisté à la déflagration qu'avait provoqué l'alchimiste. En effet, mis à part la Colère et la porte de la cabine d'essayage, absolument rien n'était intact.

Cependant, alors qu'il aidait son protégé à se relever suite à l'explosion, il eut un léger vertige. Car, oui, malgré que son pouvoir ait marché, les flammes étaient son point faible. Il avait eut beaucoup de chances déjà que son pouvoir marche, car il n'y avait qu'un petit pourcentage que ça marche, donc là, c'était de la chance à l'état pur. Donc, attendant une réponse, qui vint assez rapidement, de son protégé, il vit le sang qui coulait sur sa joue droite tout en répondant à sa question précédente.


Ca va, ce n'est pas une explosion de moustique qui va m'avoir.

Cependant, la colère vit le regard inquiet d'Atsuaki, et à vrai dire, il n'aimait pas trop ça. Car là, il pouvait être considérer comme plus faible que d'habitude... Le jeune homonculus se mit alors à trembler, ce n'était pas parce qu'il souffrait où autre, non, c'était parce qu'il n'arrivait pas à retenir son péché qui voulait à tout prix s'exprimer, mais pour l'instant, il se devait de s'éloigner quelque peu du cratère encore en flamme. Alors, c'est ce qu'il fit, prenant la chimère par le bras, allant dans des rues plus éloignées, prudemment, ne quittant pas une seule fois du regard l'alchimiste qui avait provoqué l'explosion.

Les yeux de l'homonculus devenaient de plus en plus de couleur rouge sang, il était énervé. Il cédait malheureusement à son péché, donc, forcément, il se mit à parler de manière pas très correcte, il avait besoin de ronchonner même s'il savait que pour l'instant, seul Atsuaki l'entendrait.


... Saleté... Ces moucherons d'alchimistes commencent sérieusement à m'***erder. Je vais leurs botter le derrière, ils ne vont pas comprendre ce qu'il va se passer, ces m***es.

Pendant ce temps là, l'homonculus était toujours en mouvement, se rapprochant des deux hommes qui avaient osé s'en prendre de un à un gamin avec sa mère, et de deux à lui-même. Certes, il s'arrêta, laissant un intervalle entre les alchimistes et lui-même avec la chimère assez important.

Ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi des mouches comme vous, enfin plutôt des m***es d'alchimistes comme vous se montrent en public comme ça et osent même s'attaquer à des civils qui eux ne vous ont absolument rien fait. Qui plus est, ce qui est encore plus stupide venant de votre part, c'est de vous attaquer à un homonculus alors que vous n'êtes rien.

La colère regardait alors les deux hommes, l'un après l'autre, d'un regard rouge vraiment pas aimable. Marquant juste une pose de quelques secondes, il reprit alors, reposant une question.

Alors ? Auriez-vous l'obligeance de vous expliquer, où dois-je me montrer plus convaincant ?

Le jeune homonculus attendit alors une réponse. Et ça avait intérêt à venir et vite, sinon, il ne pouvait pas assurer la survie des deux alchimistes, déjà qu'ils avaient eu de la chance qu'il se montre si pacifique, il ne fallait pas non plus en demander plus de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/Fazychan?feature=mhum
Yuan An

avatar

Nombre de messages : 19
Age : 26
Date d'inscription : 19/07/2010

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier:
Un Message ?: Où va le monde ? Je vous le demande.

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Lun 11 Oct - 19:56

Yuan regarda la scène entre l'homonculus et la chimère il ne regardé que l'homonculus il attendait une réaction de colère de celui ci et elle mit du temps a venir mais elle vain... Yuan avait observait la façon dont celui ci avait procédé pour évité l'explosion... Un meneur de ce type ne se saurait pas fait toucher par celle-ci et le talent de l'immortel était bien étrange.
Quand l'explosion avait retenti Yuan avait vomit de la cendre a terre, et ce n'était pas anodin le fait qu'il boive une fiole quelque seconde plus tôt. La cendre vomit avait progressait et se tenez a environ 5 mettre de Yuan juste sous les pieds de Red... N'ayant aucune odeur et se dissimilant avec la poussière la cendre était indétectable. Yuan sourit et dit :

T'es paroles ne nous atteigne pas damné, nous sommes juste venu purifier ce qui doit l'être et ce n'est pas toi ou ton acolyte travesti qui va nous en empêcher... Par ailleurs je croit que tu tient beaucoup d'affection pour lui non ? T'éloigner de lui ne fait que le rapprocher de la mo...
Soudain la réaction chimique opéra entre la cendre et le liquide contenu dans la fiole créent une explosion sous les pieds de Red ... Yuan sauta en arrière, il ne sans faisait pas pour Ezio qui avait des réflexes qui dépasser les normes humaines. Yuan se léchât la main droite et un espèce de petit verre de terre( en cendre) se matérialisa. Il le laissa tomber a terre et quand la créature tomba a terre elle fondit sur la chimère telle une torpille a 5 centimètres sous le sol.
Yuan avait soigneusement étalé de la cendre dans les airs autours de lui pour que si l'homonculus parvenait a rentré dans cette zone, la zone infiltré exploserai .

Ezio maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Ezio Auditore

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 27
Date d'inscription : 19/07/2010

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier:
Un Message ?: filme le zoom

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Lun 11 Oct - 22:17

Ezio observait attentivement les réactions du présumée homonculus et vus que c'était le seul debout sans s'être protégé il s'avéra que c'était bien un immortel, son pouvoir avait l'air étrange, il remarqua qu'une partie de sa joue était touché, étonnant. Ezio le regarda s'éloigner du lieu de l'explosion en emmenant son animal de compagnie. Il sortie sa dague et la planta au sol avec force, la lame brilla un instant puis redevint normale comme une lame ordinaire.
Il regardât ensuite Yuan en gardant du coin de l'œil son ennemi qui s'approchait d'eux, son équipier formant un de ces verts et Ezio comprit tout de suite, il sourit un peu plus en ignorant les paroles de l'homonculus. Il finit tout de même par lui répondre pour l'énerver un peu plus.


Et bien, on est juste venus montrer a tout ces gens a quel points leurs dieux sont pitoyables, et qu'il ne sont pas si .... comment vous dites déjà? Ha oui immortel.

Au moment ou le ver de Yuan toucha le sol Ezio fit un mouvement de bras circulaire vers le bas tandis que son alchimie faisait effet au dessus de le tête de la chimère, puis sa main droite vint touché le sol, l'air alchimique qu'il venait de créer s'abattit sur sa cible, exerçant une pression vers le bas sur la chimère ralentissant considérablement ses mouvements, un humain, même musclé ne pourrait tenir debout face a autant de pression. Il rendit donc sa cible encore plus vulnérable à l'attaque de son partenaire.


Dis bye bye a ton chaton.
Revenir en haut Aller en bas
Atsuaki Takeshima
Disciple de la Colère
Disciple de la Colère
avatar

Nombre de messages : 25
Age : 28
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Lun 11 Oct - 23:30

HS : Yuan, merci de faire des efforts pour l'orthographe, c'est parfois très difficile de te lire !


La chimère avait voulu répondre à l'homonculus. Bien sûr que si, il pouvait se changer n'importe quand ! N'étant pas pudique pour un sou, il pouvait même se changer devant son adversaire s'il le fallait ! Mais il ne le ferait que s'il en était obligé ! Après tout, il n'allait pas montrer son si magnifique corps à n'importe qui ! Donc bref, il avait voulu répliquer quelque chose mais il n'en eut pas le temps à cause des intrus qui venaient les déranger...

Alors qu'Atsuaki faisait face à Kyoya, il vit celui-ci trembler légèrement. Mais cela n'était pas dû au froid ou même à ses blessures. Non, c'était parce qu'il détestait se montrer faible devant les autres. Depuis le temps, il le connaissait bien et il savait que rien que le fait de s'inquiéter pour lui le mettait mal à l'aise. Et cela avait le don de l'énerver au plus point haut point. Et il allait certainement d'une minute à l'autre déverser sa colère sur les responsables de la destruction de la boutique et des maisons aux alentours.

Ce que la chimère avait prédit se déroula bien vite. En même temps, c'était prévisible... Donc Kyoya perdait son sang froid, les insultait, leur demandait des explications... Explications pas tellement compréhensibles qui ne tardèrent pas à arriver de la bouche du premier homme, celui qui avait tout fait exploser. Mais c'était ridicule... S'en prendre à tellement de gens, à tellement d'innocents qui n'ont rien demandé juste pour prouver qu'un homonculus est bien immortel ! Mais mon Dieu, on venait d'atteindre le summum même de la c**nerie humaine ! En même temps, que peut-on attendre d'autre des alchimistes ? Ils veulent toujours prouver qu'ils sont les plus forts, et ce même s'ils s'attaquent à plus puissant qu'eux. Et il n'admettront jamais la défaite car leur ego sur-dimensionné ne le leur permet pas...

Une remarque retint l'attention du jeune homme, une remarque venant de celui qui pour le moment n'avait que regarder... Ah non, c'est vrai qu'il avait d'abord massacré un gamin ! Eh bien ! Mais quelle virilité, quelle force ! C'est époustouflant ! Oui donc, celui-là se permettait des remarques sur son physique ! Car la violence ne suffit apparemment plus, il fallait en plus qu'il le juge sur son apparence ! Mais pour qui se prenait-il ce m**deux ? Pour Dieu peut-être ?


Tu sais ce qu'il te dit l'acolyte travesti ?!

Mais il n'eut pas le temps d'approfondir davantage ses pensées et paroles très philosophiques que l'auteur de la remarque que son instinct animal lui dicta de s'éloigner. En effet, il sentit les vibrations causées par l'avancée du ver sous terre. Il savait quel chemin celui-ci empruntait et put donc l'esquivait sans problèmes. Par contre, il sentit l'air s'alourdir au-dessus de lui et soupçonna l'autre homme d'y être pour quelque chose. La pression de l'air augmentant, ses mouvements se firent plus lents que d'habitude. Bien qu'en réalité, la vitesse d'exécution des mouvements qu'il venait d'atteindre était de l'ordre de celle d'un humain normal car n'oublions pas qu'Atsuaki était un félin, donc bien plus rapide qu'un humain en temps normal. Et heureusement ! Sinon, il serait devenu aussi lent qu'une tortue !
Revenir en haut Aller en bas
Yuan An

avatar

Nombre de messages : 19
Age : 26
Date d'inscription : 19/07/2010

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier:
Un Message ?: Où va le monde ? Je vous le demande.

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Mar 12 Oct - 11:47

hs: désolé je vais essayer de m'appliquer .

Yuan regarda attentivement Atsuaki esquiver le ver de cendre avec l'adresse et l'agilité d'un félin... L'explosion qu'il avait produit sous les pied de l'homonculus fumée encore, on ne pouvait voir si il était au sol des débris de vitre de porte et de poussier continuer a tombé un peut partout. Cette explosion avait du laisser des séquelles a l'immortel dans tous les cas. La chimère avait crier qui vain au oreille de Yuan ... Il ne comprit les paroles mais en déduisit le sens. Yuan un de fou rire car sa soif de sang aller bientôt être étanchée ... Il regarda dans sa poche et compta le nombre de fiole qui lui restait, 4 fioles rouge et 2 fioles verte bien assez pour détruire centrale et tous ces habitants. Yuan sortie une cigarette et fuma et tira sa langue a la chimère !


Arrête de couiner tu veut !

Yuan ne laisse jamais les choses au hasard et en lançant ce ver de cendre il se doutait que la chimère aller l'éviter ou le stopper c'est pourquoi il avait attaquer avec ce lombric qui a la faculté de ce couper en plusieurs partie sans pour autant exploser. Quand Yuan crée une des créatures de cendre il ne peut pas changer l'ordre qu'il lui inculque à la création (ex: il crée un chat et lui ordonne d'aller d'un point A à un point B, a partir du moment ou le chat est lancer il ne peut plus rien lui ordonner) . Il avait ordonné au ver d'aller à un point proche derrière Atsuaki, ne pouvant changer la direction de la tête motrice du ver il avait ordonné que après avoir atteint ce point le ver ce diviserait en 2 pour que l'arrière du ver rebrousse chemin pour exploser sur la chimère . Diviser en 2 le ver signifier qu'il divisait aussi en 2 l'explosion produite par celui ci. La pression d'air que Ezio avait produite pourrait permettre a la créature de ne pas rater sa cible a moins qu'un imprévu ce passe !

L'explosion ne sera pas assez forte pour le tuer mais si le ver s'accroche a sa jambe il pourra dire adieu a son beau corps avec une jambe en moins !
Revenir en haut Aller en bas
Ezio Auditore

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 27
Date d'inscription : 19/07/2010

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier:
Un Message ?: filme le zoom

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Mar 12 Oct - 23:58

Ezio observa la scène attentivement, les dernières semaines passé il en avait beaucoup appris sur Yuan et Yuan sur lui, surtout au niveau de leur technique de combat, il les connaissait par cœur et savait les anticiper. Son vers n'explosât pas dessuite, il l'avait donc séparé en plusieurs parties, combien? Il ne le savait pas mais il savait que ça allait faire boom. Au moment ou il avait lancé son ver, Ezio avait compté dans sa tête, pas d'explosion au premier coup, la prochaine n'aller pas tarder, il allait en falloir plus que ça pour immobiliser cette chimère, très bien. ais l'homonculus était la aussi et c'était le plus dangereux. Il concentra rapidement dans sa main une bulle d'air sous pression, bien moins puissante que la première et la jeta contre l'immortel. Vu comme il s'en était sortit tout à l'heure, cette attaque n'allait surement rien lui faire mais ce n'était pas son but. la diversion qu'il venait de créer lui permit grâce a une bourrasque de s'élever dans les air sur le toit surplombant la chimère, derrière l'homonculus.

A moi les vents!

Il sortit son épée et concentra les vents tranchant dans la lame qui se mirent a tournoyer autour de l'acier.

Et yah!!


Il pratiqua des estocade dans l'air, projetant ses vents tranchants vers la chimère, plus particulièrement devant elle, créent ainsi de nombreuses attaque qui devraient l'atteindre que si son ennemi continuait de se déplacer. Soit il continuait et il se faisait trancher par les lames de vents d'Ezio, soit il les esquiver et les vers se trouveraient sous ses pieds et exploserait. Il se tenait a distance respectable de son véritable ennemi et savait que grâce à l'autonomie de ses vers, Yuan assurait sa défense contre l'homonculus sans se soucier de son attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Kyoya Tategami
La Colère
La Colère
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 26
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Mer 13 Oct - 22:41

HS : Bonjour, bonjour, enfin non plutôt bonsoir ! Alors, pour l'orthographe... *sors vite vite* Non, je n'ai rien à dire en fait sur ça °°
En fait, j'fais ce petit HS pour pas que l'un de vous trois soit un peu perdu pour ce qui est de mon changement de personnage. Enfin, normalement, Yuanounet a prévenu Ezionounet, et Atsunounet est déjà au courant vu son post précédent. Bref, je fais quand même un rappel : Kyoya = Red. C'est toujours l'homonculus de la colère, il n'y a que son physique, son nom et quelques trucs par ci par là qui ont changé, rien de bien méchant, donc toujours votre ennemi pour Yuyu et Ziozio ^^ Et allié pour Tsutsu xD

Par contre, désolée pour les surnoms choupi, c'était plus fort que mwa, j'ai pas pu m'en empêcher ><"
Bref, voilà, désolée de vous avoir fait attendre °°

------------------------------

Depuis que l'homonculus avait exigé des explications de la part des deux alchimistes, ces derniers semblèrent lui répondre des paroles assez incompréhensibles. "Purifier ce qui doit l'être" et "Montrer aux gens que les Dieux ne sont pas immortels"... Intéressant, mais déjà, la première raison ne veut rien dire de très concret, et la deuxième est tout simplement irréalisable. Il fallait connaître ses points faibles pour faire tomber l'homonculus, et ils n'étaient pas si simples à trouver, il fallait bien le connaître, enfin surtout connaître ce qu'il avait sur le coeur, enfin, ce qui était dans son coeur fut une époque mais dont il ne s'est jamais réellement remis. Donc, en entendant les paroles des deux alchimistes, Kyoya se mit à sourire. Il se calmait même, n'étant plus trop énervé, son regard redevenait de nouveau couleur normale, c'est-à-dire d'un bleu très clair. Cette fois, il s'était calmé très rapidement, mais en même temps, c'était parce qu'il trouvait leurs dires et leurs actions tellement ridicules qu'il ne pouvait que se calmer. Il ne rétorqua alors rien. Se contentant juste de voir ce qu'il allait se passer, mais il savait bien que les deux hommes allaient s'en prendre à la chimère puisqu'ils l'ont dit clairement, le pire c'est qu'ils croyaient pouvoir alarmer la colère avec ce genre de menace... Ils étaient bien trop stupides, car, un homonculus, par définition, n'a plus de sentiment. Donc, pourquoi, avec son protégé, Kyoya aurait des sentiments ? Ca n'avait absolument aucun sens ! Ils n'avaient pas bien appris leur leçon.

C'est alors que, restant totalement immobile, le jeune Kyoya sentit la terre tremblée sous ses pieds, puis, quelques secondes après, une explosion fit irruption. Le jeune homonculus fut alors juste légèrement repousser, se régénérant immédiatement, sans aucun dégât apparent. La colère reposa alors son regard sur les deux alchimistes qui étaient en face de lui et de la chimère. Ils s'attaquaient belle et bien à son protégé, c'est alors qu'en voyant ceci, on put voir un large sourire se dessiner sur son visage. Il ne put s'en empêcher, il se mit à rire, un rire qui d'ailleurs n'inspirait pas la confiance, c'était une expression sadique. On aurait pus croire que c'était un psychopathe. Alors, toujours souriant, il lâcha juste un "Oh" en profondeur, c'était de la moquerie pure et dure, c'est désormais, qu'avec sa voix grave, il se mit à s'exprimer.


Mais qu'est-ce qu'il se passe, les mouches ? Vous n'osez pas attaquer celui après qui vous en avez ? Ah non, c'est vrai, j'oubliais ! Vous êtes bien trop faibles pour ça ! Vous préférez vous battre contre cette chimère, et qui plus est, à deux contre un ! Je ne pensais pas que vous étiez médiocres à ce point, quelle lâcheté.

L'homonculus marqua alors une pose, se déplaçant cette fois-ci, mais pas du tout en direction des deux alchimistes, mais plutôt pour s'accouder à un panneau pour ne pas fatiguer ses jambes à rester debout à ne rien faire, car oui, il comptait bien rester inactif pour le moment. C'est alors qu'une fois installé, il déposa son regard sur la chimère qui semblait moins rapide que d'habitude. C'était certainement l'un des deux alchimistes qui avait jeté un sort sur lui, mais, il ne s'inquiéta pas, il n'avait absolument aucune de raison de se faire du mouron pour lui. Atsuaki savait se débrouiller, il n'y avait aucun doute là-dessus. C'est ensuite qu'il reposa son regard sur les deux hommes, analysant bien leurs comportements, que ce soit à l'un comme à l'autre. C'étaient bien des alchimistes. Mais étaient-ils vraiment forts, ça, c'était une autre question. Kyoya le verrait de toute façon puisqu'ils lui montraient en intégralité leurs capacités en s'attaquant qu'à Atsuaki.

C'est alors qu'en regardant les deux alchimistes se battre contre la chimère, il vit que l'un d'eux l'attaqua directement avec encore une bulle d'air sous pression. Mais qu'est-ce que c'était que ce truc à la fin ? Kyoya commençait à comprendre, c'était une espèce de bombe mais sous une forme bien plus destructive. Mais là, il ne risquait rien, il était en dehors d'une maison, des flammes ne risqueraient pas de l'entourer, il pouvait même l'esquiver très facilement. Alors, lorsque la bulle d'air se rapprochait de Kyoya, il ne fit absolument rien, attendant qu'elle se rapproche. Elle se mit alors à passer à travers le corps de l'homonculus, aucun contact, rien, que dalle, niet, elle ne faisait que passer et explosera un peu plus tard que lorsqu'elle aura enfin contact avec quelqu'un où quelque chose. Cette fois, sa peau ne se mit donc pas à se détériorer, car il avait utiliser son pouvoir que quelques secondes, le temps que la bulle passe. Pendant ce temps là, l'homme qui avait lancé cette bulle atterrit sur les toits, préparant une attaque avec son épée.

C'est maintenant qu'il pouvait de nouveau se remettre à parler. Alors, tout naturellement, toujours avec l'esquisse d'un sourire bien trop sarcastique, il interrompit la pose qu'il avait marqué précédemment.


Vous avez intérêt à réussir à battre mon allié ! Vous avez l'avantage, si vous ne gagnez pas, ça veut dire qu'il faudra revoir toutes vos stratégies, mais aussi, ça veut dire que vous êtes bien pire que médiocre, à deux contre un, quand même, ça devrait être facile. J'attends de vous un beau combat, celui qui gagne aura le droit à un combat final contre moi-même. Faîtes de votre mieux !

L'homonculus prenait tout ça pour un jeu, et ça se voyait bien dans les paroles ainsi que dans son intonation. En effet, on pouvait croire qu'il présentait une émission télévisée où quelque chose dans ce genre là.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/Fazychan?feature=mhum
Atsuaki Takeshima
Disciple de la Colère
Disciple de la Colère
avatar

Nombre de messages : 25
Age : 28
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Mer 13 Oct - 23:56

Atsuaki devait être enfin tranquille. Il s'était enfin débarrassé de ce ver en l'esquivant. Peut-être un peu trop facilement d'ailleurs. Mais voilà qu'en réalité il n'en avait pas fini avec ce satané ver qui revenait à la charge, mais cette fois-ci divisé en deux. Il devait les esquiver ! Mais avec cette pression qui le ralentissait, ça n'allait pas être facile. Alors voyant les deux morceaux de ver se rapprocher dangereusement de lui, il fit sortir une aiguille empoisonnée de sous sa manche et la projeta en direction de l'un d'eux. L'aiguille l'embrocha et se planta dans le mur de la maison la plus proche. Pour ce qui est du second, il réussit à l'esquiver seulement au moment il allait entrer en contact avec sa jambe, ce qui eut pour effet de le faire exploser. Heureusement qu'il avait réussi à l'éviter au dernier moment car sinon, il n'aurait plus de jambe à l'heure actuelle. Mais le ver étant tout de même tout près lorsqu'il explosa, la chimère fut blessée et brûlée en même temps.

Et il avait à peine le temps de souffler que l'autre homme se mettait aussi à l'attaquer... Mais qu'est-ce qu'ils avaient tous à s'en prendre à lui ? C'était après Kyoya qu'ils en avaient, non ? Donc, qu'ils aillent le voir le lui ! Il serait sûrement ravi de se défouler un peu sur des alchimistes !

D'ailleurs, alors qu'Atsuaki observait l'homme qui venait de lancer une attaque sur lui, il put facilement sentir le regard de l'homonculus sur lui. Ces paroles quant à elles furent blessantes pour la chimère. Il disait qu'il n'avait plus de sentiments, et donc que par conséquent il n'en avait rien à faire de lui. Il pouvait mourir sous ses yeux, ça ne lui ferait rien... Ces remarques l'attristaient parce qu'il se rendait que quoi qu'il arrive, il serait toujours seul. Malgré les longues années vécues avec l'immortel, il n'était rien pour lui, seulement un pantin qui travaillait pour lui, et qu'il pouvait jeter le moment venu...


Enfin, advienne que pourra... Kyoya s'en fichait de lui ? Eh bien soit ! Il se débrouillerait seul, il était un grand garçon après tout. Il se reconcentra donc sur le combat et sentit les rafales de vent se rapprocher de lui. Il fit plusieurs mouvements pour les esquiver, mais pour son plus grand malheur, il se fit à plusieurs reprises entailler les bras et le torse. Ca faisait un mal de chien !

Il dégaina plusieurs aiguilles empoisonnées et les lança en même temps, créant une pluie d'aiguilles. Avec un peu de chance, l'une d'elle atteindrait sa cible. Après cela, il se plia en deux et essaya de reprendre son souffle. Il était blessé d'un peu partout. Du sang tâchait ses vêtements, mais cette fois-ci c'était le sien. Atsuaki n'était pas fait pour les combats à distance puisqu'il ne maîtrisait pas l'alchimie. Mais apparemment ses adversaires étaient bien trop lâches pour tenter un combat à la loyale au corps à corps...
Revenir en haut Aller en bas
Yuan An

avatar

Nombre de messages : 19
Age : 26
Date d'inscription : 19/07/2010

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier:
Un Message ?: Où va le monde ? Je vous le demande.

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Jeu 14 Oct - 0:24

HS : merci du renseignement ( au faite l'explosion produit avec ma cendre consume l'oxygène donc produit du feu mais je penser que c'était logique mais c'est ma faute j'aurai du l'expliquer ) " a savoir pour la prochaine fois".


Yuan remarqua enfin l'homonculus qui s'était éloigné du cratère pour s'accouder à un panneau. Il ne savait pas depuis combien de temps il était la n'y comment il avait fait pour éviter l'explosion mais en tous cas Kyoya était intact . Puis Ezio balança une bulle d'air sous pression, la bulle traversa son corps qui semblai donc immatériel comme pour l'explosion de la boutique. Es que ce pouvoir agissait tous le temps, non car il pouvait toucher les objets, il était appuyer contre un panneau, es qu'il le contrôlait, surement ! L'homonculus critiquer maintenant la façon de se battre a Yuan et Ezio. Mais cela laissa Yuan passif .

Tu critique notre façon de nous battre, en attendant la tu pense savoir tous sur nos techniques de combat pour pouvoir mieux nous vaincre après mais nous n'utilisons qu'une partie de notre potentiel! Tu pense que s'attaquer a deux sur une cible est quelque chose de déloyale et lâche moi je dit que c'est faire preuve de tactique et de finesse d'espris ! Des personnes se battent pour l'honneur mais l'honneur a fait des million de mort mais n'a jamais sauvé personnes !


La chimère avait esquivé l'attaque du ver et c'était débrouiller pour lancé adroitement des aiguille sur les Alchimistes. Yuan esquiva toute les aiguilles car même si il pratiquer l'alchimie il était quand même très bon dans l'art de l'esquive et du corps a corps en dépit de sa force pour les sabres et les armes à feu .

La chimère contre attaque enfin, c'est pas trop tôt!

Les homonculus vous prennent pour de la chaire à canon alors que vous pouvais très bien les détrôner, ils sont arrogant et n'éprouvent aucune reconnaissance à votre égare! Et chimère toi qui nous traite de fou, pense tu que c'est mieux d'être un pion? Prouve nous que tu peut penser de toi même !

Yuan sortie un autre fiole et la bue d'un trait, c'était encore une fiole rouge. Il lui restait des résidus de la dernière fiole mais pas suffisamment pour lancer l'attaque qu'il s'apprêtait à faire . Yuan se lécha les main et frappa de la pomme des mains le sol... La poussière et les résidus de cailloux s'élevèrent vers le ciel en se transformant en cendre. Formant un gros panache de fumée a environ 25 mettre au dessus du sol. Il cachait le soleil et s'étalait sur une grosse distance de 50 mettre. Yuan n'avait jamais mise cette technique en pratique avec Ezio mais en principe elle devrait marchait et infliger d'immense dégât ! Le nuage noir commença a s'illuminer de point rouge. En faite des braise brulante lombaire! Plus ou moins grosse, elles rongeaient le sol tel une pluie de flamme destructeuse.

Tu voulait voir notre vrai potentiel, testons ton immortalité !
Revenir en haut Aller en bas
Kyoya Tategami
La Colère
La Colère
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 26
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Jeu 14 Oct - 12:59

HS : Oups, pardon Yuan, je retiendrais pour la prochaine fois, encore désolée, je ne savais pas u_u'

------------------------

L'homonculus regardait tout ce qu'il se passait pendant que les trois autres personnes se battaient. Tout particulièrement, il regardait Atsuaki qui eut un air triste lorsque Kyoya avait dit quelques paroles pas très sympathiques. C'est vrai que sur le coup, l'homonculus n'avait pas été très sympa. Mais, c'est après le combat que la colère lui expliquera pour quelles raisons il avait fait ça. Parce que, oui, il avait ses raison, et oui, parce qu'il était certain, que ce soit l'un comme l'autre qu'ils s'en sortiraient, mais qu'ils ne mourront pas à cause de deux alchimistes.

C'est alors, qu'ensuite, posant son regard sur les deux alchimistes, il écouta le discours celui qui avait l'air de pratiquer une alchimie de cendre. Ce dernier certifiait qu'ils n'utilisaient pas tout leur potentiel. Bien, très bien même. En espérant que ce soit vrai, l'homonculus resta totalement de marbre face à cela. Puis, enfin, son discours se prolongea. Alors, comment ça, se battre à deux contre un n'était pas déloyale ? Mais plutôt faire preuve de tactique et de finesse d'esprit ? Là, il se fichait de lui, c'était obligé. Et voilà que maintenant, il parlait d'honneur... L'honneur de quoi au juste ? C'était totalement incompréhensible. Qu'il développe au moins... Enfin bon, Kyoya resta alors là, le regardant d'un air mauvais.


Tu trouves que se battre en deux contre un est faire preuve de tactique et de finesse d'esprit ? Comment peux-tu penser ça ? Surtout qu'en plus, que ce soit l'un comme l'autre, vous préférez vous cacher derrière votre alchimie pathétique au lieu de vous battre comme des hommes, c'est-à-dire du combat à mains nues. Ca veut donc dire que vous avez peur d'affronter la réalité en face. La façon de battre où de tuer quelqu'un montre l'honneur que vous avez envers vous même. Et là, vu comment vous combattez contre cette chimère, ça veut dire que vous n'avez absolument aucune fierté ! Rien, vous tuez pour votre envie de sang certainement, mais sans aucune raison. Car, réfléchissez ne serait-ce qu'une seconde. Que vous a fait mon allié ? Rien. Que vous vous en prenez à moi, ça reste une chose, mais s'en prendre à un innocent, c'en est une autre. Vous ne croyez pas ?

C'est alors qu'ensuite, l'homonculus vit l'alchimiste, à qui il s'était adressé principalement, faire un autre discours mais à la chimère. Il essayait de la faire changer d'avis sur son opinion personnelle. Allait-il réussir, ça c'était une bonne question. Mais Kyoya ne pensait pas car Atsuaki pouvait penser librement. Ils se respectaient malgré que soit-disant, l'homonculus prenait la chimère pour son larbin. La colère posa alors son regard sur son protégé, attendant une réponse lui aussi, mais à vrai dire, ça l'importait peu, car oui, Kyoya ne lui en voudrait même pas de dire des choses blessantes à son sujet. C'est alors qu'en le regardant, voyant bien qu'il était en sang, il guettait le moindre geste de fatigue venant de la part d'Atsuaki, c'est là qu'il le vit se plier en deux. Il reprenait son souffle. C'est vrai qu'en même temps, les deux hommes ne lui laissaient pas une seconde de répit...

Dès lors, Kyoya reposa son regard sur les alchimistes dont l'un d'eux se remit à pratiquer son alchimie, mais cette-fois, elle semblait bien plus puissante. Alors là, la colère ne se posait pas de question, il fallait partir et en vitesse, car le nuage qui commençait à se former n'était pas bon signe. En plus, Atsuaki était blessé, et Kyoya-lui même n'avait pas le droit de se refaire toucher par du feu, il avait eu de la chance jusqu'ici mais, son pouvoir ne marcherait pas si des flammes faisaient de nouveau irruption.

Il se mit alors à courir vers Atsuaki qui était plié en deux, le prenant brutalement par le bras. L'homonculus s'en fichait pas mal de lui briser un bras où une jambe, mais par contre se prendre des flammes, ça, c'était plus grave et par conséquent, il ne pouvait pas laisser faire ça. Alors, allant au plus vite qu'il le pouvait toujours en tenant son protégé, il courrait, prenant des directions où il y avait que très peu d'espace. Des petites ruelles quoi, faisant bien attention aux rafales de feu qui s'abattaient un peu partout sur le sol. Des maisons se firent toucher, ainsi que des passants. Il devait y avoir beaucoup de blessés sur ce coup là, voir même des morts. Alors, en attendant dans la petite ruelle, Kyoya regardait son protégé, gardant toujours un oeil sur la nuage dont les flammes pouvaient venir de leur côté car ils n'étaient pas en sécurité, seulement, il ne parlait pas, restant pensif.


Pourquoi il a fallut qu'on tombe sur des alchimistes qui réussissent à faire des flammes... ?! M***e, m***e, m***e ! Il faut que je fasse attention... Atsu est sacrément blessé, et moi... Les flammes, ce n'est pas mon truc... Il y a bien un moyen mis à part fuir, mais... Si je fais ça, je risque d'y passer, et en plus, Atsu risque d'être blessé...

Bon, si tu as une idée, vas-y, dis là. Sinon, on bat en retraite. Je n'ai vraiment pas envie que tu y passes à cause de deux sous-merdes. Où alors, je peux intervenir mais dans ce cas là, tu risques toujours quelque chose.

Tant pis s'ils devaient battre en retraite. Car oui, malgré qu'ils auraient fuis, ils auraient d'intéressants rapports à faire sur ces deux rebelles. Cependant, si les deux alchimistes revenaient à la charge, ce qui allait certainement ce passer, l'homonculus n'hésiterait pas une seconde, il utiliserait son vrai pouvoir, car, tant que les flammes ne seraient pas ne le touchaient pas où qu'elles soient tout près de lui, il pourrait le faire. Et après, quand son pouvoir serait lancé, il ne risquerait plus rien. Alors, son regard redevint de nouveau d'une couleur rouge sang, une pression dans l'air pouvait se sentir.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/Fazychan?feature=mhum
Atsuaki Takeshima
Disciple de la Colère
Disciple de la Colère
avatar

Nombre de messages : 25
Age : 28
Date d'inscription : 30/08/2010

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Jeu 14 Oct - 21:01

Atsuaki était encore en train de se concentrer pour reprendre son souffle lorsqu'il entendit les paroles de l'homme qui avait lancé les vers quelques instants plus tôt. Il en déduisit donc que ses aiguilles ne l'avaient pas touché car sinon, il ne serait sûrement pas en état de parler, le poison qui les couvrait agissant très rapidement. Mais qu'il en serait autrement pour l'autre individu. Et le voilà donc qui se mettait à essayer de lui embrouiller l'esprit, de faire en sorte qu'il ne croit plus en Kyoya et ces êtres immortels... Tout ça parce qu'il était soit-disant manipulé. Mais qui ne l'est pas ? Chacun est manipulé. Certains le sont par d'autres personnes, d'autres par leur soif de pouvoir ou encore la soif de vengeance...
C'est donc encore courbé, les mains posées sur ses genoux qu'il répondit à cet homme qui ignorait tout de lui, qui ignorait ce qu'il avait vécu et qui pourtant se permettait ces remarques.


Je...N'ai rien à te prouver... Pense ce que tu veux de moi, je m'en moque... Mais pour moi, les humains sont bien pires que les homonculus... Alors quoi que tu dises, je ne changerai pas de camp...

Quelques instants plus tard, un immense nuage noir vint prendre place au-dessus de leurs têtes. Et celui-ci n'était vraiment pas rassurant si l'on en jugeant par les flammes qui s'en échappaient et qui carbonisaient tout sur leur passage.

Le nuage approchait dangereusement mais la chimère ne bougea pas d'un poil. La fumée qui se dégageait du nuage rendait sa respiration difficile et la récupération de son souffle bien plus encore. Atsuaki ne faisait plus attention à ce qui se passait autour de lui. Il entendit seulement quelques bribes de conversation. Kyoya venait de parler de lui en utilisant le mot allié... Alors peut-être que l'immortel avait finalement un peu de considération pour lui. Peut-être n'était-il pas qu'un pantin...

Les flammes étaient tout proches de lui et allaient sûrement l'enflammer d'ici quelques instants mais que ça ne se produise, il fut tiré brusquement par le bras par l'homonculus qui s'en fichait d'appuyer sur ses plaies, qui s'en fichait de lui faire un mal de chien. Rapidement, ils s'engouffrèrent dans des ruelles étroites. Et se posèrent dans une ruelle éloignée. Là, Kyoya lui demanda s'il avait une idée. Il émit également l'hypothèse d'intervenir lui-même mais que sa vie serait en danger... Comme si celle-ci était importante...

Je vais bien... Alors si tu veux intervenir, vas-y et ne t'occupe pas de moi.


La chimère était encore un peu essoufflée mais maintenant qu'elle était éloignée de la fumée du nuage noir, elle pouvait reprendre un respiration normale sans suffoquer. Il n'empêche qu'il avait hâte de retrouver ses petits contrats tranquilles car se battre comme ça, ce n'était pas sa tasse de thé. S'il devait se battre, c'était en combat rapproché car là au moins il avait l'avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Kyoya Tategami
La Colère
La Colère
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 26
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Jeu 14 Oct - 23:54

Pendant que l'homonculus était resté silencieux, attendant une réponse d'Atsuaki lors du discours de l'alchimiste qui essayait de lui faire un lavage de cerveau, Kyoya pensait bien que la chimère ne changerait pas d'avis comme ça. Surtout à cause d'un alchimiste, là, ce serait n'importe quoi. Où alors, ça voulait dire que son protégé était bien trop faible d'esprit. Alors, il ne put que sourire en entendant les paroles de la chimère. C'était bien le Atsuaki que la colère connaissait. Celui qui ne se laissait pas influencer par les autres. Celui dont la joie de vivre et la gaieté a toujours fait de lui ce qu'il était maintenant. On pouvait dire que c'était quelqu'un d'opposer par rapport à l'homonculus. Bien trop opposé... Mais ce n'était qu'une façade. C'était certain qu'Atsuaki cachait ses sentiments, il ne voulait pas montrer ce qu'il avait sur le coeur. Lui-même avait subi des choses atroces dans son enfance, c'est certainement se qui avait fait ça.

Enfin, après cela, il y eut le nuage de cendre qui crachait des flammes sur tout le sol. Ça pouvait atterrir partout. C'était bien pour ça que l'homonculus avait entraîné son protégé avec lui dans une ruelle éloignée, car oui, une petite ruelle avait moins de chance d'être touché que l'emplacement où ils étaient avant. Et puis, surtout, ils ne risqueraient pas grand chose car les maisons autour d'eux les protégeaient. Donc, si elles étaient touchées, ce qui allait forcément arrivé, elles s'écrouleraient mais certainement pas en blessant la chimère et l'homonculus. Car oui, la ruelle était petite, très petite même. Donc, les débris de maisons n'arriveraient pas à les blesser. Où du moins que très faiblement car ils auraient toujours de la place pour les esquiver.

C'est alors que l'homonculus demanda à la chimère si cette dernière avait une idée qui serait plus intéressante que la sienne. Apparemment non. On aurait même dit qu'il était triste. Enfin c'est ce que l'homonculus avait l'impression, d'ailleurs il ne comprit pas très bien pourquoi. Peut-être ses anciennes paroles, qui c'est ? Bwah, fallait pas bouder pour si peu. Kyoya pouvait être blessant de temps en temps, mais il n'y avait pas besoin d'en faire tout un plat. Kyoya continuait alors de regarder son protégé, prononçant quelques paroles.


Bien. Mais fais attention à toi. Je... !?

Alors qu'il allait continuer sa phrase, il entendit un bruit venant vers eux, puis la chaleur commençait à se faire sentir, alors, rapidement, il murmura juste un mot : "Gufuu". Dès lors, regardant dans le vide, il se concentrait d'avantage. Le vent se levait, on ne pouvait plus le toucher l'espace de quelques secondes, il poussa alors un cri assez puissant. C'est alors que quelques secondes après, l'homonculus se transforma en tornade. Montant jusqu'à la flamme qui allait vers eux, l'emportant jusqu'à monter jusqu'au nuage de cendres. Lors de l'impact, les vents qu'il utilisait pour se transformer comme ça firent que les cendres du nuage se dispersèrent, ce qui donc, au bout de quelques secondes, fit disparaître le nuage. Dès lors, la tornade disparut elle aussi. On put alors de nouveau voir la colère qui avait fait voler quelques trucs, par ci par là, la ruelle n'étant plus une petite ruelle, mais plutôt une rue abîmée. Kyoya ne savait pas si, sans faire exprès, il avait blessé son protégé, et le pouvoir qu'il venait d'utiliser le consumait énormément. Il n'utilisait pas beaucoup ce pouvoir là, il préférait d'avantage se transformer en vent pour passer à travers n'importe quoi.

Il avait du mal à tenir debout, la totalité de la surface de la peau de ses bras était quasiment détériorée, fumant. On pouvait en voir les os, il savait bien qu'il lui faudrait plusieurs jours pour se remettre de ça, mais il s'en fichait, car, il avait fait quelque chose. Murmurant alors.


Au moins... Les civils sont sauvés de ce nuage...

Oui, il avait pensé aux civils, car eux, étaient innocents. Ils n'avaient rien à voir avec tout ça. Il n'y avait que lui qui pouvait être blessé de la sorte, mais pas les civils où même son protégé. Désormais, regardant toujours en face de lui, ses yeux redevenant d'un bleu très clair, il se remit à parler, espérant que la chimère, si elle était toujours à côté où même un peu plus loin, l'entendrait.

Maintenant, on t'emmène à l'hôpital. Il faut que tu te soignes...

Désormais, il attendrait une réponse venant de sa part, en espérant que les deux alchimistes ne viennent pas les voir. Surtout si c'étaient pour se battre de façon déloyale comme ils l'avaient fait auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/Fazychan?feature=mhum
Ezio Auditore

avatar

Nombre de messages : 22
Age : 27
Date d'inscription : 19/07/2010

~ Informations - RPG
Argent: 500
Métier:
Un Message ?: filme le zoom

MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   Ven 15 Oct - 0:23

HS: Ben Yuan m'as rien dit non -_- mais t'inquiette pas ton changement ne me derange pas. ;)

Ezio sourit en voyant la chimère blesser par ses attaques, son sang bouillonnait et en demandé encore mais il devait se contenir, ne pas se laisser emporter pour rester maitre de se combat qui tourné en leurs faveurs. Son ennemi riposta en lui envoyant des aiguilles, il se déplaçât pour les esquiver mais la chimère continuait son attaque alors il entrechoqua ses lames et créa une bourrasque qui les balaya toute d'un coup, les laissant tomber au sol dans un bruit de métal. Son attention se renforça alors sur l'homonculus. Ses bulles d'air explosé a un contact ou quand lui le décider, celle qu'il avait envoyé sur son ennemi était destiné a exploser au premier contact et pourtant elle lui était passé a travers comme s'il n'existait pas. Était-ce son pouvoir a proprement dis, ou pouvait t'il crée des illusions? ou des des doubles?
Ezio comptait en savoir plus mais Yuan attaqua en premier et la réaction de l'immortel l'intrigua, il était sur de lui depuis le début et soudain il prend peur, l'effet de cette attaque était le feu et il c'était mis a l'abri rapidement alors qu'il pouvait très bien esquiver comme précédemment. Il avait donc peur du feu.
Ezio sourit de plus belle, voila qui était intéressant. il les laissât se cacher les suivant du regard puis descendit du toit pour rejoindre Yuan.


Je veux que tu me concentre une quantité maximale de cendre devant moi quand je te le dirais, j'espère que tu vois aussi bien que moi.

Cette dernière phrase était claire de sens, Yuan devait avoir remarqué lui aussi la réaction étrange de l'homonculus. Au moment ou il allait ramasser sa dague qu'il avait planté au sol au début du combat. Une tornade apparut et détruisit le nuage.

Et en plus il nous dévoile sa position.


Ezio ramassa sa dague et la garda en main, tout le long du combat elle s'était chargé en alchimie et était prête a usage. il la garda en main et se dirigea vers la cachette de ses ennemi, attendant que Yuan exécute sa demande.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En route vers les boutiques !   

Revenir en haut Aller en bas
 
En route vers les boutiques !
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» FDJ 2015 : En route vers les sommets ! 1/3
» Maison de Nara
» Repons Peyizan en route vers le 14 mai
» Les Chroniques d'une Rôdeuse
» En route vers notre Destin!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FullMetal Alchemist RPG v.6.0 - Novus Mundus :: RolePlay — Bienvenue dans le Novus Mundus :: —Central — :: Au Coeur de la Ville :: Les Avenues-
Sauter vers: